Jeudi 12 décembre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PORTRAITS: 3 Français de longue date à Hong Kong

Par Patricia Herau-Yang | Publié le 19/11/2019 à 14:13 | Mis à jour le 20/11/2019 à 02:40
Photo : Cyrielle, Raphael et Marine
Français de Hong Kong

Après avoir rencontré des nouveaux arrivants à Hong Kong, il nous a paru intéressant de discuter avec des Français installés de longue date à Hong Kong afin de comprendre ce qui les relie à cette ville. Dans la situation que nous vivons, avoir le point de vue de personnes qui ont vécu d'autres crises à Hong Kong apporte également une perspective particulière. Merci à Cyrielle, Raphael et Marine de s'être prêtés au jeu.

 

Depuis combien de temps vivez-vous à Hong Kong?

Cyrielle

J'entame ma 29ème année en trois séjours différents. Arrivée bébé en 1981, j'ai fait ma scolarité au LFI. Ensuite, je suis rentrée faire mes études en France avant de revenir en 2004 pour travailler. En 2013, nous sommes partis 4 ans et demi à Shanghai et sommes de retour à Hong Kong depuis 2 ans. Pour moi, Hong Kong, c'est la maison.

Raphael

Ça fait maintenant 14 ans que je vis ici. Je suis arrivé vraiment à Hong Kong un peu par hasard. On m’avait proposé à l’époque une opportunité professionnelle intéressante mais je souhaitais tout de même continuer à explorer le monde. Pourtant je me suis attaché. Je n'ai finalement pas vu le temps passer car j’ai encore l’impression que c’était hier.

Marine

Je vis à Hong Kong depuis toujours puisque j'y suis née et y ai grandi. C’est donc chez moi. J'ai finalement plus d'attaches à Hong Kong qu'avec la France quand on considère le temps passé dans les deux pays. Mes amis d'enfance sont tous d'ici et c'est dans cette ville que j'ai tous mes souvenirs.

 

Pourquoi êtes-vous restés aussi longtemps?

Cyrielle

Hong Kong est une ville fascinante, unique. Un melting pot ultra-dynamique mêlant modernité et tradition. De plus, la vie y est facile. J'apprécie aussi l'efficacité des Hongkongais, leur respect des règles, leur civisme. Il y a peu d'endroits dans le monde où l'on se sent autant en sécurité, ou du moins c'était le cas jusque récemment!

Raphael

L’énergie et le rythme de Hong Kong sont uniques. Entreprendre dans cet environnement rapide et efficace est exaltant. Il y a plus de 10 ans, j’y ai rencontré ma femme, qui est hongkongaise, et nous avons fondé notre famille. Nous avons aujourd'hui deux enfants (8 et 6 ans).

Marine

Je suis restée longtemps car c’est là où j’ai ma famille, mes amis, et parce que c’est une ville géniale. Hong Kong est et reste une des villes les plus efficace et sûre du monde. Comme après les typhons, on a le droit à un retour à la normale presque instantanément. 

 

Prévoyez-vous de rester?

Cyrielle

La situation est devenue très grave et m'attriste beaucoup. Je comprends la douleur des Hongkongais et leurs revendications, mais suis désolée de voir les choses s'envenimer. Cela ne leur ressemble vraiment pas, et leur souffrance est terrible... Du coup, c'est peut-être la première fois que nous nous posons beaucoup de questions sur notre avenir ici. Cependant, même si nous sommes inquiets quant au futur de la ville, nous prévoyons de rester, pour le meilleur et pour le pire. Nous avons acheté notre maison et mon mari travaille dans la même société depuis 15 ans. Hong Kong a prouvé à plusieurs reprises qu'elle pouvait se remettre sur pieds rapidement après des crises, je garde donc espoir. 

Raphael

Nous ne sommes sûrs de rien. Nous ne savons pas si nous allons rester encore longtemps. La situation actuelle, comparée à la révolution des parapluies, est plus préoccupante. En effet, sans dialogue ou ouverture, le conflit ne fait que se durcir et il est difficile d'en voir l'issue. L'avenir nous dira si cette révolte était justifiée ou non. Quoi qu'il en soit, nous ne regrettons rien de ce que nous avons fait ici. 

Marine

La situation ne change rien et je ne compte pas du tout partir. Hong Kong a déjà connu des périodes de crise... et s’en est toujours remise. Si je quitte un jour la ville, ce sera plus pour des raisons économiques, parce que Hong Kong est aujourd'hui une des villes les plus chères au monde. Les Hongkongais sont tenaces. Je ne doute pas une seule seconde que la ville rebondira. Je n'ai toujours pas rencontré une seule personne qui pense à partir d'ailleurs. Les inconvénients que nous connaissons n'ont rien de différent d'un jour de grève à Paris. Du moins c'est mon ressenti!

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Nous vous recommandons

pat

Patricia Herau-Yang

Patricia a passé de nombreuses années en Chine, exercé le métier de traductrice français-chinois. Depuis son arrivée à Hong Kong, elle s'est mise au cantonais et pratique la randonnée. Elle contribue au Petit Journal sur le volet culturel, entre autres...
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Raphael mer 20/11/2019 - 01:17

J'etais ravi de participer a cete conversation mais certains passages ne viennent pas de moi tel que : - "mais je souhaitais tout de même continuer à explorer le monde. Pourtant je me suis attaché. Je n'ai finalement pas vu le temps passer car j’ai encore l’impression que c’était hier." - "L'avenir nous dira si cette révolte était justifiée ou non. Quoi qu'il en soit, nous ne regrettons rien de ce que nous avons fait ici. " Merci de respecter le contenu de notre discussion sans affabulation !

Répondre