Dimanche 12 juillet 2020

Musée Mevlana de Konya : record de visiteurs

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 13/03/2020 à 03:30 | Mis à jour le 13/03/2020 à 11:20
Photo : Nathalie Ritzmann
Musée Mevlana Konya

Ce musée du centre de l’Anatolie, dédié au poète mystique musulman du XIIIe siècle Mevlana Djalâl ad-Dîn Rûmî, a accueilli près de 3,5 millions de visiteurs en 2019, un record !

Le musée Mevlana, situé à Konya, a attiré autant de touristes locaux qu’étrangers l'année dernière, devenant une des premières destinations muséales du pays.

Ce sont des visiteurs de presque tous les pays qui s’y sont rendus, en particulier iraniens, chinois, taïwanais, sud-coréens et américains.

En 2019, le musée a ainsi vu ses visites augmenter de 23% !

Qui était Rumi ? (1207-1273)

Fuyant l’avancée des Mongols, la famille de Rumi a quitté son Afghanistan natale pour se réfugier près de Konya, capitale d’anciens territoires romains (d’où le surnom de « Rumi »).

Fils d’un maître soufi réputé, Rumi voyage d’abord à Alep et Damas où il rencontre le célèbre poète Ibn Arabi, puis s’installe à Konya où il attire différents maîtres du soufisme.

À sa mort le 17 décembre 1273, tous les habitants de Konya, quelle que soit leur religion, assistent à son enterrement. Rumi repose sous un sarcophage, chef d’œuvre de l’art seldjoukide.

Musée Mevlana Konya
Nathalie Ritzmann

Ses partisans fondent alors l'Ordre Mevlevi, également connu sous le nom d'Ordre des Derviches Tourneurs, célèbre pour la danse soufie ou cérémonie sema.

Cet ordre connaît un grand prestige sous l’empire ottoman. Interdit par Atatürk, il est ensuite rétabli à titre plutôt folklorique.

Le couvent et le tombeau des derviches de Mevlana ont ouvert leurs portes en 1926, et en 1954, l’endroit est devenu le musée de Mevlana.

En Turquie, Rumi est affectueusement désigné par ses disciples comme Mevlana - ce qui signifie « érudit ».

Rumi a instauré le sama, danse spirituelle, et rédigé de nombreux ouvrages, dont le Mesnevi. Il a écrit en vers et en prose, aussi bien des odes que des quatrains, des recueils de prédications ou d’interprétations des rêves. Les traductions, tardives, datent du 20ème siècle.

L'UNESCO a déclaré 2007 comme « année Rumi » pour célébrer le huitième centenaire de sa naissance. 

Pour s’y rendre :  A environ 20 minutes de l’aéroport de Konya

Site du musée (en turc)

 

 

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

Expatrié et Ambassadeur de France malgré moi

Vivre à l’étranger revient souvent à devenir, volontairement ou non, un ambassadeur de son pays. Alors que le 14 juillet approche, nous avons recueilli les témoignages de ces Français expatriés