Dimanche 1 août 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

La CFE : conserver une protection sociale de qualité à l’étranger

La CFE : conserver une protection sociale de qualité à l’étranger

La CFE : conserver une protection sociale de qualité à l’étranger

Cotiser à la CFE, c’est maintenir un lien avec la sécurité sociale française. Car si vous quittez la France (sauf détachement), vous n’êtes plus couvert par  la sécurité sociale. En cotisant à la CFE vous assurez la continuité de vos droits au départ comme au retour, ainsi que lors de vos séjours en France, et tous vos frais sont pris en charge (dans la limite de remboursement « sécu »).

La CFE offre une protection sociale sur mesure quelle que soit la situation durant l’expatriation, quel que soit le pays de résidence ou de séjour, et cela sans exclusion liée à la nature de la pathologie ou des circonstances (catastrophe naturelle, faits de guerre, attentat…).

 

Possibilité de cotiser pour s’assurer pour l’un ou plusieurs de ces risques suivants :

- Maladie-maternité,

- Accidents du travail - maladies professionnelles (pour les salariés)

- Retraite (pour les salariés, les anciens assurés d’un régime obligatoire français et les personnes chargées de famille).

 

En 2018, près de 200 000 personnes étaient couvertes par la CFE dans le monde entier.

 

Plus d’informations : www.cfe.fr