Lutter contre l’humidité dans la salle de bain

Par Article Partenaire | Publié le 04/03/2020 à 09:49 | Mis à jour le 10/03/2020 à 15:30
humidite-salle-bain

Humidité dans la salle de bain : comment s’en séparer ? 

 

La peinture de votre salle de bain est craquelée et gondolante, les murs sont humides au toucher et votre linge ne sèche pas rapidement ? L’humidité de votre salle de bain est la source de bien des désagréments et elle provoque également l’apparition de moisissures et de champignons. À long terme, elle peut causer la détérioration de vos murs et de vos meubles. Si elle n’est pas traitée à temps, des dégâts importants peuvent être constatés. S’en débarrasser est donc important afin d’assurer confort et sécurité : vous trouverez ici tous les conseils nécessaires pour supprimer l’humidité.  

 

Pourquoi votre salle de bain est-elle humide ? 

 

La salle de bain est sans surprise la pièce la plus humide de la maison. Que vous ayez une baignoire ou une douche, votre lavage quotidien provoque l’accumulation de vapeur d’eau dans cette pièce. Lorsque la vapeur d’eau entre en contact avec une surface froide, elle se condense et passe de nouveau à l’état liquide. Les causes d’une salle de bain excessivement humides sont multiples : 

 

Une ventilation faible 

 

L’humidité de votre salle de bain peut être due à une ventilation faible. En effet, il est nécessaire d’évacuer l’humidité présente dans votre logement après chaque douche, afin d’éviter l’accumulation de vapeur et d’eau dans l’espace restreint de la salle de bain. Pour ce faire, vous devez aérer votre salle de bain régulièrement après chaque utilisation de vos points d’eau. Une aération quotidienne est recommandée. Ainsi, vous pouvez aérer votre salle de bain naturellement ou équiper cet espace d’une ventilation. 

 

Des matériaux hydrophiles 

 

L’humidité dans votre salle de bain peut aussi être due à des matériaux hydrophiles. Le choix des matériaux que vous utilisez dans votre salle de bain est également important. En effet, certains matériaux sont hydrophiles et vont absorber l’eau, ce qui peut avoir un effet désastreux à long terme.

 

Cela concerne aussi bien les revêtements de vos murs, que les meubles de votre salle de bain et c’est pour cela que nous vous recommandons de demander conseil auprès de professionnels afin de choisir des matériaux adaptés. Si votre salle de bain n’est pas équipée de fenêtre, le choix des matériaux est encore plus important ! 

 

Une infiltration d’humidité

 

L’humidité de votre salle de bain peut également provenir de l’extérieur. En effet, une salle de bain mal isolée ou un immeuble ancien peuvent être les sources de l’humidité de votre salle de bain. Cette théorie se confirme d’autant plus si vous constatez la présence de moisissures à l’extérieur, notamment sur la façade de votre immeuble. Dans ces cas de figure, nous vous recommandons de procéder à des travaux pour assurer l’étanchéité de votre salle de bain et éviter les infiltrations.  Il faut également assurer l’étanchéité de votre douche, car un équipement mal installé peut provoquer des infiltrations dans vos murs ou dans le sol de votre salle de bain, ce qui peut être très dommageable pour votre domicile. 

 

Comment se débarrasser de l’humidité dans votre salle de bain ? 

 

Il existe différentes manières de supprimer l’humidité dans votre salle de bain. Pour ce faire, nous vous recommandons d’aérer votre salle de bain régulièrement pour éviter l’accumulation d’humidité. Si votre salle de bain est équipée de meuble en matériaux hydrophiles, vous pouvez les essuyer après la douche afin d’éliminer l’humidité. Cela vous permet de supprimer l’humidité, qui détériore vos équipements lorsqu’elle s’infiltre. Ainsi, lutter contre l’humidité vous permet aussi d’assurer la pérennité de vos équipements. Quant aux revêtements de vos murs, il est préférable de privilégier du carrelage en céramique ou d’autres matériaux synthétiques. Nous vous recommandons également d’éviter les briques et les roches, qui absorbent l’humidité et peuvent également être la cause de moisissures. 

Si vous n’avez pas de fenêtre dans votre salle de bain, vous devez disposer d’un système de ventilation efficace. Vous pouvez également ouvrir la porte de votre salle de bain et la fenêtre d’une pièce avoisinante afin de renouveler l’air et d’éliminer l’humidité. 

 

 

La ventilation de la salle de bain 

 

Il existe trois systèmes de ventilation des salles de bain : la VMC, la VMP et la ventilation mécanique par insufflation. 

 

  • La VMC, ou ventilation mécanique contrôlée désigne un dispositif qui permet d’assurer le renouvellement de l’air dans les pièces humides. Il existe des VMC en simple flux, qui aspirent l’air humide des pièces grâce à un ventilateur central, et des VMC double flux, qui possèdent les mêmes fonctionnalités qu’un ventilateur simple flux, mais qui sont également dotés d’un échangeur thermique qui récupère l’air vicié et permet de tempérer l’air en fonction de la température souhaitée. 

 

  • La VMP, ou ventilation mécanique ponctuelle, est un système de ventilation intermittente, contrairement à la VMC qui est permanente. Elle présente de nombreux avantages car elle permet de réaliser des économies d’énergie. Moins coûteuse que la VMC, elle séduit de plus en plus de foyers. Cette solution s’adapte avec précision aux espaces et à leurs besoins. 

 

  • La ventilation mécanique par insufflation fonctionne sur le principe inverse de la VMC classique. Le ventilateur aspire l’air extérieur et l’injecte à l’intérieur afin de renouveler l’air.  

 

 

Afin de choisir le système de ventilation le plus adapté à votre salle de bain, nous vous recommandons de demander conseil à un spécialiste. Cela vous permettra de trouver les solutions les plus optimales, en fonction de votre usage, de la configuration de la salle de bain et de votre budget. Analyser les coûts et la fréquence d’utilisation vous permettra donc de faire le choix de la meilleure ventilation. 

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale