Troisième dose de vaccin Covid-19 à Hong Kong

Par Marsha Gau | Publié le 07/11/2021 à 13:32 | Mis à jour le 07/11/2021 à 13:32
Photo : Photo @gov.hk
Troisième dose Covid-19 à Hong Kong

Le gouvernement a annoncé mercredi 3 novembre, que les patients immunodéprimés et les personnes présentant un risque plus élevé d’infection pourront recevoir gratuitement un rappel du vaccin COVID-19 à compter du 11 novembre. On revient sur les détails sur ce rappel annoncé par la secrétaire à l’Alimentation et à la Santé, le professeure Sophia Chan, et le secrétaire à la Fonction publique, Patrick Nip lors de la conférence de presse.

 

Troisième dose vaccin Covid 19 Hong Kong
Sophia Chan lors de la conférence de presse du 3 novembre — Photo@news.gov.hk

 

Les immunodéprimés « modérés ou sévères » et les plus de 60 ans, vaccinés au Sinovac

Dès le 11 novembre prochain, une troisième dose de vaccin contre le Covid sera disponible à Hong Kong, avec un focus particulier sur les personnes à risques. Dans ce groupe, les personnes dites immunodéprimées (patients atteints de cancer, receveurs de greffes d’organes, patients atteints du VIH à un stade avancé et patients prenant des médicaments immunosuppresseurs actifs) se sont vus fortement conseiller de se faire vacciner d’une troisième dose au moins quatre semaines après leur deuxième dose.

Ceux qui ont reçu deux doses du vaccin Sinovac et qui présentent un risque d’infection plus élevé devraient recevoir le vaccin de rappel au moins six mois après leur deuxième dose. Les personnes âgées de plus de 60 ans et les personnes atteintes de maladies chroniques sont aussi concernées.

Dans ce groupe à haut risque, on retrouve également le personnel travaillant dans le secteur de la santé et toute personne présentant un risque accru d’exposition et de transmission au COVID-19 en raison de son milieu professionnel. Cela inclut le personnel participant à des travaux liés à la lutte contre l’épidémie, assurant le transport transfrontalier et travaillant aux points de contrôle aux ports.

Pour ces deux groupes, les experts recommandent une troisième dose du vaccin BioNTech pour une meilleure réponse immunitaire, mais le choix de la dose additionnelle entre BioNTech ou Sinovac leur reviendra.

3ème dose recommandée pour les vaccinés BioNTech 6 mois après la 2ième dose

Les personnes âgées de plus de 18 ans et se situant dans les populations à haut risque mentionnées plus haut pourront se faire administrer une dose supplémentaire du même vaccin, pour autant qu’elles aient reçu deux doses du vaccin BioNTech. Il est recommandé que cette dose se fasse au moins six mois après la deuxième dose. Le vaccin Sinovac leur sera néanmoins accessible pour ceux qui le préfèreraient en troisième dose.

Pour les personnes vaccinées BioNTech qui ne font pas partie des groupes à risque, le gouvernement devrait continuer à examiner la question. Enfin pour les personnes étant rétablies du COVID-19, il leur est conseillé de consulter leur médecin traitant pour déterminer si deux doses de vaccin sont nécessaires et, le cas échéant, un intervalle de six mois entre elles est recommandé. À l’heure actuelle à Hong Kong, les personnes guéries ne doivent recevoir qu’une seule dose du vaccin.

Où se faire administrer cette troisième dose ?

Lors de cette même conférence de presse, M. Nip a déclaré qu’à partir du 5 novembre, les réservations pour la vaccination seront ouvertes à partir du 11 novembre dans les centres de vaccination désignés de l’autorité hospitalière via le COVID-19 du site internet du programme de vaccination. Des tickets seront également disponibles pour se faire vacciner dans ces centres sans réservation requise.

Si les médecins privés et en clinique inscrits au programme de vaccination pourront administrer les doses de rappel du vaccin Sinovac, la troisième dose BioNTech pourra se faire dans les hôpitaux publics sans réservation préalable.

 

Pour indication, à ce jour à Hong Kong, la population totale à être vaccinée de deux doses de vaccin est de 4.434 848, soit 65,9 % d’entre nous.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

Marsha Gau

Marsha Gau

Gourmande de profession, elle partage son regard biculturel sur les dernières tendances de Hong Kong
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'édition Hong Kong.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale