Lundi 26 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LUTTE, HALTÉROPHILIE… - Ces sports dans lesquels les Turcs excellent

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 15/05/2017 à 22:04 | Mis à jour le 15/05/2017 à 21:14

Exit crampons, corners et ballons ronds? Si l'on connaît la ferveur turque pour le football, ce n'est pas le sport dans lequel l'équipe nationale enregistre les meilleures performances à l'international. Les Turcs excellent cependant dans d'autres disciplines sportives. A l'instar des "sultanes du filet", l'équipe féminine de volley-ball sacrée championne d'Europe en 2015.

Avec 92 médailles, dont 35 d'or, la Turquie se démarque ces jours-ci aux Jeux de solidarité islamique après seulement trois jours de compétition. Elle se classe actuellement en tête du classement général devant le pays hôte, l'Azerbaïdjan. La Turquie présente la plus grosse équipe de la compétition, avec 388 sportifs. La première médaille a été remportée par Ömer Akgün au tir à la carabine.

Mais les amateurs de sport en Turquie attendent surtout avec impatience les résultats en lutte, une discipline dans laquelle les Turcs s'imposent régulièrement dans les grandes compétitions internationales, aussi bien en lutte libre qu'en lutte gréco-romaine. Au début du mois de mai, Riza Yildirim, 97 kilos, a été sacré champion d'Europe de lutte libre. Ce sport serait pratiqué par les Turcs depuis le 2ème siècle avant JC. La lutte gréco-romaine, elle, a été pratiquée en Turquie pour la première fois en 1903, par le club de Be?ikta?. Aux Jeux Olympiques, la lutte est le sport qui a rapporté à la Turquie le plus grand nombre de médailles depuis 1896. Pratiqué en salle, par les scolaires ou à haut niveau, il est indéniablement le "sport roi" de la Turquie.

Les bons résultats de la Turquie dans ce sport olympique pourraient venir de sa tradition ancestrale de la lutte à l'huile, ya?l? güre? en turc. Le principe ? Les lutteurs, vêtus uniquement d'une culotte en cuir de vache, sont enduits d'huile d'olive avant de se livrer à un corps à corps impressionnant pour renverser l'adversaire. La première compétition de cette discipline spécifique a eu lieu à K?rkp?nar, près d'Erdine, où un tournoi annuel attire toujours des milliers de spectateurs. Ce sport existe depuis 1346 et a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO.

"Hercule de poche"

Naim Süleymano?lu

Si la lutte illustre à la perfection l'expression populaire "fort comme un Turc", il en est de même pour l'haltérophilie. Une discipline dans laquelle la Turquie a gagné sa première médaille d'or aux Jeux Olympiques de Beyrouth en 1959, avec Metin Gürman. Et dont le succès a été popularisé par les performances de Naim Süleymano?lu, le premier haltérophile du monde à soulever trois fois son propre poids. D'origine bulgare, il a remporté les championnats du monde alors qu'il n'avait que 18 ans, en 1985. Celui que l'on a surnommé "l'Hercule de poche" ? en référence à sa taille, 1m49- a raflé trois titres olympiques et 46 records du monde.

Son nom restera dans l'histoire de l'haltérophilie turque, à côté de celui de Nurcan Taylan : la première femme turque médaillée d'or en haltérophilie et qui plus est en battant le record du monde. Celle qui a dominé la catégorie féminine des 48 kilos pendant une quinzaine d'années a cependant été disqualifiée des Jeux Olympiques de Beijing en 2008, pour dopage.  Sa coéquipière, Sibel Ozkan, qui a remporté l'argent lors de cette compétition a dû rendre sa médaille pour les mêmes raisons.

Cinq fois champion d'Europe

Autre sport individuel dans lequel les Turcs se démarquent lors des compétitions internationales : le taekwondo. Preuve en est, le titre de championne du monde remporté par Irem Yaman, en 2015, dans la catégorie des moins de 62 kilos. Chez les hommes, c'est Servet Tazegül qui marque l'histoire de cet art martial. Et pour cause, le sportif turc n'a pas moins de cinq titres de champion d'Europe à son palmarès. Il a aussi été sacré champion olympique lors des Jeux de Londres, en 2012. Et a remporté deux fois les championnats du monde dans sa catégorie des moins de 68 kilos.

Parmi les sports collectifs, c'est en volley-ball que les féminines brillent par leurs performances. Surnommées les "sultanes du filet", elles ont remporté le titre de championnes d'Europe en 2015.

L'équipe féminine de volley-ball
championne d'Europe

Enfin, la Turquie épate sur les terrains de basket depuis plusieurs années. L'équipe nationale masculine a notamment terminé vice-championne du monde 2010, derrière les Etats-Unis. La compétition se déroulait en Turquie, signe de la réussite de ce sport dans le pays.

Ballons rond ou altères, la pratique du sport est encouragée et se développe toujours davantage en Turquie. Vendredi, comme chaque année le 19 mai, les Turcs célèbreront la fête de la commémoration d'Atatürk, de la jeunesse et du sport.

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) mardi 16 mai 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite?!

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Féminicide : La vidéo qui choque la Turquie

Emotion et colère en Turquie après la diffusion, vendredi, d’une vidéo femme agonisante devant sa fille après avoir été poignardée par son ex-époux. Les associations féministes dénoncent le laxisme de

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour

Sur le même sujet