Vendredi 23 juillet 2021

Un pic de pollution touche Hong Kong

Par Marsha Gau | Publié le 07/06/2021 à 14:43 | Mis à jour le 08/06/2021 à 10:28
Photo : Pollution sur Hong Kong @unplash.com Ainars Djatlevskis
Un nuage de Pollution sur Hong Kong

Dimanche dernier, de nombreux quartiers de Hong Kong affichaient des niveaux « très élevés » de pollution en raison d’un nuage au dessus du Delta de la Rivière des Perles a déclaré le département de l’environnement de la ville, avisant les enfants, personnes âgées ou ayant des problèmes respiratoires de limiter les sorties.

Niveau « très élevé » sur les 18 quartiers de Hong Kong

Dimanche après-midi, l’indice de pollution, noté de un à 10+, a atteint des niveaux compris entre les niveaux 8 et 10, enregistrés par les 18 stations de surveillance de Hong Kong selon le département de la protection de l’environnement. Les quartiers de Tuen Mun et Yuen Long affichaient 10 sur l’échelle, alors que Central, les quartiers ouest de l'ile, Sham Shui Po, Kwai Chung, Tsuen Wan, Tai Po et Sha Tin atteignaient 9 à 16 heures ce dimanche.

Cause de ce pic de pollution à Hong Kong

Selon le gouvernement, un vent léger aurait gêné la dispersion des polluants atmosphériques, l'ensoleillement contribuant à la formation du nuage de pollution et à l'accumulation de particules fines sur toute la région. Le niveau élevé d’ozone a également favorisé la formation de dioxyde d’azote, avec des dépassements de 240 microgrammes par mètre cube. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé les concentrations moyennes d’ozone ne doivent pas dépasser 100 microgrammes par mètre cube sur 8 heures.

Neutralité carbone pour Hong Kong en 2050

Engagée dans les accords de Paris, la Chine souhaite parvenir à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de manière drastique dans les années à venir. Sur cette base, le gouvernement de Hong Kong a fait savoir qu'il envisageait de parvenir à la neutralité carbone d'ici 2050. Par le passé et encore aujourd'hui, le territoire spécial a été accusé de négliger son environnement. Les communications récentes et surtout les initiatives en faveur des énergies renouvelables pourraient changer cette image.

 

Nous vous recommandons
Marsha Gau

Marsha Gau

Gourmande de profession, elle partage son regard biculturel sur les dernières tendances de Hong Kong
0 Commentaire (s) Réagir