Mardi 22 septembre 2020

CARTABAD : Un tout nouveau jeu autour du badminton vient de sortir

Par Valérie Pivon | Publié le 12/12/2019 à 17:30 | Mis à jour le 13/12/2019 à 03:59
cartabad jeu badminton indonésie

Ségolène et Jean-Paul Monnet, enseignants au Lycée Français de Jakarta, sont des passionnés de jeux. Ils sont aussi créateurs et viennent tout juste de sortir CARTABAD, jeu de défi autour du badminton. L’occasion de les rencontrer et de discuter avec eux de leur passion.

Dans les familles respectives de Ségolène et Jean-Paul, on a toujours joué le soir autour de la table du salon. C’est donc tout naturellement que Jean-Paul, alors jeune professeur de sport, lance un premier jeu autour du ping-pong. Un jeu de défi avec des cartes qui viennent pimenter les parties. Fort de ce succès, avec Ségolène son épouse, il décide de monter une association et crée cette fois-ci un nouveau jeu autour des lettres, Melicado, qui sera vendu à 10.000 exemplaires. Le jeu est traduit en plusieurs langues et utilisé par de nombreuses écoles en France aujourd’hui. « Nos jeux sont destinés aux familles, afin que les parents, les grands-parents et les enfants trouvent plaisir à jouer et partager des moments » nous explique Ségolène. « Pour la création, nous créons un prototype, le testons autour de nous. Nos jeux sont autoproduits » commente Jean-Paul.

jeu badminton Cartabad indonesie

Le dernier né, CARTABAD, comme son nom le laisse deviner, est lié au badminton, sport national indonésien. C’est un jeu de défi également qui se déroule autour du terrain de badminton, les cartes distribuées donnent des challenges à réaliser, des gages, des points aux joueurs. Pour ce tout nouveau jeu, nos deux créateurs ont lancé l’an dernier un concours au sein de l’école pour réaliser les dessins des cartes et c’est un jeune lycéen, Tanguy, qui l’a remporté «  il a réussi à faire un personnage avec le volant de badminton qui n’est pas trop enfantin et parle à tout le monde ». « Ce projet est une belle aventure, de la conception à la commercialisation » explique Ségolène.

Malgré l’attrait des jeunes pour les jeux vidéo, les gens jouent de plus en plus ; en France 1000 nouveaux jeux sortent chaque année. « Par le jeu, on développe un mécanisme, on arrive à faire passer des choses, on se doit de respecter les règles, l’autre … » concluent nos deux passionnés.

 

Pour découvrir CARTABAD, rendez-vous sur le site en ligne de l’association, en cliquant ici. 

Les 100 premiers jeux sont vendus au prix de 15 euros. Les jeux sont disponibles en France; si vous souhaitez le recevoir à Jakarta, signalez-le dans le formulaire en ligne.

 

Ségolène et Jean Paul animeront une soirée jeux le vendredi 24 janvier de 17h30 à 23h au Levant, boulangerie située en face du Lycée Français de Jakarta.

 

 

Nous vous recommandons

Valerie Pivon

Valérie Pivon

Expatriée depuis plus de 20 ans en Asie dont 14 ans en Indonésie, guide au musée national de Jakarta. C'est avec plaisir que je partage avec les lecteurs du Petitjournal.com ma passion pour l'archipel indonésien.
0 Commentaire (s)Réagir