TEST: 2262

En Turquie, le prix de la viande subit une hausse de 48% 

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 22/03/2022 à 18:08 | Mis à jour le 23/03/2022 à 11:09
Des boîtes remplies de viande

Ce lundi 21 mars, une augmentation de 48% a été annoncée sur le prix de la viande, une mesure qui passe très mal auprès des Turcs, à quelques jours seulement du début du mois du ramadan.

Cette nouvelle augmentation vient s’ajouter aux pluies de hausses des prix quasi quotidiennes, frappant de plein fouet le pouvoir d’achat des foyers turcs, le pays connaissant une forte crise économique et une inflation spectaculaire (+48,7% annuelle en janvier 2022). Ces derniers mois, les Turcs ont dû revoir à la baisse les quantités de leur panier de courses, voire renoncer à des produits alimentaires de base.

La hausse de 48% des prix de la viande telle qu’annoncée par la Corporation turque pour la viande et les produits laitiers (ESK), porte le prix du kilo de la viande hachée (kıyma) de 56 TL à 83 TL, celui du steak filet (bonfile) de 154 TL à 228 TL. Les prix de la volaille subissent pour leur part une hausse de 14% en moyenne.

Retrouvez la liste (indicative) des prix du ESK en cliquant ICI.

Suite à l’annonce de cette augmentation, des files d’attente se sont formées devant le point de vente du ESK à Sivas, comme le montre la vidéo dans le tweet ci-dessous.

 

Turquie : la plus faible consommation de viande eu Europe

On pourrait penser que les Turcs sont de gros consommateurs de viande mais en réalité ils se situent en dernière position à l’échelle européenne, la viande étant considérée comme un produit de luxe en Turquie. Selon Eurostat, 37,3% des Turcs ne pourraient pas se permettre de manger de viande (contre une moyenne de 8,6% dans l'Union européenne). 

D'après l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), la quantité de viande consommée par les Turcs en 2018 serait d’environ 39 kilos par personne (contre 79 kilos en France), mais si l’on compte seulement la viande rouge, c’est beaucoup moins. En effet, selon les données de l'Association turque des fabricants et producteurs de viande rouge (ETBİR), en 2019, une famille de quatre personnes en Turquie consommait un total de 48 kilos de viande rouge par an, tandis que cette consommation aurait diminué à 28 kilos en 2020. Sur la même période, la consommation des foyers en pâtes aurait augmenté de 25%

Par ailleurs, selon la FAO, la consommation de poisson reste également très faible en Turquie, se situant autour de 5 kg/personne par an. 

D'après une enquête réalisée par le syndicat Türk-İş en février 2022, les dépenses alimentaires mensuelles requises pour une alimentation saine et équilibrée d’une famille de quatre personnes se situent à 4 552,56 TL, alors que le salaire minimum (asgari ücret) est de 4 253 TL depuis début janvier.

Si ces derniers jours, le débat pour une revalorisation du salaire minimum au mois de juillet 2022 a été lancé à l’Assemblée nationale, ce mardi 22 mars, Vedat Bilgin, le ministre turc du Travail et de la Sécurité sociale a indiqué qu’il n’en était pas question dans la mesure où une augmentation de 50 % avait déjà été accordée en janvier 2022.

Sur le même sujet
lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale