Du 9 au 25 /09 - Troisième édition du Jakarta International Photography Festival

Par Anamaria Pazmino | Publié le 15/09/2022 à 19:30 | Mis à jour le 28/09/2022 à 02:01
Photo : JIP Fest@AnamariaPazmino
JIP fest, le Festival International de Photographie de Jakarta

La troisième édition du Festival International de Photographie de Jakarta se tiendra jusqu’au 25 septembre 2022 dans le quartier de Blok M situé au sud de la capitale. Le programme est ambitieux : quatre sites d’exposition et de nombreuses conférences, ateliers, débats, tours dans la ville et même une galerie pop-up.

 

"L’objectif du JIP Fest est de donner un espace d’exposition digne de ce nom à la photographie car, comme vous avez probablement pu l’observer, la photographie s’expose toujours assez peu dans les musées et les galeries d’art en Indonésie" selon Cristian Rahadiansyah, Directeur du Jakarta International Photography Festival. Ce festival a été créé à l’initiative du PannaFoto Institute justement pour « remplir ce vide institutionnel ».

26 projets photographiques en provenance de 19 pays

« Cette année nous avons lancé un appel international autour du thème ‘Revival’, comment revivre après des crises climatiques, culturelles et socio-économiques ?  Comment renforcer nos communautés ? Nous avons reçu 190 réponses. Le jury, composé par trois commissaires d’exposition, a sélectionné 26 projets photographiques de 19 pays. Ils ont tenu compte de la qualité des photos, de l’intérêt socio-politique du sujet mais aussi de l’équilibre géographique et international » explique Cristian Rahadiansyah.

Un festival qui permet également d’explorer la ville

Le festival s’articule autour de trois grands axes : exposition, éducation et itinérance. « Notre festival est nomade. Chaque année il s'installe dans une zone de la ville à explorer. On cherche des nouveaux publics, des lieux insolites pour une exposition, des espaces publics comme un parc ou esplanade, mais aussi une grande salle où l'on peut réaliser nos ateliers et conférences. Ce n’est pas toujours facile de tout concilier », raconte Cristian.

Blok M quartier du sud de Jakarta accueille le JIP Festival

Cette année c'est le tour de Block M. Derrière les restaurants japonais et les cafés quelque peu délaissés, le quartier se transforme.

Le site du parc de  Taman Langsat

JIP Fest Taman Langsat
JIP Fest Taman Lansat@AnamariaPazmino

 

On y trouve notamment le très joli et peu connu parc Taman Langsat. Ce mois-ci vous pouvez vous y promener et apprécier les neuf séries de photographies exposées. Impossible de rater les très belles images de quelques femmes marocaines qui ont décidé d'enfreindre les règles non dites et de pratiquer le skateboard de la série ‘Shred the Patriarchy’ de l’Italienne Chantal Pinzi. On y trouve aussi les images saisissantes de poissons emballés, du photographe Espagnol Antonio Perez, qui flottent au-dessus des nénufars.

 

Le site de Soup N Film

JIP Fest Nsoup Film
JIP Fest N Soup Film@AnamariaPazmino

En marchant direction Soup N Film, un magasin de petit équipement photo, vous vous retrouvez dans un ancien centre commercial aujourd’hui investi par une communauté de photographes et artistes. Après avoir traversé le rez-de-chaussée de cet immeuble semi-abandonné afin d'y prendre l’ascenseur, vous arrivez à un rooftop converti en salle d'exposition. Dans une scénographie en accord avec les lieux, vous découvrirez la suite de la sélection, avec des projets tout aussi intéressants, comme celui sur la montée des fascismes en Europe et aux États-Unis : ‘White Rage’.

Au fond de la salle on trouve un espace dédié à la commission de la Kurawal Foundation. Dans le style de la Food Security Administration lors de la Grande Dépression aux États-Unis, la fondation a mandaté plusieurs photographes pour aller à la rencontre des personnes et des communautés les plus vulnérables en Indonésie afin de documenter leur situation durant la crise sanitaire due au Covid-19. De cette multitude d’images, parfois très intimes, en ressort une vulnérabilité accrue. Dans le cas des transgenres de Surabaya, une communauté déjà marginale, les aides de l’État n’arrivent pas. Leurs nouveaux noms n’existent pas, elles ne sont pas dans les listes, elles n’ont pas de droits.

 

Le site de kala Karya & Kala di Kalijaga

JIP Fest jakarta
JIP Fest Kala Karya@evan_andraws

La dernière étape de ce parcours, à Kala Karya & Kala di Kalijaga, réserve quelques petits bijoux. D'un côté une belle sélection internationale de livres de photographie, n’hésitez pas à les feuilleter et à vous y attarder ! Et de l'autre, deux micro expositions individuelles de deux talentueuses et jeunes photographes indonésiennes. Irene Barlian travaille depuis plusieurs années sur les conséquences de la montée des eaux dans la côte Est de Java. Riska Munawarah, photographe Achenaise, questionne l’impact de la Shariah sur les femmes de sa région. Des images à la fois puissantes et pleines d'empathie : de quoi finir en beauté !

 

Pour les passionnés de photographie :

  • Dans le bâtiment de SOUP N FILM on trouve aussi une pop-up galerie. Ils y vendent quelques tirages et livres en édition limitée ainsi que des livres de photographie. De belles idées pour Noël ! En plus, un pourcentage de vos achats servira à financer la prochaine l'édition du festival.
  • Il y a aussi de nombreuses conférences et ateliers menés par 62 photographes invités comme par exemple Nick Hannes (Belgique) ou Espen Rasmussen (Norvège), ainsi que des tours dans la ville, où appareil photo en main, vous pouvez vous laisser guider par un pro. Les meilleures photos seront projetées au Bulungan Theater. 

 

Adresses :

LANGSAT PARK - Jl. Barito, Kramat Pela, Jakarta

9-25 September, 08:00-17:00

SOUP N FILM - Jl. Palatehan No.68, Melawai, Jakarta

9-25 September, 10:00-20:00

KALA KARYA & KALA DI KALIJAGA - Jl. Sunan Kalijaga No.1, Melawai, Jakarta

9-25 September, 10:00-20:00. Ces deux galeries se trouvent à 3 mn à pied.

 

Plus d'informations sur le Festival en cliquant ici 

 

 

 

Anamaria Pazmino

L’art et les expositions sont à la fois mon métier et ma passion. Expatriée à Jakarta depuis 2020, ma mission est d’explorer la scène artistique indonésienne et de partager avec vous mes découvertes!
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale