Mercredi 30 septembre 2020

Coronavirus : le point sur la situation au Portugal

Par Lucie Etchebers-Sola | Publié le 20/07/2020 à 23:12 | Mis à jour le 20/07/2020 à 23:34
Photo : ©M.J. Sobral
Covid-19 Portugal

Tandis que les autorités sanitaires s’inquiètent des signes d’une deuxième vague dans de nombreux pays, le Portugal, lui, commence à montrer un meilleur contrôle de la pandémie.
  

Des chiffres en baisse

Le Covid-19 a fait plus de 600 000 morts et contaminé plus de 14,5 millions de personnes dans le monde, selon un bilan réalisé par l’Agence France-Presse (AFP) ce lundi 20 juillet. Au Portugal, la Direction Générale de la Santé a reporté le même jour 1691 décès depuis le début de la pandémie, 48 771 cas confirmés, mais surtout des signes encourageant d’un recul de la pandémie. Le dimanche 19 juillet, le bulletin quotidien de la DGS a fait état de 246 nouveaux cas en 24h, la moyenne hebdomadaire la plus basse depuis le début du déconfinement. Le Portugal se place désormais au 5e rang des pays de l’UE avec le ratio quotidien de nouveaux cas le plus bas derrière le Luxembourg, la Roumanie, la Bulgarie et la Suisse.


Une courbe épidémiologique en passe de se stabiliser

Le Portugal a enregistré son premier cas de Covid-19 le 2 mars dernier et a atteint le pic de la pandémie pendant la première quinzaine d’avril – le 3 avril la DGS enregistrait 37 décès.  Dans les semaines qui ont suivi, la courbe épidémiologique a été dans le bon sens, quoique très irrégulière. Mais dès le début du déconfinement au mois de mai, les cas ont à nouveau augmenté et il a fallu attendre le début du mois de juin pour que le nombre de décès liés à la maladie diminue de façon significative. Les chiffres de la première quinzaine de juillet montrent pour la première fois des signes positifs de stabilité tant au niveau des nouveaux cas de contagion que du nombre de décès.
 

Le Nord se porte mieux que le Sud du pays

108 des 135 nouveaux cas enregistrés le 20 juillet au Portugal étaient issus de la région de Lisbonne et du Val-de-Tage  soit 80% du total des nouveaux cas du pays (le nombre de nouveaux cas le plus bas enregistré depuis le 11mai dernier). Cela porte le nombre de cas infectés à 24 369 dans cette région qui reste la plus touchée du pays. Les mesures restrictives rétablies par le gouvernement  le 25 juin ont été prolongées pour quinze jours dans les 19 communes de la banlieue lisboète où l’état de « calamité publique » a été maintenue.

En Alentejo et en Algarve, aucun décès n'a été enregistré au cours des dernières 24 heures, mais les nouveaux cas continuent d’augmenter. Au 20 juillet, la DGS a recensé 635 cas confirmés en Alentejo et 790 en Algarve.

Ce 20 juillet, la région Nord compte 18 356 personnes infectées et 827 morts depuis le début de la pandémie. Contrairement au sud du pays, les chiffres ont tendance à baisser. Entre le 4 et le 11 juillet, le nombre de cas a diminué de 9% et le nombre de décès de 20%.

L'archipel des Açores a enregistré un nouveau cas positif, pour un total de 158, et toujours 15 décès. Il n'y a eu aucun changement à Madère : 102 personnes infectées et aucun décès depuis le début de la pandémie.

 
La situation étant très évolutive, elle est à suivre au quotidien.

En savoir plus ici 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Lisbonne

EDUCATION

Une rentrée scolaire inédite au Portugal !

Alors que les nouvelles mesures sanitaires pour faire face à la pandémie viennent d’être annoncées, c’est plus d’un million de jeunes portugais qui feront leur retour à l’école cette semaine.

Comprendre le POrtugal

TOURISME

COVID-19 - Le tourisme se réinvente au Portugal

Alors qu’il caracolait sur les podiums du monde entier il y a à peine quelques mois, le Portugal se retrouve privé de touristes. le secteur touristique portugais tente de booster son marché intérieur.