Mercredi 8 juillet 2020
Hong Kong
Hong Kong

Où en sont les Gay Games 2022 à Hong Kong?

Par Patricia Herau-Yang | Publié le 03/06/2020 à 15:00 | Mis à jour le 03/06/2020 à 15:00
Gay Games 2022 Hong Kong

Evénement sportif et culturel historiquement destiné aux athlètes, artistes et musiciens LGBTQ, les Gay Games 2018 se sont déroulés à Paris. L’édition 2022 aura lieu à Hong Kong, une première en Asie, suite à une candidature conjointe sino-hongkongaise. Où en sont les préparatifs?

Les successeurs de Paris

Les Gay Games sont gratuits, ouverts à toutes et à tous, sans distinction d’âge, d’orientation sexuelle, de religion, de nationalité, et aucun standard de performance sportive n’est exigé.

Mais s’il n’y a pas de standard de performance, on a parfois des surprises, comme ici à Paris en 2018 pour la danse de salon pour partenaires de même sexe:

 

 

C’est que l’événement est de taille. Quelques chiffres de 2018 à Paris: 10.158 participants, 75.000 spectateurs, venus de 89 pays, des compétitions en 36 sports, et 3.000 bénévoles. L’impact sur l’économie locale a été évalué par des économistes de 3 organisations à 66 millions d’Euros.

Pour 2022, Hong Kong et la Chine ont conjointement défendu leur candidature contre 17 villes. Une première pour une ville d’Asie! Le dossier de 300 pages a été préparé uniquement par des bénévoles.

Voici la délégation venue défendre la candidature hongkongaise en 2018 à Paris. On y reconnaît Sony Chan, humoriste et animatrice radio bien connue des Français, qui avait notamment animé la Nuit des idées en janvier 2020 à Hong Kong.

 

 

Asie, gay-friendly?

Hong Kong est connu comme une des destinations de choix de différentes communautés LGBTQ, y-compris des touristes venus d’autres pays d’Asie, continent très hétérogène sur la question.

En Corée du Sud depuis plusieurs semaines, la communauté gay est ainsi extrêmement attaquée car elle assimilée au Covid-19, en un remake de ce qui s’est passé pour l’épidémie de SIDA. En effet, le déconfinement et notamment la réouverture des bars et boîtes de nuit a été suivi de clusters du virus, notamment autour d'une boîte gay.

Or la Corée du Sud a utilisé, comme Singapour, le suivi des cas avérés et l’identification et isolement des personnes à risque. Cette version moderne de suivi épidémique s’est heurtée à la discrimination dont les gay sont victimes: pour éviter que leur nom soit associé à des endroits marqués socialement, les clubistes ont donné de faux noms et faux numéros de téléphone, rendant impossible le suivi. Le reconfinement a suivi, suivi d'un déchaînement homophobe des réseaux sociaux. Comme quoi, le progrès technologique ne rime pas toujours avec progrès social.

A Hong Kong, l’homosexualité est très visible et, même si tout n’est pas rose, plutôt bien comprise. Voici le teaser d’accueil à Hong Kong:

 

 

Une délégation hongkongaise et chinoise

Si les délégations hongkongaise et chinoise aux JO sont séparées, aux Gay Games c’est une unique délégation. En ce sens, le slogan des Gay Games 2022, Unity in diversity tombe très bien, même s’il n’était sans doute pas prévu pour ça!

36 sports seront représentés, dont des sports stars à Hong Kong: dragon boat, course de Trail, ainsi que Dodgeball, et eSports.

 

Gay Games 2022 Hong Kong
Le logo, un sampan aux couleurs de l'arc-en-ciel

 

L'organisateur, Gay Games Hong Kong, est une organisation caritative, menée par des bénévoles. On imagine la masse de travail à accomplir pour organiser un événement de cette ampleur. Si vous soutenez leur cause, il est possible de faire du bénévolat, d’agir comme ambassadeur des Gay Games dans sa communauté, ou bien sûr de donner ou lever des fonds ICI. Les dons ne sont pas imposables.

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

pat

Patricia Herau-Yang

Patricia a passé de nombreuses années en Chine, exercé le métier de traductrice français-chinois. Depuis son arrivée à Hong Kong, elle s'est mise au cantonais et pratique la randonnée. Elle contribue au Petit Journal sur le volet culturel, entre autres...
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
CULTURE

Marre du Covid-19, parlons Sexe !

Covid par ici, pandémie par là… STOP ! On fait une pause virus et on vous parle aujourd’hui d’un sujet indien beaucoup plus philosophique (si si), relaxant et…excitant : le Kamasutra !