Samedi 4 juillet 2020
Hong Kong
Hong Kong

Les Hongkongais défient l’autorité pour commémorer Tiananmen

Par Didier Pujol | Publié le 04/06/2020 à 15:59 | Mis à jour le 04/06/2020 à 18:16
Photo : Le parc Victoria rempli vers 21:00 Jeudi soir
commémoration tiananmen hong kong

Malgré l’interdiction des autorités, des dizaines de milliers de Hongkongais sont venus commémorer le 31ème anniversaire du massacre de Tiananmen ce Jeudi 4 juin dans le parc Victoria et un peu partout en ville.

Rassemblement interdit

Près de 180.000 personnes s’étaient rassemblées l’année dernière pour la commémoration des 30 ans du massacre, couvrant l’équivalent de 3 stades de football. Cette année, le contexte de la loi sur la sécurité imposée par Pékin et l’interdiction de rassemblement de plus de huit personnes édictée au nom du coronavirus rendait l’exercice plus compliqué. Alors que toutes les autres restrictions font l’objet d’allègements et que pratiquement aucun nouveau cas local n’est à signaler depuis près de deux mois, la Chief Executive Carrie Lam avait en effet opportunément annoncé la reconduite de 15 jours de l’interdiction de former des groupes sur l’espace public. "A quoi sert de se faire arrêter?" lisait-on sur le site d’opposition "Stand News", alors que 496 personnes avaient fait l’objet d’interpellations au motif des règles de distanciation pour l’essentiel Mercredi 27 mai. Sur Macao, non seulement le rassemblement en mémoire de Tiananmen avait été interdit mais une exposition de photos sur ce sujet n’avait également pas obtenu d’autorisation.

 

commémoration tiananmen hong kong
Les stands de militants à proximité de Victoria Park ce Jeudi

 

3000 policiers

La veille, un premier rassemblement avait un lieu au centre de rassemblement de Lai Chi Kok où sont amenées les personnes arrêtées pour réclamer la libération des personnes détenues. Aussi depuis le début de la journée de Jeudi, 3000 policiers avaient étaient déployés dont 2000 sur la seule île de Hong Kong aux alentours de Victoria Park dont l’accès avait été empêché par des barrières. Dès 19:00 cependant les premiers militants décidaient de passer outre l’interdiction en couchant les barrières afin d’accéder aux terrains de sport où ont habituellement lieu les commémorations. Rapidement, ce sont plusieurs dizaines de milliers de personnes qui se sont retrouvées à l’appel de l’Alliance de soutien des mouvements patriotiques démocratiques de Chine qui organise la veillée depuis 1990. Dans le même temps, des marches et veillées avaient lieu dans plusieurs quartiers dont Mongkok, Tuen Mun, Sai Ying Pun.

 

commémoration tiananmen hong kong
Militant ceinturé à Mongkok Jeudi soir par un policier en civil

 

Débordement à Mongkok

Vers 21:00, une tentative de barricade dans le quartier de Mongkok est aussitôt suivie par des arrestations par des policiers en civil infiltrés. Des matraques et des jets au poivre sont utilisées tandis que plusieurs militants se retrouvaient plaqués au sol. Après 30 minutes, le point de tension disparaissait et d'autres militants se retrouvaient à Sai Wan devant le Bureau de Liaison pour scander des slogans hostiles à la Chine. Des panneaux évoquant les victimes des massacres étaient affichées sur les barrières de protection et une minute de silence respectée.

 

commémoration tiananmen hong kong
Pancartes et slogans à la mémoire de victimes devant le Bureau de Liaison de Pékin à Hong Kong

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir