Mercredi 28 octobre 2020

Coronavirus : Est-on plus libre à Paris qu’à Londres ?

Par Clara Grouzis | Publié le 16/10/2020 à 16:12 | Mis à jour le 16/10/2020 à 16:18
Photo : Niu Niu - Unsplash
coronavirus restrictions Paris Londres

Les restrictions pour lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus se multiplient des deux côtés de la Manche, et nos libertés en pâtissent. Décryptage.

La capitale londonienne passe en zone d’alerte haute, vendredi à minuit. Au même moment (enfin une heure plus tôt avec le décalage horaire), Paris qui est déjà en zone d’alerte maximale, se voit imposer un couvre-feu à partir de 21h.

Au restaurant comme à la maison

A Londres, la règle est déjà entérinée depuis longtemps : impossible d’entrer dans un établissement à plus de 6 personnes. A Paris, la règle est implantée dès maintenant, pour limiter les rassemblements. Fastoche, diraient les londoniens aux parisiens ! D’autant plus que dans la capitale britannique, c’est une toute nouvelle mesure qui entre en vigueur samedi : impossible de se rendre au restaurant ou au pub avec des gens qui ne sont pas de notre foyer. Les choses se compliquent et l’étau se referme petit à petit sur nous.

A la maison, le site du gouvernement français n’interdit pas spécifiquement les rassemblements de plus de 6 personnes même s’il recommande « fortement » de les limiter. Les mariages, les baptêmes et les soirées étudiantes sont interdits. A Londres, la même règle s’applique dans les restaurants et à la maison : n’invitez pas des gens qui ne font pas partie de votre foyer ! Et pourtant, vous pouvez toujours vous marier, à condition de n’inviter que 15 personnes…

Métro boulot dodo ?

A Londres, nous avons encore une longueur d’avance. Cela fait déjà quelques semaines que tous les bars et restaurants ferment à 22h, pour empêcher les rassemblements tardifs et les débordements qui s’en suivent. Mercredi, Emmanuel Macron a rejoint Boris Johnson, avec un peu plus de fermeté, il faut le dire, et a imposé un couvre-feu à 21h dans toutes les zones en alerte maximale pendant au moins 4 semaines. Entre 21h et 6h, il faudra à Paris se munir d’une attestation pour pouvoir circuler. D’autant plus que les bars et les cafés sont fermés. Les français vont devoir faire comme les anglais s’ils veulent aller au restaurant : s’attabler à 18h !

En France, le télétravail est encouragé, pour n’avoir dans les bureaux que 50% des effectifs, tout comme dans les universités. A Londres, si aucune mesure n’a été déclarée quant au télétravail, il est toujours encouragé pour les entreprises en capacité de le faire, de garder leurs employés à la maison. Dommage, car les collègues sont les seules personnes avec qui nous pouvons nous réunir à plus de six !

Des deux côtés de la Manche, la vie semble se résumer à la fameuse maxime : métro, boulot, dodo. Si vous bossez la journée, qui plus est depuis chez vous, vous avez deux solutions. A Paris, vous pouvez décider d’aller rencontrer vos amis ou votre famille pour dîner avec eux, dès le boulot terminé. Vous serez au lit à 21h pour une bonne nuit de sommeil. A Londres, vous pouvez embarquer les gens que vous avez vu toute la journée chez vous pour aller boire un verre au pub, et vous aurez même l’occasion de flâner dans les rues de Londres jusqu’à 4h du matin si vous le souhaitez. Que préférez-vous ?

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

Clara Grouzis journaliste Londres

Clara Grouzis

Etudiante en troisième année à Sciences Po Aix et passionnée, je me destine au journalisme
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet