Samedi 23 janvier 2021

Retour sur le Web Summit 2020 à Lisbonne

Par Zadig Paloyan | Publié le 08/12/2020 à 00:11 | Mis à jour le 08/12/2020 à 00:27
Photo : ©Z. Paloyan
Web Summit 2020 Lisbonne

 
La onzième édition du Web Summit 2020 s'est déroulée à Lisbonne la semaine dernière, du 2 au 4 décembre 2020. Cet événement annuel créé en 2009 qui regroupe de nombreuses conférences sur les hautes technologies et ce que l'on appelle « la technologie de l'internet » est selon Forbes, le rendez-vous des « meilleures conférences de la planète sur la technologie ».
 
L'édition 2020 a une nouvelle fois rencontré un franc succès malgré son déroulement entièrement en ligne en raison des restrictions sanitaires actuelles liées au Covid-19 que connaît le Portugal.


De nombreux participants étaient au rendez-vous malgré les circonstances.

Pour les habitués qui parcourent chaque année de nombreux kilomètres afin de pouvoir échanger avec des start-ups prometteuses et de se constituer un réseau dans le cadre des conférences autour de l'entrepreneuriat et de la technologie, cette édition du Web Summit était spéciale en raison de la pandémie du Covid-19.
 
Cependant, le Web Summit a plutôt réussi à s'adapter aux nouvelles conditions. En effet, certains intervenants ont réussi à mettre en scène d'une manière originale leurs interventions en faisant pénétrer les participants dans différents univers. Cependant cela ne fut pas le cas pour tous les événements. En effet, certains d'entre eux ont eu quelques problèmes au niveau de l'image et du son ce qui a pu repousser certains participants.
 
La plateforme en ligne a tout de même accueilli un peu plus de 100.000 personnes, comme l'avaient prévu les organisateurs. Toutes les conférences ont rencontré un succès en raison de la diversité des sujets proposés. Les chiffres officiels n'ont pas encore été annoncés, mais l'évènement ayant rassemblé le plus de participants fut la cérémonie d'ouverture avec plus de 5.000 personnes.
 
En 2020 le Web Summit a accueilli des participants venant de 168 pays, soit cinq de plus qu'en 2021. D'autres données ont aussi augmenté, comme la présence des femmes : cette année, 45,8% des participants étaient des femmes.
 

Une édition qui consacre l'installation du Web Summit au Portugal

Le président Marcelo Rebelo de Sousa a clôturé avec optimisme le Web Summit en donnant rendez-vous  « l´année prochaine »  à l'événement que Lisbonne devrait à nouveau avoir l'honneur d'accueillir. Paddy Cosgrave, créateur de l'événement annonce sur son Twitter qu'il est déjà très impatient d'organiser le Web Summit 2021 pour lequel il se fixe l'objectif de regrouper 70.000 personnes en présentiel et 70.000 personnes en ligne.
 
Le Premier ministre portugais António Costa est lui aussi très optimiste. Durant la cérémonie d'ouverture qui a eu lieu en ligne le 2 décembre 2020, il annonça : « Nous ferons du Web Summit 2020 le point de départ pour construire un avenir meilleur ».
 
Ursula Von Der Leyen, présidente de la Commission européenne, a assuré que « l'Europe attire plus de capitaux pour les start-ups que toute autre région du monde ». De ce fait, en devenant l'hôte officiel de cet événement, le Portugal entre dans la cour des pays innovateurs et créateurs.
 
La France a eu aussi un rôle à jouer dans cette nouvelle édition du Web Summit. En effet, Bruno Lemaire, ministre de l'économie, des finances et de la relance est venu à Lisbonne les 2 et 3 décembre, à la veille de la présidence de l'Union européenne du Portugal et dans le cadre du Web Summit, il s'est entretenu avec Pedro Siza Vieira, Ministre portugais de l'Economie et de la Transition numérique pour aborder tout particulièrement le secteur du numérique en Europe. A l´occasion d´une conférence de presse conjointe qui s´est déroulée en direct à partir du Web Summit, les deux ministres ont partagé leur point de vue sur la relance économique en Europe et en particulier sur les besoins de renforcer la souveraineté européenne dans les domaines industriel et technologique.

Certaines personnalités portugaises étaient à l'honneur cette année. En effet, l'entraîneur de football mondialement connu José Mourinho a reçu le prix "Innovation dans le sport ».

 
L'occasion rêvée pour élargir son réseau professionnel

Le Web Summit est aussi connu pour être un endroit où l'on élargit son réseau en faisant de nouvelles rencontres professionnelles. La plateforme Mingle a mis en place une sorte de « speed dating » qui a réuni les participants ayant des intérêts communs pour ainsi leur permettre d'élargir leur carnet d'adresses.
 
Les conversations tournaient particulièrement autour de l'éthique, la réglementation, les questions environnementales et bien évidemment les défis liés à la pandémie du Covid-19 et les transformations qu'elle entraîne.
 

Des thématiques tournées vers le futur

La plupart des sujets abordés durant le Web Summit 2020 concernaient les nouvelles technologies et la société suite à la crise du Covid-19. Cependant, d'autres thèmes plus politiques ou intemporels ont été évoqués.
 
En effet, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne a animé une conférence « Une Europe pour tous » à travers laquelle elle témoignait des enjeux égalitaires que l'Europe s'était fixée. De plus, certaines conférences ont particulièrement ciblées la ville de Lisbonne, comme la conférence « Pourquoi tout le monde choisit de venir travailler de Lisbonne ? » qui mettait en avant les atouts du marché du travail de la capitale portugaise.
 
Concernant les sujets de la « technologie de l'internet », les « deepfakes » ont été abordés notamment pour la plateforme mondialement connue Wikipédia, qui autorise n'importe quel internaute à apporter du contenu. Face à ce défi numérique, Jimmy Wales, fondateur de Wikipédia, a déclaré que l'amélioration de la qualité des contenus libres est l'une de leur principale mission : « Nous sommes très stricts en ce qui concerne les sources ».
 
Les jeux vidéo, et la réalité virtuelle et augmentée étaient eux aussi des sujets au cœur du Web Summit 2020. L'industrie des jeux vidéo ayant explosé dans le secteur du divertissement durant l'isolement dû à la pandémie, cela a eu un impact économique à ne pas négliger.
Pour Laura Miele, responsable des studios d'Electronic Arts, cette année a été exceptionnelle et les studios de jeux vidéo ont fait de leur mieux pour lancer des offres sur le marché, tandis que Hollywood a préféré repousser ses lancements pour l'année 2021.
 
D'autre part, les entreprises ont dû s'adapter très rapidement au télétravail et à l'adoption de l'intelligence artificielle (IA). Certains experts prévoient la suppression de milliers de postes en raison de l'avancée des IA. L'entreprise Huawei par exemple, a laissé un message concernant l'avenir de la technologie et ce que la 5G et l'IA pourraient faire à la place des êtres humains.
 

Un événement à l'avenir prometteur

L'évènement sera bientôt renommé le « Lisbon Web Summit » à la suite d'un contrat de dix ans signé avec le gouvernement et la municipalité de Lisbonne représentant un investissement de 11 millions d'euros par an, c'est-à-dire un total de 110 millions d'euros sur 10 ans.
 
Le Web Summit ne se limitera cependant pas aux portes de Lisbonne. En effet, Paddy Cosgrave a annoncé qu'en 2022, en plus de se dérouler à Lisbonne, le Japon accueillera une premiere édition du Web Summit.

En 2022, il y aura également un événement similaire au Brésil. Deux villes sont actuellement en compétition pour savoir qui recevra l´événement : Porto Alegre ou Rio de Janeiro.

Le Japon et le Brésil étant des acteurs majeurs dans le domaine des nouvelles technologies et de l'innovation, cela promet un long avenir au Web Summit !

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Comprendre le POrtugal

ENVIRONNEMENT

Exposition : Hortas de Lisboa jusqu'au 19 septembre 2021

Depuis le 22 octobre 2020 et cela jusqu'au 19 septembre 2021 le Musée de Lisbonne au Palais Pimenta accueille une exposition exceptionnelle : "Hortas de Lisboa, du Moyen-Âge au XXIème siècle".