Saison France-Portugal : "les trois grâces" de Pedro Cabrita Reis aux Tuileries

Par Jill Bordellay | Publié le 13/02/2022 à 23:26 | Mis à jour le 14/02/2022 à 17:19
Photo : ©J.Bordellay
Trois-Graces_Jardin des Tuileries

 
La Saison France-Portugal vient d´être officiellement lancée en France ce 11 et 12 février et elle se déroulera jusqu'au 31 octobre 2022. A cette occasion, le Président Emmanuel Macron a reçu le Président portugais Marcelo Rebelo de Sousa pour un dîner officiel à l'Elysée en présence de représentants de la communauté française du Portugal et de représentants de la diaspora portugaise de France. C'est dans ce contexte que le Musée du Louvre a invité l'artiste portugais Pedro Cabrita Reis à concevoir une œuvre qui sera exposée du 12 février au 10 juin 2022 dans le Grand Réservé nord du Jardin des Tuileries. Trois sculptures monumentales en liège s'intègrent à l'espace naturel du Jardin des Tuileries : une œuvre majestueuse constituée par un ensemble de "Trois Grâces" réinterprétées par Pedro Cabrita Reis.  


Mythologie : les Trois Grâces  

Cette exposition est une façon de revisiter les canons de l'histoire de l'art et de la mythologie grecque. Les trois charités sont successivement les déesses du charme, de la beauté et de la créativité. Elles ont inspiré plusieurs sujets artistiques représentés dans des dizaines de peintures et de sculptures dans l'Antiquité mais également en musique. Ces "Trois Grâces" reprennent le canon du nu féminin classique créé par  Praxitèle au IVème siècle avant J-C avec Aphrodite de Cnide.

Le Musée du Louvre présente dans une de ses salles, la sculpture des trois soeurs : Aglaé, Euphrosyne, Thalie, filles de Zeus et d'Eurynomé auxquelles vont faire écho les monumentales sculptures en liège de 4,5 mètres de hauteur de l'artiste portugais dans le jardin des Tuileries.


Une réinterprétation de Pedro Cabrita Reis

La mythologie, ici, se décline de maintes façons, en rupture avec les formes féminines du peintre Raphaël, laissant la liberté à l'artiste d'explorer tout un champ lexical de sa subjectivité intimiste. Pedro Cabrita Reis imagine les trois sœurs éloignées les unes des autres, comme séparées par sa main qui dévoile un sens mystérieux, sans doute à décrypter. Mais le dialogue est transhistorique entre la période classique et la période dans laquelle nous vivons le développement durable.

 

Trois Graces de Pedro Cabrita Reis
©J.Bordellay


Revisiter les thèmes mythologiques  

Pedro Cabrita Reis écrit à ce sujet : " Je trouve intéressant de reconsidérer des thèmes, des mythes et les récits qui constituent la base de l'histoire de l'art. Les trois Grâces, qui parcourent notre histoire européenne depuis avant l'Antiquité classique, s'intègrent dans ce cadre d'action qui m'intéresse particulièrement."


L'œuvre à ciel ouvert

Les marbres et les bronzes du Jardin des Tuileries font écho à l'empreinte artistique du liège, matière naturelle la plus caractéristique du Portugal. Ce liège recouvert d'une peinture blanche réfléchissant la lumière naturelle possède des qualités exceptionnelles à la fois thermiques et acoustiques. Son processus de transformation permet de le travailler facilement mais en même temps de le maîtriser. L'ensemble des Trois Grâces de Pedro Cabrita  Reis pèse pas moins de 500 kilogrammes posée sur un socle de fer de 400 kilogrammes.

Pedro Cabrita Reis, l'artiste derrière l'oeuvre

Mais qui est cet artiste portugais ? Pedro Cabrita Reis est né à Lisbonne en 1956, il a étudié à Saint Masters School of Art et enseigné dans différentes écoles à Londres ainsi qu'à l'école d'architecture de l'Université de l'Illinois de Chicago.

Ses créations sont très variées, explorant autant le domaine du dessin, que celui de la peinture, et ceux de la photographie et de la sculpture. L'artiste, connu internationalement, travaille à partir d'éléments industriels mais également avec des objets ordinaires.

L'une de ses œuvres les plus remarquées en France est sa magnifique forêt à Marseille, sorte de labyrinthe de stalactites nacrées devant la mer.

Cette année qui s'ouvre sur des événements artistiques, culturels, et  scientifiques entre la France et le Portugal consolide l´amitié entre les deux pays,

 

Pedro Cabrita Reis, “Les Trois Grâces”

 

 

Jill Bordellay

Jill Bordellay

Critique d’art pour des revues d’art à Paris, docteur en philosophie et collaboratrice à l’encyclopédie Universalis, elle aussi écrit des essais et des nouvelles sur l’art et la relation entre les humains et les animaux.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lisbonne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Maria Sobral

Rédactrice en chef de l'édition Lisbonne.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale