Mercredi 2 décembre 2020
Hong Kong
Hong Kong

Mon Hong Kong: Stanley, si près, si loin

Par Lepetitjournal Hong Kong | Publié le 29/10/2020 à 14:00 | Mis à jour le 29/10/2020 à 14:00
Photo : @Unsplash/Wai Siew
stanley Hong Kong

Le petitjournal.com continue son tour des quartiers de Hong Kong. Nous sommes aujourd’hui aller interroger Anne-Christine, Matthieu, Lucile et Virginie, tous habitants de Stanley, refuge de nombreuses familles françaises. Découvrez pourquoi.

Anne-Christine habite à Hong Kong depuis 13 ans et vit depuis 5 ans à Stanley avec son mari et ses enfants. Matthieu est à Hong Kong depuis 6 ans tandis que Lucile, maman de 33 ans de deux enfants de 4 et 2 ans, y vit depuis 11 ans. Enfin Virginie réside à Stanley depuis tout juste un an.

Stanley, la vie de village

Pourquoi avec choisi Stanley?

Anne-Christine: Au départ nous nous sommes décidés à déménager à Stanley alors que cela nous paraissait loin du centre-ville par opportunité: nous sommes tombés sur une maison superbe à un tarif imbattable! A cette époque, nos grands avaient beaucoup de leurs copains qui habitaient Stanley et toutes les fêtes s'y déroulaient. Nous nous sommes donc dit que cela les rapprocherait de leur "coeur de vie" tout en restant relativement bien desservis pour aller au lycée.

Matthieu: Je suis tombé sous le charme de ce village tout de suite. J’ai toujours voulu m’y installer. Par la force des choses, quand j’étais du côté de Mid-Levels et Sheung Wan, je m’y rendais presque quotidiennement pour enseigner le français ou donner des cours de guitare. J’y restais alors le plus longtemps possible, au moins jusqu’à l’heure bleue pour savourer le crépuscule sur la promenade. A Central j’ai la sensation de marcher dans un cube, une fois arrivé à Stanley, j’ai l’impression d’être dans une sphère dont "le centre est partout et la circonférence nulle part", au loin, extensible. J’y habite depuis 2017 et c’est une joie de tous les jours d’arpenter les travées du marché, de saluer mes landlords dont l’étal est attenant au petit temple et de finir sur le waterfront face à la mer ! 

Lucile: Nous avons choisi Stanley car ce village est vraiment fait pour la vie de famille. Il est très facile de sortir et de mener des activités en plein air.

Virginie: On recherchait un 4/5 chambres pour une famille de 6 pas trop loin du campus Blue Pool Road du Lycée Français. On a regardé sur Happy Valley, un peu au dessus ou plus dans le sud. La résidence où nous habitons aujourd'hui nous a plu car elle concilie un certain nombre de critères dont la proximité d'un bus direct pour aller au lycée, 4 chambres, une grande terrasse, une bonne lumière et une résidence pas trop grande. De plus les retours de Français sur la vie à Stanley étaient très positifs.

 

Stanley Hong Kong
@Unsplash/Jeanne Rose Gomez

 

Un air de vacances

Qu’est ce qui te plaît à Stanley?

Anne-Christine: Nous avons été immédiatement séduits par le coté village et station balnéaire de Stanley. Le fait de pouvoir tout faire à pied est indéniablement un atout. Les vues sont superbes et une fois de retour du boulot, on s'y sent en vacances! Repulse Bay offre aussi un cadre de vie agréable. Nous y avons vécu 4 ans, mais cela reste une zone de passage. Il n'y a pas l'âme de Stanley!

Matthieu: On pense que je verse dans l’hyperbole quand j’affirme que c’est « le plus beau village du monde », ça fait sourire mes amis qui rétorquent dans la foulée à grands coups de contre-exemples en évoquant les villages corses, provençaux, italiens, crétois, bretons même ! Mais je le pense vraiment, tout simplement parce que c’est ici que je me sens le mieux. Quand je suis en France à Paname ou dans l’Ouest vers Crozon chez moi, il n’est pas rare que Stanley me manque, il y a une part de moi ici. J’y écris, j’y chante, je m’y sens en sécurité. Ce côté petit village de pêcheurs, authentique où les gens se disent bonjour avec bienveillance, quelle que soit leur origine, me rappelle peut-être inconsciemment ma Bretagne. Si en plus vous ajoutez le soleil... 

Lucile: Ce qui nous plait par dessus tout, c’est le calme qui règne ici. Partout, il est possible d’admirer et de se promener au bord de la mer. C’est une vie de village qui contraste avec la grande ville de l’autre côté de l’île de Hong Kong, avec ses buildings et tours les uns contre les autres

Virginie: Ce qui me plait, c'est la proximité avec la mer et la nature. Les enfants ont beaucoup d'amis à proximité et nous aussi, ce qui fait que nous nous sentons bien dans la petite communauté locale.

 

Stanley Hong Kong

Crêpes et randonnées

Quelles sont tes adresses préférées?

Anne-Christine: Stanley n'est pas réputée pour sa gastronomie, à l'exception de la présence notable de Stan Café, avec ses baguettes et pâtisseries à se damner! Ce qui est sympa c'est de pouvoir déjeuner ou dîner en terrasse. Nous allons souvent à la crêperie chez Mamie Yvonne ou sur le front de mer. Un des avantages de Stanley est sa concentration de supermarchés et de petites boutiques locales: la fleuriste sous son arbre, le marchand de légumes un peu planqué à l'entrée du Stanley Market, la petite couturière, le "Castorama" local où on trouve de tout, rendent la vie très simple et délicieuse au quotidien.

Matthieu: Ça fait gentiment sourire mes amis mais je dis souvent que ce qui manquait pour que le tableau soit parfait, ce serait une crêperie bretonne en bas de chez moi, à Stanley Market. Je n’ai pas vu le génie sortir de la lampe mais je pense que mon vœu a été exaucé quand "Mamie Yvonne" a ouvert et que le Gwen Ha Du s’est vu hissé à fond de drisse. J’ai eu la chance d’être le premier client à qui Greg Bouger, le patron, a fait goûter sa pâte à crêpes. Un délice... on ferme les yeux et on est à Lorient en train de déguster la traditionnelle la plus complète qui soit. Non seulement on est devenu amis depuis mais c’est bien entendu devenu notre QG... Enfin quand il reste de la place ! Car comme dans tout village, le bouche-à-oreille résonne à plein et c’est souvent complet. Je suis à 10 secondes montre en main de la crêperie mais je réserve quand même à l’avance.

Lucile: Mes spots préférés sont la plage où se déroulent les entrainement de bateaux-dragon, le Stan Cafe, toujours bienvenu pour les pauses gourmandes et les chemins de randonnées, immédiatement accessibles en sortant de Stanley. De ce côté, nous sommes gâtés, car il est très facile de partir dans la nature et de prendre un grand bol d’air.

Viginie: Je ne pense pas être très originale en citant Mamie Yvonne, le Stan Cafe et le Stanley market. Ce sont vraiment des repères pour les Français de Stanley.

 

Stanley Hong Kong

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Hong Kong

ART

Botticelli au musée d'art de Hong Kong

Depuis quelques jours, le musée d’art à Tsim Sha Tsui met en lumière un des plus grands peintres de la Renaissance : Botticelli. Offrez-vous un voyage à Florence, sans quitter Hong Kong.