Le président Erdoğan renonce à se rendre à Glasgow pour la COP26

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 01/11/2021 à 20:14 | Mis à jour le 02/11/2021 à 15:09
Glasgow COP26 Turquie

Le président Erdoğan aurait annulé sa participation à la conférence sur le climat COP26 après que le Royaume-Uni n'a pas répondu aux exigences d'Ankara en matière de sécurité.

Alors qu’il devait se rendre à Glasgow, le président turc est rentré en Turquie dans la nuit de dimanche à lundi, après le sommet du G20 organisé à Rome le week-end dernier.

Recep Tayyip Erdoğan devait rencontrer lors de la COP26 le président des États-Unis, Joe Biden, mais ils se sont finalement entretenus à Rome le 31 octobre.

Un haut responsable turc a expliqué à Reuters le 1er novembre que la décision d’annuler avait été prise parce que “les demandes de la Turquie concernant le nombre de véhicules affectés à la sécurité, et certaines autres demandes liées à la sécurité n'ont pas été pleinement satisfaites".

Murat Kurum, le ministre turc de l’Environnement et de l'Urbanisation représentera ainsi son pays à Glasgow les prochains jours. Lundi 1er novembre au soir, Murat Ongun, le conseiller en communication du maire d'Istanbul, Ekrem İmamoğlu, a partagé un tweet annonçant que le maire de la métropole turque représenterait sa ville à Glasgow, en participant à deux débats.

Récente ratification de l’Accord de Paris par la Turquie 

Cet incident intervient un peu plus de trois semaines après que le parlement turc a ratifié l'Accord de Paris sur le climat, la Turquie étant le dernier pays du G20 à le faire.

Ankara avait suspendu la ratification pendant des années, après avoir demandé que la Turquie soit considérée comme un “pays en développement” (et non “industrialisé”), lui permettant de bénéficier d'aides financières et technologiques, pour remplir ses objectifs de réductions de gaz à effet de serre, conformément à l'Accord. 

Le président turc a récemment déclaré que son pays avait signé un protocole d'accord en vertu duquel il obtiendrait des prêts (de près de 3,2 milliards de dollars) pour l'aider à atteindre les objectifs fixés par l'Accord de Paris.

Parallèlement à la ratification de cet Accord, le gouvernement turc a approuvé un objectif de “neutralité carbone” ("ZEN" : zéro émissions nettes) d’ici 2053. Cette échéance coïncide avec le 130e anniversaire de la République de Turquie.

Sur le même sujet
lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale