Visiter Sumba, entre traditions ancestrales et plages sauvages

Par Marie Pinot Liebert | Publié le 23/05/2022 à 19:00 | Mis à jour le 06/09/2022 à 03:44
Photo : Sumba -Plage de Marosi
Plage de Marosi Sumba

A seulement deux heures de Bali, Sumba reste une destination confidentielle. Villages tribaux, paysages vallonnés et plages de rêves, cette île de la péninsule de Nusa Tenggara est bien différente de ses voisines volcaniques. 

Comment s’y rendre ?

Sumba est située dans l’archipel des îles de la Sonde, juste en dessous de Sumbawa et Flores. L’île possède deux aéroports : Tambolaka situé à Nord Ouest et Waingapu à l’Est. Selon l’itinéraire que vous aurez choisi, nous vous recommandons d'atterrir à l’un et de repartir à l’autre pour ne pas avoir à revenir sur vos pas. 

Seules deux compagnies aériennes se rendent sur l’île : Nam Air et Wings Air. Certains vols Nam Air sont directs de Jakarta mais le plus souvent il vous faudra transiter par Bali, Ende ou Kupang. 

Une fois sur place, les distances sont relativement longues. Si vous souhaitez profiter de toute la richesse de l’île, l’option la plus appropriée est de s’offrir les services d’un guide avec chauffeur. 

 

Les villages traditionnels

Situés au sommet des collines, les villages aux hauts toits de chaume sont facilement reconnaissables. Dans ces maisons traditionnelles dont la structure est en bambou, les animaux vivent sous le plancher, les hommes à hauteur du sol et le toit abrite l’esprit des défunts. 

En effet, la culture Marapu y est très présente. Les habitants croient aux forces spirituelles regroupant les dieux, les esprits et les ancêtres. Leur pratique s'articule autour de rituels et de cérémonies qui permettent de les satisfaire. C’est le cas notamment des offrandes qui peuvent aller d’une simple noix d’arec au sacrifice d’un buffle. Les fameux ancêtres sont enterrés au milieu du village, dans des tombes mégalithiques imposantes qui côtoient les maisons. 

Quelques villages à ne pas manquer : Manola, Prainatang, Praiyawang, Motadawu, Ratenggaro, Waruwora. 

 

Manola Village
Le village de Manola

 

La fabrication des ikats

Les ikats sont parmi les tissus les plus prisés d’Indonésie et peuvent atteindre des prix élevés. En visitant les villages où ils sont fabriqués, la valeur de ce tissu prend toute sa mesure. En effet, chaque pièce nécessite entre 6 et 9 mois de travail. Ikat signifie nœud en indonésien. Cette technique de tissage est basée sur une teinture non pas sur le tissu mais sur les fils avant tissage. Les fils sont trempés dans une teinture pendant plusieurs heures et séchés afin que la couleur se fixe. Pour obtenir un bleu indigo profond, le procédé de teinture est répété jusqu’à huit fois. Quand les fils sont finalement teints, ils sont montés sur un métier puis tissés. Vous pourrez visiter des maisons où les ikats sont fabriqués dans le village de Lampanapou. 

 

Les ikats du village de Lampanapu
Les ikats du village de Lampanapu

 

 

Les plages

Terminez votre séjour en partant à la découverte des plages du Sud Ouest et de ses surfeurs chevronnés. Amusez-vous à débusquer les plages secrètes et moins secrètes et à profiter de ces paysages de cartes postales. 

Nos plages préférées : Pantai Kerewe, Marosi, Tarakaha et Watubela.

 

Plage de Kerewe
La plage de Kerewe

 

Mais aussi… 

  • Air Terjun Tanggedu, au Nord Ouest de Waingapu : une cascade en terrasses qui alimente plusieurs bassins naturels. 
  • Air Terjun Waimarang : une cascade d’un bleu profond près du village de Praiyamang.
  • Wairinding hills, un incontournable de l’Est : des collines verdoyantes à perte de vue. 
  • Weekuri Lagoon, à l’extrême Ouest : un lagon d’eau salé aux couleurs fascinantes. 

 

Weekuri Lagoon
Weekuri Lagoon

 

Quelques mots d’Erwin Pah, sumbanais et guide 

Si vous cherchez un guide local, qui parle anglais et peut vous fournir une voiture, Erwin Pah est votre homme. Il peut imaginer pour vous des itinéraires sur mesure incluant le transport, l’essence et les entrées sur les différents sites. 

 

Voici sa vision de Sumba :

“Sumba est une île unique avec sa culture et ses traditions riches liées au Marapu. C’est aussi une multitude de dialectes locaux, dont certains sont complètement différents les uns des autres, mais qui sont unis par ce culte." 

 

La population de Sumba est d'environ 800 000 personnes pour une superficie presque deux fois comme celle de Bali, vous vous sentirez loin de la foule. L’île possède de nombreuses plages de sable blanc, de la savane et des paysages à couper le souffle simples d’accès.

"Mais Sumba c’est aussi un endroit pour ceux qui aiment l'aventure. Nous avons, par exemple, beaucoup de grottes naturelles, dont certaines nécessitent plusieurs heures de randonnée pour les atteindre. Que vous soyez à la recherche de détente ou d’un séjour plus sportif, Sumba vous offrira une expérience exceptionnelle. ”

Pour contacter Erwin : 0813 393 37971.

Sur le même sujet
Marie Pinot Liebert

Marie Pinot Liebert

Experte en communication et gestion de projet, arrivée à Jakarta fin 2020 après une première expatriation aux EAU. Curieuse de découvrir l’Indonésie et de partager mes découvertes avec vous.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale