Dimanche 19 septembre 2021

La Turquie commence à administrer une troisième dose de vaccin contre la COVID-19

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 05/07/2021 à 03:00 | Mis à jour le 05/07/2021 à 07:45
vaccin 3e dose Turquie

Ces derniers jours, le gouvernement turc a annoncé quelques modifications relatives à sa politique de vaccination. Ces nouveautés viennent corréler la "normalisation" entrée en vigueur le 1er juillet.

Mercredi 30 juin, le ministre turc de la Santé, Fahrettin Koca, a annoncé que les personnes âgées de 50 ans et plus, ainsi que les professionnels de santé, seront éligibles, à compter du lendemain 1er juillet, à une troisième dose de vaccin.

Si le but de cette troisième dose est d’augmenter les anticorps, censés faiblir après 6 mois, les personnes qui sont éligibles sont celles qui ont reçu leur deuxième dose il y a au moins 3 mois. Quant au vaccin, le choix est laissé au vacciné (entre Sinovac ou Pfizer-BioNTech, actuellement administrés en Turquie).

Cette décision est en réalité influencée par la TTB (l’Union des médecins turcs) qui avait initialement proposé d’administrer une troisième dose pour les personnes de 65 ans et plus et pour les professionnels de santé, avec le vaccin Pfizer-BioNTech, arguant que le vaccin Sinovac n’était pas assez efficace pour protéger contre le Delta (variant indien), largement rencontré en Turquie ces derniers jours.

Les personnes résidant en Turquie qui souhaitent recevoir une troisième dose de vaccin peuvent consulter leur statut via l’application Enabiz, ou bien via SMS au 2023.

Réduction des délais de vaccination

Le ministre de la Santé a également annoncé le 30 juin que les personnes qui ont contracté la maladie pourront désormais se faire vacciner 3 mois après leur guérison, et non 6 mois comme c’était le cas jusqu’à présent.

Une nouvelle décision du conseil scientifique en date du 3 juillet prévoit que les personnes qui ont été en contact avec la maladie, et qui ont reçu une dose de Pfizer-BioNTech, n’ont pas besoin d’en recevoir une deuxième. Ces personnes seront indiquées comme complètement vaccinées dans l'application HES (Hayat Eve Sığar).

Pour les personnes qui se font vacciner avec le vaccin Pfizer-BioNTech, le laps de temps entre la première et la deuxième dose est de nouveau porté à 4 semaines comme initialement mis en place, et non 6 à 8 semaines.

À ce jour, plus de 52 millions de doses de vaccin ont été administrées en Turquie ; plus de 35 millions de personnes ont reçu leur 1ère dose, et plus de 15 millions sont entièrement vaccinées. Alors que le plan de vaccination avait ralenti au mois de mai, le pays a renforcé sa campagne de vaccination en juin, avec plus d’un million de doses administrées certains jours.

Le vaccin turc, Turcovac, actuellement en phase 3, devrait être testé sur des milliers de volontaires dans les prochaines semaines. Les autorités sanitaires turques espèrent pouvoir commencer à l'administrer en septembre ou octobre.

Le 4 juillet, la Turquie comptait 4418 nouveaux cas quotidiens, et 50 décès.

----------------------

Consultez le site du Consulat général de France à Istanbul pour plus de détails sur la procédure de vaccination en Turquie, en cliquant ICI.

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir