TEST: 2262

La Turquie risque-t-elle une pénurie d’huile de tournesol ?

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 06/03/2022 à 18:40 | Mis à jour le 06/03/2022 à 22:48
huile de tournesol supermarché

C’est une question qui inquiète depuis le début de la guerre menée en Ukraine par la Russie. Si les Turcs ont ces derniers jours dévalisé les rayons d’huile de tournesol, les autorités se veulent rassurantes.

Depuis 11 jours, la question de l’augmentation des prix, et du risque de pénurie de certains produits est sur toutes les lèvres. La Turquie importe en effet une grande partie de ses céréales (blé, maïs, orge) et graines de tournesol d’Ukraine et de Russie.

Des rayons de supermarchés dévalisés

Ce week-end, de nombreuses photos, relayées dans la presse turque et sur les réseaux sociaux, témoignent de la crainte de la population turque de manquer d’huile de tournesol.

Face à ce risque d'épuisement des stocks, mais aussi de l'augmentation des prix de l'huile, les Turcs ont formé de longues files d'attente devant les supermarchés.

Selon une information relayée par le journal Sözcü, certains supermarchés ont même limité la vente d’huile à une bouteille (5 L) par personne, d’autres ont emporté les bouteilles dans leurs dépôts, comme en témoigne la vidéo du tweet ci-dessous.

 

 

Assez d’huile "jusqu’en avril"

Tahir Büyükhelvacıgil, le président de l'Association des fabricants d'huile végétale a fait part au journal NTV d'un problème d'approvisionnement avec "les navires entrants". Il a également annoncé que "la hausse des prix de l'huile de tournesol était déjà un problème. Et au cours des 10 derniers jours, le prix du tonnage est passé de 1 400 $ à plus de 2 000 $".

Pour ce qui est des alternatives, Tahir Büyükhelvacıgil a indiqué une possibilité de se fournir auprès "de la Roumanie, Moldavie ou Bulgarie". Si l'Argentine est une option, "bien sûr le long processus de fret" pourrait être un obstacle. 

Il également indiqué que pour le moment, il y avait assez de stocks jusqu’à la mi-avril.

Le ministre turc de l’Agriculture et des Forêts se veut rassurant

Suite aux rumeurs de pénurie, Vahit Kirişci, le nouveau ministre de l’Agriculture et des Forêts, a tenu à rassurer la population par un tweet dimanche matin, affirmant qu’il n’y avait aucun risque de pénurie pour le moment.

 

Tweet : "L'information relayée selon laquelle il n'y a pas assez de stocks de produits alimentaires de base, telle que l'huile de tournesol n'est pas correcte. Les mesures nécessaires ont été prises. Notre pays dispose de stocks d'huile de tournesol suffisants. Ne vous fiez pas aux affirmations sans fondement. Il n'y a pas lieu de s'inquiéter".

 

Nombreux politiques considèrent que la seule façon de lutter contre les effets économiques de la guerre serait de se tourner vers des politiques agricoles autosuffisantes.

Parallèlement, les prix des carburants continuent d’augmenter, une nouvelle hausse est prévue pour ce lundi 7 mars.

 

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale