Jeudi 15 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

2018 : La CCLBL célèbre son centenaire et la venue du Roi des Belges

Par Custódia Domingues | Publié le 14/10/2018 à 23:22 | Mis à jour le 14/10/2018 à 23:22
Logo_100ans_CCLBL

Maria Eduarda de Lemos Godinho est avocate(1) et présidente de la Chambre de Commerce Luso-Belgo Luxembourgeoise de Lisbonne depuis 2016. C´est la première fois qu´une femme préside la CCLBL. A l´occasion de la célébration du centenaire de la CCLBL en 2018 et de la visite officielle de la famille royale belge au Portugal, du 22 au 24 octobre, elle s´exprime sur la réalité des échanges économiques entre le Portugal, le royaume de Belgique et le Grand-Duché du Luxembourg.

Maria Eduarda de Lemos Godinho est avocate et présidente de la Chambre de Commerce Luso-Belgo Luxembourgeoise de Lisbonne depuis 2016

Lepetitjournal.com/Lisbonne : Pourquoi avoir choisi de défendre les intérêts économiques belges et luxembourgeois au Portugal en devenant présidente de la CCLBL ?

Maria Eduarda de Lemos Godinho : Je suis portugaise, née à Lisbonne, mais jusqu’à mes 17 ans, j’ai presque toujours vécu à l’étranger.
Je suis avocate depuis 1993 et j’ai travaillé dans des secteurs en lien avec l´ investissement étranger au Portugal.
J’ai accepté d’être présidente de la Chambre de Commerce Luso-Belgo-Luxembourgeoise  à cause des liens personnels que j’ai tissés avec la Belgique et le Luxembourg pendant les 5 années lors desquelles j’ai vécu, à Bruxelles, où mon père résidait pour des raisons professionnelles. J´ai aussi fait une maîtrise à l´université de Bruges et je dois dire que  je nourris un sentiment particulier pour la Belgique et le Luxembourg que je connais aussi. Ce sont deux pays et deux cultures que j´apprécie beaucoup. Quand j´ai été élu présidente de la Chambre de Commerce, cela m´a paru presque naturel. En tous les cas en équipe, nous faisons tous au mieux pour défendre les intérêts économiques unissant le Portugal et ces deux pays qui me sont chers.  

 

 La CCLBL fête cette année son centenaire. Que représente cette date pour l’institution ?

Pour notre Chambre, la commémoration de son centenaire est de grande importance car elle souligne surtout  la longévité des relations commerciales entre le Portugal, la Belgique et le Luxembourg.
Au début, la Chambre de Commerce était uniquement une Chambre de Commerce belge. C’est en 1991, que le Luxembourg a adhéré à la Chambre qui a alors adopté sa dénomination actuelle : Câmara de Comércio Luso-Belga-Luxemburguesa , Chambre de Commerce Luso-Belgo-Luxembourgeoise.
 

Quels sont les événements au programme pour célébrer cet anniversaire?

La Chambre de Commerce Luso-Belgo-Luxembourgeoise s’est lancée  dans le travail ardu de la préparation d’un livre pour célébrer son centenaire. Ce livre sera officiellement lancé lors de la visite  d’État de Leurs Majestés Le Roi et La Reine des Belges au Portugal qui aura lieu la semaine prochaine. Nos membres et de nombreuses personnalités des trois pays ont participé à la réalisation de cet ouvrage livre qui  raconte l’histoire de la CCLBL, des entreprises belges et luxembourgeoises présentes au Portugal.  Nous pensons qu’en revoyant le passé, les idées  innovatrices, les principes fondateurs, les initiatives prises au cours des diverses étapes déjà  parcourues, nous trouverons une bonne inspiration pour poursuivre notre mission et  projeter une vision stratégique dynamique en terme d´avenir en offrant des services performants.
 

La visite officielle de la famille royale belge va avoir lieu dans quelques jours. Que pouvez-vous nous en dire?

La venue au Portugal de Leurs Majestés le Roi et la Reine des Belges est un moment fort des relations entre les deux pays. C´est une coïncidence heureuse que cette visite ait  lieu l’année de notre centenaire. La CCLBL participera à une table ronde organisée par la BNP et Fortis dans le cadre de la célébration de la venue de Leurs majestés et offrira, au Roi des Belges, le premier exemplaire de son livre, témoin de ce centenaire.
 

Quelle est la place de l´ investissement belge et luxembourgeois actuellement au Portugal?

La Belgique est un des principaux partenaires commerciaux du Portugal. En 2017, dans le commerce des biens et services, elle a été le 9ème client du Portugal (avec 2,32% du total des exportations portugaises) et son 7ème fournisseur (avec une quote-part de 2,76%).
C’est aussi un pays important par ses investissements au Portugal,  et il a représenté à la fin 2017, un stock total en terme de  IDE de 1,5% (10ème position).

Les flux commerciaux avec le Luxembourg ont sensiblement augmenté et, en 2017, le Luxembourg occupait la 20ème position en tant que client (quote-part de 0.67%) et la 24ème place  en tant que fournisseur (0,49%).
En plus des secteurs traditionnels d’exportations (agroalimentaire et vins) destinés en grande partie à la communauté portugaise résidente au Luxembourg, le commerce des services croît fortement. Entre 2012 et 2017, les exportations portugaises de services pour le Luxembourg ont cru, en moyenne, de 14% et représentent aujourd’hui, 1,5% du total des exportations portugaises de services.
Le Luxembourg s’est distingué en 2017 comme le premier investisseur au Portugal en termes de transactions de flux d’investissement et le stock d’investissements luxembourgeois au Portugal représente 1,3% du stock total de IDE, occupant la 3ème place au niveau national.

La présence d’entreprises portugaises en Belgique et au  Luxembourg,  a augmenté et atteint, en 2016, 2.300 entreprises nationales exportant vers le marché belge et plus de 700 vers le Luxembourg
 

Une vague de résidents étrangers s’installent au Portugal depuis récemment, y a t' il aussi une venue importante de Belges et Luxembourgeois ?

Traditionnellement, l`émigration entre les trois pays s´est faite du Portugal vers la Belgique et le Luxembourg, spécialement dans  les années 1960 et constitue un facteur important du développement des relations bilatérales entre le Portugal et ces deux pays. Aujourd´hui au Luxembourg, par exemple, les citoyens d’origine portugaise représentent près de 16% de la population résidant dans le pays. Actuellement, l‘émigration du Portugal vers la Belgique, mais surtout vers le Luxembourg existe, ce sont de jeunes talents portugais, bien formés dans le domaine de la gestion, de la biotechnologie, des télécommunications et d´autres secteurs.
Il y a des cas d´expatriés belges qui viennent au Portugal, surtout dans le cadre de l´application du régime portugais des résidents non habituels, permettant aux retraités belges de bénéficier d´un régime fiscal plus attractif et d´un bon climat local, appuyé par de bons services médicaux locaux.
Nous avons aussi une forte augmentation de touristes luxembourgeois au Portugal. Cela est dû au fait que le Portugal est à la mode car c´est un pays sûr, avec un bon climat et très hospitalier. Puis, il y a aussi l´augmentation des liaisons aériennes entre le Portugal et le Luxembourg qui n´est pas à négliger.

(1) En savoir plus :  Articles ci-dessous 

www.cclbl.com

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir