Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Istanbul : Zoom sur « l'aéroport de l'année »

aeroport istanbul chiffres turquie International Airport Reviewaeroport istanbul chiffres turquie International Airport Review
Écrit par Jonathan Grimmer
Publié le 7 novembre 2019, mis à jour le 11 janvier 2021

Désigné « aéroport de l'année » par un magazine britannique spécialisé dans le domaine aérien, l'aéroport d'Istanbul tourne à plein régime depuis 7 mois et a déjà accueilli près de 40 millions de voyageurs. Sa croissance est pourtant loin d'être achevée. On fait le point.

Pleinement opérationnel depuis la mi-octobre, l'aéroport d'Istanbul a été désigné « Aéroport de l'année » par les lecteurs du magazine britannique International Airport Review, l'une des revues références du transport aérien. Une récompense qui vient souligner le lancement réussi de ce qui est déjà le plus grand aéroport du monde en terme de superficie, avec 76 km2 pour la totalité du projet soit deux fois l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

Sept mois après le transfert de l'intégralité des vols de l'ancien aéroport Atatürk, « il n'y a pas eu le moindre problème, nous n'avons eu aucune interruption de l'exploitation », s'est félicité Ismaël Polat, « chief planning officer » du consortium privé IGA (Istanbul Grand Airport), à l'occasion à l’occasion d’une visite organisée le mois dernier pour la presse internationale. Une prouesse au regard des chiffres affichés : un terminal de 1,4 km2, une zone duty-free de 53.000 m2 (la plus grande au monde), 566 comptoirs d’enregistrement, 42 km de tapis à bagages, 371 positions de parking avions, 143 passerelles aéroportuaires, 40.000 places de parking voitures, etc.

"Marquer l'histoire"

Pourtant, le projet n'est pas encore terminé. Dès l'année prochaine, les usagers pourront profiter d'une ligne de métro reliant l'aéroport au centre-ville d'Istanbul, ainsi que d'une troisième piste de décollage, afin de diminuer de 50% le temps de roulage des avions. S'ensuivront d'ici à 2028, une seconde ligne de métro, une ligne de train à grande vitesse, une troisième tour de contrôle, deux terminaux supplémentaires ainsi que deux nouvelles pistes de décollage, ce qui portera leur nombre à cinq. L'aéroport aura alors une capacité de 200 millions de voyageurs annuels, soit presque deux fois le trafic de l'aéroport d'Atlanta, l'actuel numéro un mondial.

Coût total de l'opération : environ 2,7 milliards de dollars, auxquels s'ajoutent les 7,5 milliards de dollars déjà investis. Peu importe. « Cet ouvrage va marquer l'histoire », avait déclaré Recep Tayyip Erdogan au moment de son inauguration, en octobre 2018.

jonathan grimmer lepetitjournal istanbul journaliste
Publié le 7 novembre 2019, mis à jour le 11 janvier 2021

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024