Jeudi 28 octobre 2021
TEST: 2261

Des passeports vaccinaux à Hong Kong et dans le reste de l'Asie ?

Par Didier Pujol | Publié le 20/03/2021 à 04:20 | Mis à jour le 20/03/2021 à 16:29
Photo : @unsplash/louis magnotti
passeport vaccin hong kong

Alors que la ville contrôle relativement bien la pandémie et que les moyennes journalières sont d’une dizaine pour 7,5 millions d’habitants, des experts médicaux et politiques demandent la réouverture des voyages internationaux sans quarantaine pour Hong Kong.

La question de la reconnaissance des vaccins

La Chine a déjà annoncé l’entrée facilitée pour les voyageurs ayant été vaccinés avec le vaccin Sinovac. A Hong Kong, 304.100 personnes ont déjà reçu une injection de vaccin anti Covid et l’accès à la vaccination a été élargi aux plus de 30 ans depuis une semaine. La question se pose cependant de la reconnaissance par les différents pays des différents types de vaccins, en particulier pour l’Europe qui ne reconnaît à ce stade pas le vaccin chinois. Il semble pourtant dans l’intérêt général, indiquait un représentant du secteur du tourisme et député hongkongais, de prendre en compte l’ensemble des vaccins pour normaliser à nouveau les déplacements, car "n’importe quelle économie ne peut subsister éternellement sur son seul marché domestique". 

Le vaccin pour relancer l'économie à Hong Kong

En Islande, déjà, le gouvernement a décidé la suppression des restrictions de voyages pour les visiteurs et citoyens islandais pouvant justifier d’un certificat de vaccination. De même, la Suède, le Danemark, la Grèce, le Portugal et l'Espagne sont en train d'implémenter des règles de déplacement allégées pour les passagers pouvant justifier de leur vaccination. Les tests à l’arrivée restent en vigueur mais pas la quarantaine systématique. On le sait à Hong Kong, la règle des 21 jours à l’hôtel a mis un arrêt brutal aux entrées et sorties du territoire et la mise en place de dérogations pour les personnes vaccinées pourrait être une solution pour reprendre les échanges avec le reste du monde. Le taux de chômage a atteint 7,2%, le plus haut depuis 17 ans, et les industries du tourisme et des transports sont exsangues. Or, le budget 2020-2021 prévoit une reprise de la croissance économique de 5,5% qui ne peut se faire que par la réouverture aux voyages.

Des bulles de voyage de Hong Kong vers le reste de l'Asie ? 

Parmi les destinations qui pourraient en priorité bénéficier de ces échanges hors quarantaine pour les personnes vaccinées figurent la Chine bien entendu ainsi que Taïwan mais aussi la Corée du sud et le Japon qui font preuve de constance dans le contrôle pandémique et sont largement engagés sur la voie de la vaccination. C'est ce que préconise le professeur Ho Pak-leung, un expert en microbiologie influent de l'Université de Hong Kong qui ajoute que les voyages doivent pouvoir se faire à partir de 14 jours après la vaccination. On n’en est encore au stade des recommandations mais l’ensemble des observateurs s’accordent sur l’intérêt de passer au stade de l’expérimentation en activant par exemple la bulle de voyage déjà préparée entre Hong Kong et Singapour, dans la mesure où les deux villes ont déjà donné leur accord.

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons
Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Jess lun 22/03/2021 - 02:48

L'OMS devrait prendre une position extrêmement claire et permettre la reconnaissance internationale mutuelle de tous les vaccins qu'elle autorise elle-même. Et cela peut parfaitement se réaliser avec le carnet international de vaccinations de l'OMS qui existe depuis des décennies.

Répondre