Vendredi 4 décembre 2020

Les Turcs devront attendre pour voyager en Europe

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 30/06/2020 à 03:30 | Mis à jour le 30/06/2020 à 03:30
Réouverture frontières Schengen Turquie Europe

Après de longues discussions, la proposition visant à ouvrir les frontières de l'Union européenne et de l'espace Schengen à partir du 1er juillet aux ressortissants de quatorze pays, a finalement été validée hier par les vingt-sept ; la Turquie ne figure pas sur la liste.  

Alors que vendredi dernier, le Comité des représentants permanents (Coreper), qui réunit les ambassadeurs des pays membres de l’Union européenne, avait tranché sur la réouverture des frontières extérieures à certains pays dès le 1er juillet (et qu'une liste définitive devait être adoptée samedi), certains pays ont demandé un délai supplémentaire pour se prononcer. La liste définitive a finalement été validée hier, lundi 29 juin ; elle devrait être adoptée à la majorité qualifiée ce mardi.

Après presque trois mois et demi de fermeture, la réouverture des frontières a été décidée pour 14 pays : Algérie, Australie, Canada, Corée du Sud, Géorgie, Japon, Maroc, Monténégro, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Serbie, Thaïlande, Tunisie et Uruguay. La Chine pourrait figurer sur la liste si elle accepte d'appliquer la réciprocité (accueillir les voyageurs en provenance d'Europe). 

La Turquie, tout comme les États-unis ou la Russie, ne figure pas sur la liste, la gravité de la situation sanitaire y étant jugée encore trop importante (prise en compte de la situation épidémiologique, incidence de nouvelles contaminations, capacité de tests, règles de prévention en vigueur, etc.). 

La liste devrait faire l'objet de révision tous les quinze jours. 

A noter que, même si les frontières extérieures sont fermées, les vols ont repris progressivement (et certaines frontières terrestres ont rouvert) entre la Turquie et certains pays de l’Union européenne depuis la mi-juin. Les personnes actuellement autorisées à entrer dans l’espace Schengen sont : les Français et leurs conjoints et enfants – à condition, s’ils n’ont pas la nationalité française, d’avoir un visa —, les ressortissants des pays de l’UE et pays assimilés résidant en France de manière permanente, les ressortissants turcs et de pays tiers titulaires de cartes de séjour en cours de validité. 

Pour plus d’informations, nous vous recommandons de consulter le site du Consulat général de France à Istanbul.

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir