TEST: 2262

À Istanbul, la Tour de Léandre va être restaurée

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 07/09/2021 à 02:45 | Mis à jour le 07/09/2021 à 12:02
Tour de Léandre Istanbul

La Tour de Léandre (en turc Kız Kulesi, littéralement "La Tour de la fille") est une petite île située près de la côte de Salacak, au large d’Üsküdar, à l’entrée sud du Bosphore. Ce joyau d’Istanbul, qui fait largement partie du quotidien des Stambouliotes, a notamment inspiré de nombreuses légendes.

 

Ce week-end, lors d’une rencontre à la Tour de Léandre pour annoncer les travaux à venir, le ministre de la Culture et du Tourisme, Mehmet Nuri Ersoy, a déclaré que ceux-ci, qui devraient commencer courant septembre, s’achèveraient en principe en avril 2022. Il a également indiqué que le plan des travaux à effectuer serait présenté en détails au public sur un site dédié.

 

"Un monument historique à part entière"

Si des travaux de restauration avaient été effectués entre 1995 et 1998, ils sont à nouveau indispensables car la Tour de Léandre est sujette à de nombreuses agressions en raison de sa position géographique (humidité, vagues etc.).

 

vue sur la tour de Galata tour de Léandre
Vue sur le quartier de Galata depuis la Tour de Léandre (@ kizkulesi.com.tr)

 

Le ministre de la Culture et du Tourisme a déclaré souhaiter que la Tour de Léandre devienne un monument à part entière, c’est-à-dire qu’elle soit visitée en tant que beauté architecturale, avec le panorama qu’elle offre sur la ville. C’est ainsi que conformément au nouveau projet, il n’y aura plus de café-restaurant, une activité dont pouvaient profiter les touristes comme les locaux depuis plus de 20 ans.

Par ailleurs, l’Istanbul Kart sera acceptée.

 

Choiseul-Gouffier Tour de Léandre

Gravure d'Auguste de Choiseul-Gouffier vers 1810 (@ kizkulesi.com.tr)

 

Léandre et ses légendes…

La Tour de Léandre a été construite au Ve siècle av. J.-C (-408), par le général athénien Alcibiade, sur un rocher à l’entrée du Bosphore, afin d’assurer la surveillance de la voie navigable. En 1111, l’Empereur Byzantin Alexis Comnène transforme la Tour en forteresse, qui porte dans un premier temps le nom de Tour de Damalis, puis d’Arcla, ce qui signifie "petite tour". À l’époque ottomane la Tour a également servi de phare, de tour de contrôle, de poste de douane ou encore d’hôpital militaire.

Deux légendes principalement nourrissent l’origine de son nom.

La fille du Sultan, une légende ottomane

D’après la première légende, et la plus populaire en Turquie, un oracle prédit à un sultan que sa fille bien-aimée allait mourir le jour de son 18ème anniversaire, à la suite d’une morsure de serpent. 

Pour éviter cette fin tragique, l’empereur décida de cacher sa fille dans cette Tour construite sur un rocher du Bosphore, isolée de la terre, afin qu’aucun serpent ne puisse l’atteindre. Le jour du 18ème anniversaire de la princesse, le sultan, ravi d'avoir pu empêcher la prophétie, lui apporta un panier de fruits exotiques. Mais un serpent était caché dans le panier ; il mordit la princesse, qui mourut dans les bras de son père, tout comme l'oracle l'avait prédit.

Héro et Léandre, une légende de la mythologie grecque

La seconde légende, d’origine grecque, raconte le mythe de Hero et Léandre. Ce dernier serait mort noyé alors qu'il traversait le détroit du Bosphore pour aller rejoindre, comme il le faisait chaque nuit, sa maîtresse Hero, une prêtresse d’Aphrodite.. Héro allumait une lumière chaque nuit au sommet de sa Tour pour guider la traversée de Léandre. Mais une nuit de tempête, les vagues rejetèrent l’amoureux dans la mer et le vent éteignit la lumière placée par Héro ; Léandre, qui perdit ses repères, se noya. Lorsque la mer rejeta son corps le lendemain, Héro portée par le désespoir, se jeta de la Tour et se tua.

Il semblerait néanmoins que cette tragique légende soit plutôt située près d'Abydos, dans les Dardanelles…

Plus d'informations sur le site de la Tour de Léandre.

 

Billet turc Tour de Léandre
La Tour de Léandre figure sur un billet de banque turc dans les années 1970

 

Sur le même sujet
lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale