Vendredi 22 octobre 2021
TEST: 2268

Covid-19 : le point à l’heure de la rentrée au Portugal

Par Jonas Weil | Publié le 14/09/2021 à 00:08 | Mis à jour le 15/09/2021 à 16:45
Photo : ©pexels-polina-tankilevitch
Port du masque au Portugal

Depuis le 23 août, le Portugal est entré dans la deuxième phase de son plan de déconfinement annoncé par le Premier ministre António Costa le 29 juillet. Le début de cette seconde phase de déconfinement et donc la mise en place des nouvelles mesures, a été amorcé car le pays a dépassé le seuil de 78 % de Portugais complètement vaccinés en ce début septembre.


Une campagne de vaccination efficace

Au 13 septembre 2021, selon les chiffres de la Direction Générale de la Santé (DGS), 86.8% de la population a reçu au moins une dose et 80,8% de celle-ci possède un schéma vaccinal complet.  Ainsi, d’ici 2 à 3 semaines (intervalle minimum entre deux doses), environ 85% de Portugais devraient être entièrement vaccinés.

Ce seuil de 85% est d’ailleurs celui qui permettra, selon le plan présenté par le gouvernement, l’enclenchement de la troisième et dernière phase de déconfinement après avis de l’Infarmed, l’autorité portugaise du médicament, lors d’une réunion qui aura lieu ce jeudi. Actuellement, 99% des citoyens portugais âgés de plus de 65 ans sont totalement vaccinés, 96,6% entre 50 et 64 ans et 85,4% entre 25 et 49 ans. 81% des jeunes de 12 à 17 ans ont déjà reçu au moins une dose du vaccin mais seulement 25% sont complètement vaccinés. Parmi les 18-24 ans, 64 % ont eu les deux doses de vaccin contre la Covid-19.

Le Portugal est un des pays les plus avancés dans sa campagne de vaccination, cordonnée par le vice-amiral Gouveia e Melo. A titre de comparaison, presque 74% de la population française a reçu au moins une dose. De même, le Portugal observe 20 points de plus que la moyenne européenne sur le nombre d’individus ayant au moins reçu une dose. En l’occurrence, l’Europe connaît de gros écarts concernant le taux de vaccination entre les pays dits de « l’est » et de « l’ouest ». Cette différence pourrait s’expliquer par une ruralité bien plus importante dans les pays d’Europe de l’Est. Ainsi, la fracture entre les villes et les zones rurales rend bien plus compliquée la vaccination dans ces pays.

 

La situation pandémique au Portugal semble favorable à l’allègement des restrictions

Selon les derniers chiffres communiqués par la DGS, le Portugal enregistre une moyenne de 1190 cas journaliers sur les sept derniers jours.  Fin janvier 2021, la moyenne des cas sur une semaine avoisinait les 13000 contaminations quotidiennes. A la mi-juillet, la moyenne sur sept jours était 3 à 4 fois supérieure à celle actuelle. De même, on observe une certaine stabilisation du nombre de décès depuis près d’un mois, dont la moyenne journalière est de 11,72.


Les mesures en vigueur

L'augmentation de la part de la population vaccinée et donc la baisse de nombre de cas sur les dernières semaines a permis au gouvernement, depuis le 23 août,  d´alléger les restrictions et à partir du  12 septembre les masques ne sont plus obligatoires à l'extérieur. Les Portugais peuvent commencer à envisager un début de retour à la normale même si certains se montrent encore craintifs.

 

Les mesures en vigueur actuellement concernent de nombreux secteurs :

- Les restaurants peuvent accueillir de la clientèle jusqu’à deux heures du matin. Le nombre de personnes d’un même groupe est limité à 8 en intérieur et à 15 en extérieur.

- Les bars sont soumis aux mêmes règles. Les individus voulant se présenter dans ces établissement le week-end et les jours fériés doivent présenter un « pass sanitaire » (certificat de vaccination ou test négatif). Concernant les discothèques, celles-ci rouvriront leurs portes lors du déclenchement de la troisième phase de déconfinement, sous réserve de présentation d’un « pass sanitaire »

- Les salles de spectacles et de concerts peuvent désormais accueillir à hauteur de 75% de leur capacité et cela sans l’obligation de laisser un espace libre entre les individus ou groupes n’étant pas venus ensemble. Si l’espace physique, en extérieur, le permet, il y aura possibilité d’accueillir plus que la jauge initiale de 75 %, et pour le public, de profiter de l’évènement debout. Un pass sanitaire peut être demandé selon le nombre d’individus assistant à l’évènement.

- Le port du masque ne sera plus obligatoire dans les espaces publics, extérieurs, même lorsqu’il ne sera pas possible de maintenir une distance de sécurité. Néanmoins, le port du masque reste recommandé par la DGS.

- Un « pass sanitaire » est toujours requis pour les évènements sportifs de plus de 1000 personnes en extérieur et de plus de 500 en milieu clos. La dernière mesure entrée en vigueur concernant le sport permet aux stades, de foot notamment, d’accueillir non plus 33% de leur capacité maximale mais 50% désormais.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Hong Kong Appercu
MUSIQUE

Enzo de Hong Kong représentera la France pour l’Eurovision 2021

Enzo, le prodige musical de Hong Kong de 13 ans qui nous avait fait vibrer en 2020 au concours The Voice Kids, vient d'être désigné officiellement pour représernter la France à l'Eurovision