Mercredi 16 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DOUANES – Ce que vous pouvez ramener en Turquie

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 04/07/2016 à 22:03 | Mis à jour le 08/02/2018 à 14:02

L’été est arrivé et les vacances aussi. Sans déjà penser au retour, il est souvent compliqué pour les passagers des aéroports d’être au courant de la réglementation exacte concernant l’importation de produits étrangers en Turquie. Quels sont précisément les produits autorisés pour quelles quantités ?

Le Hürriyet a récemment publié une liste à ce sujet, indiquant le type de produit et sa quantité autorisée. Lepetitjournal.com d’Istanbul vous propose de reprendre ce petit guide afin de mieux vous éclairer sur la législation turque à ce sujet. 

Joaillerie (importation, exportation) : moins de 15.000 dollars, soit 13.500 euros, 43.500 livres turques. Pour l’exportation, si la somme limite est dépassée, obligation de le déclarer en entrant dans le pays, en prouvant que les bijoux ont été achetés en Turquie.

Denrées sucrées : 2 kg

Produits pharmaceutiques : sur prescription et à usage personnel, possibilité d’importation sans taxes.

Cosmétiques : 5 produits

Parfums, lotions : 600 ml

Dates : 50 kg

Animaux : Pour les chats, les chiens et les oiseaux, un rapport de santé fait par un vétérinaire doit être présenté. Le nombre est limité à 2 animaux. Pour les poissons d’aquarium : 10

Cigarettes : jusqu’à 600 (unités), soit 30 paquets, soit 3 cartouches

Cigares : 100 (unités), ils doivent peser moins de 3 grammes (au delà, limité à 50 unités)

Alcool : 2 litres pour les boissons contenant moins de 22 % d’alcool. Pour les alcools forts, 1 litre autorisé

Thé, café : jusqu’à 1 kg (de chaque)

Ordinateurs : 1

Téléphones portables : possibilité d’en importer un tous les deux ans

Viandes et produits laitiers : prohibés

Voitures : pour les personnes bénéficiant d’un titre de séjour dans un autre pays, le véhicule peut rester sur le territoire turc pendant 2 ans, à condition que son propriétaire soit resté 185 jours en dehors de Turquie. À défaut, la voiture peut-être renvoyée dans l’autre pays.

Pour les excès :

En général, le montant maximum autorisé s’élève à 450 euros (1500 TL) par personne et 150 euros (484 TL) pour les mineurs de moins de 15 ans. Au-delà de cette somme, les douanes font payer une taxe. De plus, pour être exempté de cette taxe, il faut avoir séjourné au moins 3 jours dans le pays d’importation.

S’il est impossible de ramener des produits en raison de ces quotas, il est possible de les envoyer en Turquie un mois avant le retour ou trois mois après, par voie postale ou par cargo. Pour ne pas payer de taxes, le chargement ne doit pas dépasser 30 kg pour une valeur maximale de 75 euros (240 TL).

Pour la réception, il faut se rendre au service des douanes, prouver la date d’entrée dans le pays et présenter une pièce d’identité.

Pour les produits venant de l’Union européenne : pour un chargement d’une valeur inférieure à 1.500 euros (5.000 TL), une taxe de 18 % est imposée. Pour les autres pays, cette taxe s’élève à 20 %. Pour un chargement dépassant cette somme, une taxe supplémentaire est demandée.

Ségolène Houdaille-Hoc (www.lepetitjournal.com/istanbul)  mardi 5 juillet 2016

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

 

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Singapour Appercu

L’Alliance française de Singapour célèbre ses 70 ans!

Depuis soixante-dix ans, l’Alliance française de Singapour contribue aux échanges culturels entre la cité-Etat, la France et le monde francophone. Lors de la journée anniversaire du 12 octobre, la Pré

Sur le même sujet