60% de la population stambouliote complètement vaccinée

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 06/09/2021 à 03:10 | Mis à jour le 11/07/2022 à 10:03
vaccination istanbul taux

Alors que 71% de la population d’Istanbul ont reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19, environ 60% ont un schéma vaccinal complet (2 doses).

Selon les données révélées pour la première fois le 3 septembre par la Direction provinciale de la Santé, c’est le district de Kadıköy (Asie, centre-ville) qui enregistre les taux de vaccination les plus élevés (85%), alors que le district de Sultanbeyli (Asie, proche de l’aéroport Sabiha Gökçen) a le taux le plus bas (61%).

taux vaccination Istanbul 2021 septembre

Taux de vaccination (première dose) à Istanbul par district

 

Dans un entretien accordé à l’agence de presse Demirören (DHA), le Prof. Dr. Kemal Memisoglu, directeur de la Santé à Istanbul, indique que les personnes âgées de plus de 65 ans ont les taux de vaccination les plus élevés de la ville (91%*), tandis que les résidents âgés de 15 à 39 ans n'ont été vaccinés (première dose) qu'à un taux de 61%.

Selon les données, 56,8% des patients admis dans les hôpitaux ne sont pas vaccinés du tout. Kemal Memisoglu précise que le risque d'entrer en soins intensifs pour COVID-19 après avoir reçu les deux injections du vaccin** serait inférieur à 1%.

À Istanbul, si les vaccins sont disponibles dans 4 500 lieux différents, la ville a la capacité de faire en moyenne 150 000 vaccinations par jour.

Au niveau national, l'âge moyen des patients en soins intensifs parmi les vaccinés est de 78 ans (la plupart d'entre eux présentent des comorbidités et n’ont pas eu leur troisième dose), tandis que ce nombre tombe à 55 ans parmi les patients qui n'ont reçu aucune dose vaccinale (et qui ne présentent pas de comorbidités).

Par ailleurs, selon les données partagées sur le site du ministère de la Santé, à l’échelle nationale, près de 80% des Turcs âgés de plus de 18 ans ont reçu leur première dose de vaccin, environ 61% ont un schéma vaccinal complet. Au total, près de 9 millions de personnes ont reçu une troisième dose.

Les employeurs aptes à exiger un PCR par semaine à leurs employés non vaccinés

Vendredi 3 septembre, le ministère turc du travail et de la sécurité sociale (CSGB) a autorisé les employeurs à pouvoir exiger de leurs employés non vaccinés qu'ils fassent un test PCR une fois par semaine.

La mise en application de cette mesure débutera le lundi 6 septembre, alors que le "pass sanitaire" entre en vigueur en Turquie ce même jour.

En effet, comme le prévoit une circulaire du ministère de l’intérieur datée du 20 août dernier, les personnes non vaccinées devront présenter un test PCR ou un certificat de rétablissement COVID-19 pour se rendre dans certains lieux (théâtre, cinéma) ou pour voyager (avion, train, autobus) en Turquie.  

__________________

(*) Sans pour autant préciser parmi ces personnes, le taux de celles qui ont reçu une troisième dose.

(**) Kemal Memisoglu ne précise toutefois pas le type de vaccin administré.

 

Sur le même sujet
lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale