Dimanche 7 mars 2021
Hong Kong
Hong Kong

Seulement 37,2% des Hongkongais sont prêts à se faire vacciner

Par Didier Pujol | Publié le 12/01/2021 à 16:00 | Mis à jour le 13/01/2021 à 03:16
Photo : Vaccination en Chine continentale
vaccin covid hong kong

Une enquête menée par l’université de Hong Kong auprès de 1200 personnes révèle qu’une grande partie de la population hongkongaise n’a pas l’intention de se faire vacciner, et ce malgré la mise à disposition de 3 types de vaccins. En cause, la confiance dans le vaccin.

Personnes âgées et les jeunes favorables au vaccin

À la question: "Si un vaccin est disponible, êtes vous prêts à vous faire vacciner dans les 12 mois?", ce sont les plus de 65 ans qui répondent de la manière la plus favorable avec 48% de oui. Suivent ensuite les 18-24 ans avec 40% de réponses positives. Quant aux 25-34 ans, seuls 24% déclarent vouloir se faire vacciner. Ces chiffres ont de quoi inquiéter les autorités qui envisagent une campagne de vaccination en masse à partir du mois de février, date prévue pour la réception des commandes de vaccins Sinovac Biotech.

 

vaccin covid hong kong
@unsplash/Hakan Nural

Le choix et gratuité du vaccin

On sait que trois sortes de vaccins ont été commandées par Hong Kong incluant la marque chinoise pour 7,5 millions de doses, le vaccin Pfizer-BioNTech et celui d’Oxford-AstraZeneca pour 7,5 millions chacun. Après que des doutes aient été émis sur l’efficacité du vaccin Sinovac dont les résultats de la phase 3 n’ont été annoncé que récemment (>80%), le gouvernement hongkongais a en effet souhaité pouvoir donner le choix à la population de 7,5 millions de personnes, sans pour autant rendre obligatoire la vaccination. Après avoir un temps laissé entendre que celle ci serait subventionnée, cette idée a été abandonnée au chef que la vaccination est prévue d’être gratuite, tout du moins dans les centres gérés par le gouvernement. 

70% pour éradiquer la maladie 

C’est donc une mauvaise surprise que celles des chiffres relativement bas d’intentions de vaccination, l’éradication théorique de la maladie ne pouvant être atteinte que si plus de 70% d’une population se vaccine, comme le rappelait le Professeur Paul Chan Kay-sheung, chef du département de microbilogie de l'Université de Hong Kong.

Avec une quarantaine de cas par jour et 60 ce mardi selon les autorités de santé, la cheffe de l’exécutif Carrie Lam a de son côté appelé dans son point hebdomadaire à faire montre de précaution pour la période des fêtes du Nouvel An Chinois, demandant aux Hongkongais de passer les festivités dans un endroit calme et peu fréquenté.

 

vaccins Covid-19 Hong Kong
Carrie Lam lors de son point hebdomadaire mardi 12 janvier 2021 Photo@gov.hk

 

Contrôle des foules

En début de semaine, certains médecins proches du gouvernement conseillaient de mettre en place des mesures de contrôle de foule dans les centres commerciaux afin d’éviter les importants regroupements constatés au moment des fêtes de fin d’année, alors que les règles de distanciation étaient pourtant en vigueur, interdisant les groupes de plus de deux personnes sur l’espace public.

Alors que les restaurants restent fermés après 18:00 pour le service assis et que les écoles ne proposent depuis lundi que des classes représentant au plus 1/6 des capacités, la mise en évidence de foyers sur le chantier d’un tunnel et sur une ligne de ferry indiquent que la 4ème vague n’est pas terminée. Les arrivées sur Hong Kong restent assujetties à une quarantaine de 3 semaines en hôtel et les lignes aériennes servant la Grande-Bretagne ont été interrompues. On se demande par conséquent quand la vie normale pourra à nouveau reprendre, l’économie et le moral étant durement touchés.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir