Jeudi 3 décembre 2020

Le Président Erdogan veut renforcer le contrôle des réseaux sociaux

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 03/07/2020 à 03:50 | Mis à jour le 03/07/2020 à 13:57
contrôle réseaux sociaux Turquie

Suite à la publication d'insultes contre sa famille sur Twitter, Recep Tayyip Erdogan a déclaré mercredi, que les autorités allaient renforcer le contrôle des réseaux sociaux.

Les géants du web interpellés

C'est lors d’une réunion avec les Présidents provinciaux de son parti (l’AKP) que le Président turc Erdogan a déclaré : "YouTube, Netflix, Twitter... Vous comprenez désormais pourquoi je m'oppose aux réseaux sociaux de ce genre ? C'est pour mettre fin à cette immoralité. Il est impératif de mettre de l'ordre (...) ; c'est pour cette raison que nous allons soumettre cela au Parlement rapidement, car nous voulons que ces canaux soient fermés, contrôlés (...)".

Il a notamment annoncé la nécessité de mettre en place des mesures obligeant les géants de la toile à avoir une représentation légale en Turquie, afin de les soumettre aux décisions des tribunaux turcs.

Esra Albayrak insultée sur Twitter

Les déclarations du Président interviennent au lendemain d'injures postées sur les réseaux sociaux à l'encontre d’Esra Albayrak, une des filles du Président Erdogan. L'époux de cette dernière, Berat Albayrak (Ministre des Finances) a annoncé sur Twitter, mardi 30 juin, la naissance de leur quatrième enfant, tweet qui a fait l’objet d’insultes. 

Suite à cela, mercredi, onze personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.

Inquiétude des internautes

Les propos du Président ont suscité l'inquiétude des internautes turcs quant à leur liberté d’expression sur les réseaux sociaux. Le hashtag #SosyalMedyamaDOKUNMA ("Touche pas à mon réseau social") a été l'un des plus utilisés sur Twitter mercredi suite au discours du chef de l’État. 

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Popo ven 03/07/2020 - 07:39

Encore moins de liberté pour les Turcs

Répondre

Expat Mag

Lima Appercu
THÉÂTRE

Gilbert Rouvière, un metteur en scène français pour « Avant/Après »

L’œuvre de l’Allemand Schimmelpfennig est la première pièce de théâtre montée au Pérou depuis le début de la pandémie. Une production de l’ENSAD présentée gratuitement en ligne du 3 au 20 décembre.