TEST: 2262

Connaissez-vous l’histoire de l’hymne national turc ?

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 06/10/2016 à 22:04 | Mis à jour le 12/03/2021 à 18:53
drapeau turc hymne national

(Article publié une première fois le 6 octobre 2016)

Avec sa rubrique “La question à 100 TL”, lepetitjournal.com d'Istanbul vous apporte la réponse à une question de culture générale en lien avec la Turquie. Découvrez la traduction de l'hymne national turc et la façon dont il a été choisi parmi 724 autres propositions…

Dans les stades de football, dans les écoles ou lors de cérémonies officielles, l'Istiklâl Marşı ("la Marche de l'Indépendance"), écrite par le poète Mehmet Âkif Ersoy, représente la nation turque. Cet hymne national a été officiellement adopté le 12 mars 1921, soit deux ans et demi avant la naissance de la République de Turquie.

En pleine Guerre d'indépendance, l'Assemblée nationale de Turquie comprend la nécessité d'alimenter le sentiment d'identité nationale et de relever le moral de la population. Elle organise donc, en décembre 1920, un concours pour désigner un hymne patriotique. Pas moins de 724 poèmes sont proposés durant l'année 1921. Mehmet Âkif Ersoy, poète bien connu à l'époque, refuse d'y participer car il est contre la récompense monétaire offerte au gagnant du concours. Il écrit le poème à la demande de Hamdullah Suphi Tanrıöver, alors ministre de l'Education. Ce dernier le lit devant l'Assemblée nationale le 1er mars 1921 et le texte est officiellement adopté comme hymne national par les députés onze jours plus tard, le 12 mars 1921. Finalement, la récompense financière est versée à une fondation de l'armée destinée aux soldats et familles de martyrs.

Le texte est accompagné d'une musique composée par Ali Rıfat Çağatay, jusqu'en 1930. Depuis cette date, il s'agit d'une composition d'Osman Zeki Üngör, premier chef de l'Orchestre symphonique présidentiel de la République de Turquie. Peu après, en 1932, le compositeur turc d'origine arménienne Edgar Manas harmonise et orchestre la mélodie, à la demande de la République turque. La version finale et officielle de l'hymne prend forme.

Le texte complet de l'Istiklâl Marşı comporte dix strophes de quatre vers mais seuls les deux premiers quatrains sont chantés lors des cérémonies officielles. Découvrez leur traduction française :

"N'aie crainte, ce drapeau carmin flottant aux premières lueurs de l'aube ne s'éteindra jamais

Tant que la dernière cheminée de ma patrie ne s'éteindra

Il représente l'étoile de ma nation, qui scintillera

Il m'appartient, il n'appartient qu'à ma nation.

 

Ô croissant chéri, ne t'emporte pas, je peux donner ma vie pour toi.

Souris enfin à mon peuple héroïque ! Pourquoi cette violence cette rage

(Si tel est le cas) tu n'auras pas été digne de tout le sang qui a coulé pour toi

Liberté à mon peuple! Méritant et croyant au Droit"

 

(Re)découvrez l'hymne national turc en musique :

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

 

(RE)LIRE :

LA QUESTION A 100 TL- Connaissez-vous le plus long mot turc ?

LA QUESTION A 100 TL- Connaissez-vous le rapport entre Istanbul et Pulp Fiction ?

LA QUESTION À 100 TL - Quel rapport entre l'insulte préférée du Capitaine Haddock et la Turquie?

LA QUESTION À 100 TL - Quel rapport entre la Turquie et les Îles Turques-et-Caïques ?

LA QUESTION À 100 TL – Pourquoi le verre à thé turc a-t-il cette forme si particulière ?

LA QUESTION À 100 TL – En Turquie, pourquoi porte-t-on de la lingerie rouge le soir du Nouvel An ?

LA QUESTION À 100 TL – D'où vient l'expression péjorative "tête de Turc" ?

LA QUESTION À 100TL – Qu'est-ce qu'un "Turc mécanique"?

LA QUESTION À 100 TL – Savez-vous pourquoi, en anglais, on dit “turkey” pour la dinde et la Turquie?

LA QUESTION À 100TL – D'où vient la légende de la "colonne suante" de Sainte-Sophie?

LA QUESTION À 100TL – Mais où sont donc passées les pièces de “1 kuruş” ?

LA QUESTION À 100 TL – Savez-vous pourquoi on sert toujours un verre d'eau avec le café turc ?

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale