Mercredi 20 janvier 2021

COMMERCE – La réalité économique du Grand Bazar

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 27/01/2011 à 00:00 | Mis à jour le 28/09/2018 à 14:49
Grand-Bazar Istanbul

 

Le Grand bazar est un attrait majeur pour les touristes à Istanbul, à la fois lieu historique à visiter et endroit incontournable pour qui veut ramener quelques souvenirs. Mais au delà de cette façade, quelle est son importance économique ?  Le Petit journal.com d'Istanbul a enquêté pour en savoir plus !

Article réalisé en partenariat avec la Chambre de Commerce Française en Turquie et publié dans leur revue mensuelle de janvier 2011.

 

Le Grand bazar d'Istanbul n'est ni plus ni moins que le premier centre commercial du monde. Sur une surface de 45.000 mètres carrés :  3.600 boutiques et  25.000 personnes qui y travaillent. Au monde, il n'y a pas plus grand ! Quant au nombre de clients qui viennent chaque jour au Grand bazar, il donne le vertige. Près de 300.000 personnes par jour en été (avec des pointes à 500.000) et environ 150.000 en hiver. De quoi faire des affaires ...pour les vendeurs !

"D'ailleurs, nous précise Ilyas Koç que nous avons interrogé  et qui, outre son affaire dans le cuir, est aussi directeur de l'association qui gère le Grand bazar, "en 42 ans de métier, je n'ai pas vu une seule faillite". Et pourtant, les loyers des pas de porte se négocient parfois jusqu'à 15.000 dollars par mois ...

Mais ceci n'est finalement que la partie immergée de ce bel iceberg car le Grand bazar a une importance bien plus conséquente. Son influence sur le marché de l'or et de l'argent en Turquie est considérable car c'est ici que tout se négocie ou presque. Un orfèvre de Mardin qui veut connaître le cours du métal précieux contactera le marché de l'or du Grand bazar. Les banques d'ailleurs achètent et vendent ici de grandes quantités de ce métal. Impossible évidemment d'en savoir plus sur le volume des transactions mais en grande masse, le chiffre d'affaire annuel s'évaluerait à plusieurs milliers de tonnes d'or. Quand au chiffre d'affaires moyen des boutiques, cela restera un secret bien gardé.

Le tourisme : une rente

"Le trésor de la Turquie est ici" nous précise néanmoins Ilyas Koç. Le Grand bazar a une importance économique bien plus grande que les grands groupes turcs comme Sabanci. "Un petit magasin de 5 mètres carré peut être assis sur un tas d'or" raconte Ilyas. D'ailleurs, le gouvernement est très à l'écoute de ce qui se passe ici. Bref, pour paraphraser une maxime bien connue "Si le Grand bazar tousse, c'est toute l'économie de la Turquie qui s'enrhume". Sauf qu'il ne tousse pas beaucoup grâce notamment aux 10 millions de touristes qui visitent Istanbul chaque année et qui forcément vont faire un tour au Grand bazar...

Des intérêts préservés

Une importance économique majeure et une organisation sans faille qui relève presque du corporatisme qui lui donne aussi un certain pouvoir. Le Grand bazar ne fait pas de politique mais l'on comprend bien qu'il a un certain poids...Mieux vaut ne pas toucher à ses intérêts ! D'ailleurs, comme pour le salon de l'agriculture à Paris, les hommes politiques turcs et étrangers  viennent régulièrement en visite officielle ici.

Véritable caisse de l'empire ottoman dans des temps plus anciens, lieu de naissance de l'une des premières banques au monde (au bedesten), place financière prépondérante aujourd'hui pour les transactions en or et argent, le Grand Bazar, fondé en 1461, a encore de beaux jours devant lui...

Brigitte di Benedetto (www.lepetitjournal.com Istanbul) jeudi 27 janvier 2010.

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet