Lundi 19 avril 2021
Lisbonne
Lisbonne

Andorre et la Francophonie : la danse à l´honneur le 23 mars

Par Maria Sobral | Publié le 22/03/2018 à 01:26 | Mis à jour le 22/03/2018 à 01:27
Photo : Borja Fernández Vilaplana
EOLO, de Borja Fernández Vilaplana

Dans le cadre des journées de la Francophonie 2018 les 23 et 24 mars, les différentes ambassades des pays membres de l’OIF organisent de nombreuses activités culturelles à découvrir au Reservatório da Mãe d´Água et au Jardin des Amoreiras à Lisbonne et d´entrée libre.

L’ambassade d´Andorre présente le 23 mars à 18h45 un spectacle de danse contemporaine EOLO, de Borja Fernández Vilaplana au Reservatório da Mãe d´Àgua. Lepetitjournal a voulu en savoir plus au sujet de ce choix et de l´importance de la fête de la francophonie au Portugal pour l´Andorre.

 

Lepetitjournal.com : Quels ont été les critères qui ont présidés au choix de l´événement que vous présenter dans le cadre de la fête de la francophonie 2018?
Cristel Molné, Chargée d´affaires de l´Ambassade d´Andorre au Portugal : Depuis notre participation à cet événement -avec d’autres pays francophones présents au Portugal-, l’Andorre a toujours voulu montrer au public portugais des jeunes talents andorrans dans différents domaines artistiques. Pour C´est pour cette raison que notre contribution a été variée. En effet, nous avons présenté un concert de piano et flûte, un spectacle de Street art ou un spectacle de danse contemporaine.

Cette année on a choisi un jeune artiste de danse contemporaine qui présentera un spectacle dans un environnement très spécial, le Musée Mãe d’Água, où il dansera entouré de d’eau et des personnes au milieu de l’espace. Il faut signaler que ce jeune artiste andorran, le danseur Borja Fernández Vilaplana, a travaillé avec Maria Rovira pour créer cette chorographie spécialement pour la Francophonie 2018, laquelle cherchera à transformer l’espace et la scène en une île.

Le spectacle EOLO, en référence à un morceau du poème épique d’Homère, est une réflexion sur ce qui s'est passé durant ces dernières années dans notre société, notamment, les guerres "modernes" et leurs conséquences migratoires, le rôle de la mer, le croisement et la cohabitation de différentes cultures.

 

Comment voyez-vous l´avenir en général de la Francophonie et, pour vous, quel est l´importance de la fête de la francophonie au Portugal ?  
La francophonie a su s’adapter aux nouveaux défis de la société. En ce sens, nous croyons que pour l’avenir de la francophonie -ainsi comme d’autres organisations internationales- il est essentiel de chercher à résoudre des problèmes mondiaux. Dans les priorités programmatiques de l’OIF pour les prochaines années, la stratégie passe par différentes promotions, et l’Andorre a choisi de se concentrer sur l’égalité femme-homme, la lutte contre le changement climatique et la culture et l’éducation pour la paix. Au même temps, l’Andorre participe financièrement dans un réseau de femmes entrepreneurs.

Pour l´Ambassade d’Andorre, pays membre de l’OIF, la fête de la francophonie au Portugal est très importante. Il ne faut pas oublier que le Portugal a jadis donné une grande importance à l’enseignement de la langue française dans tous les niveaux éducatifs et sociaux.

Or, au-delà de la langue, la francophonie est aussi une occasion de pouvoir partager des valeurs qui sont aussi celles de la Lusophonie, à travers la Communauté des Pays de Langue Portugaise, la CPLP. Ces valeurs telles que la paix, la solidarité, la démocratie, l’État de Droit, les Droits de l’Homme ou le développement durable, vont aider au renforcement du dialogue entre les différentes cultures.


En savoir plus : www.fetedelafrancophonie.com

(Propos recueillis)

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet