Covid-19: la quarantaine passe à 3 semaines pour Hong Kong

Par Didier Pujol | Publié le 25/12/2020 à 05:42 | Mis à jour le 25/12/2020 à 05:47
Photo : Passage obligatoire par la case hôtel à Hong Kong@unplash/Markus Spiske
Covid Hong Kong

Le gouvernement de Hong Kong vient d’annoncer Jeudi 24 décembre l’extension de la période de quarantaine à l’arrivée de 2 à 3 semaines pour tous les voyageurs à l’exception de la Chine, Taiwan et Macao.

Quarantaine à l’hôtel obligatoire

Alors qu’il était possible pour les résidents de Hong Kong de faire une quarantaine à leur domicile à l’arrivée, les règles d’isolement stipulent depuis le mois de novembre que celle-ci doit désormais s’effectuer dans des hôtels désignés à cet effet. La liste des hôtels abilités à recevoir des voyageurs à l’isolement a été publiée par le gouvernement ici. Certains de ces hôtels n'acceptant pas les enfants, il est important de vérifier que cette condition est remplie pour les familles arrivant à Hong Kong.

De 2 à 3 semaines de quarantaine

Les nouvelles mesures suivent le durcissement des conditions appliquées au Royaume Uni décrétées Lundi dernier indiquant que les voyageurs et personnels naviguant ayant transité durant les 14 derniers jours dans ce pays devraient non plus passer deux semaines en hôtel à l’arrivée mais trois. Elles sont depuis le Vendredi 25 décembre également applicables à tous les pays du monde, exception faite de la Chine continentale, Taiwan et Macao pour lesquels la règle des deux semaines continue de s’appliquer. Par ailleurs les voyageurs d'Afrique du Sud sont interdits sur les vols vers Hong Kong depuis l'apparition d'une nouvelle variante du virus dans ce pays. 

4ème vague de Covid et vaccins

Alors qu’un 4ème vague de la pandémie frappe Hong Kong avec une moyenne de 100 nouveaux cas journaliers, l’annonce du gouvernement de la prochaine disponibilité de 22,5 millions de doses de vaccins dont certains seront disponibles dès janvier, amène une lueur d’espoir quant au retour progressif de la situation à la normale. Parmi les trois vaccins disponibles, Pfizer-BioNtech et AstraZeneca ont passé les phases 3 des tests avec succès, les taux d’immunisation étant supérieurs à 90%. Sinovac, le vaccin chinois, n’a quant à lui toujours pas rendu publics les résultats de la phase 3 des tests requis pour la mise sur le marché.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons
Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s) Réagir