Jeudi 12 décembre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le salon de la cosmétique touché par la crise hongkongaise

Par Didier Pujol | Publié le 18/11/2019 à 14:22 | Mis à jour le 19/11/2019 à 12:16
Photo : Le stand de la région Corse et ses parfumeurs bios
Salon cosmétique Hong Kong

Ils étaient près d’une centaine d’exposants français du monde de la cosmétique pour la 24ème édition de Cosmoprof, le plus grand salon d’Asie du secteur mais les visiteurs, eux, n’étaient pas au rendez-vous.

Faible fréquentation 

“Habituellement les allées sont pleines”, indique Caroline Schaack, Senior Trade Advisor chez Business France, “mais cette année est spéciale. Avec les événements en cours, les Hongkongais et visiteurs professionnels ont hésité à faire le déplacement.” Rien à voir avec la fréquentation record de 87.000 visiteurs en 2018. Lors de la soirée de remise des French Cosmetics Awards de Business France, Richard Greaves, general manager du Grand Hyatt se réjouissait: “Ce soir, comme il n’y a pas de gaz lacrymogènes, vous pouvez profiter de l'espace autour de la piscine”. De quoi planter le décor!

 

Salon cosmétique Hong Kong
Le stand Business France sur le Pavillon Français

 

Pavillon Français 

Organisé par Business France pour la 12ème année, le Pavillon Français s’étalait sur deux étages et 1.100m2, représentant l’un des plus importants pays (93 exposants) avec à la Corée, autre joueur de référence dans la région. Mélanie Gaudin, Directrice du bureau Business France de Hong Kong, commente: “Ce salon est l’un des plus importants pour les entreprises françaises du secteur. L’Asie représente une croissance de +25% en 2018 des exportations françaises dans la cosmétique et Hong Kong un joue le rôle de hub."

 

Salon cosmétique Hong Kong
Mélanie Gaudin (au centre), entourée du jury et des gagnants des French Cosmetics Award: Alexandre Vidal (3er haut gauche), Raphael Seghin (5ème haut gauche), Frederic Levy (1er droite haut) et Alice Martin de Biologique Recherche (haut 4ème gauche)

 

French Cosmetics Awards 

Les French Cosmetics Awards 2019 de Business France récompensaient quatre entreprises dans quatre catégories: B2B (Spa), produit le plus innovant, le plus organique et un prix spécial du jury. Le choix est fait par un jury d’entrepreneurs chinois.

Le savon traditionnel

Le gagnant du prix spécial du jury est Fer à Cheval, la plus ancienne savonnerie de Marseille. Son dirigeant Raphael Seguin déclare: “Nous sommes la dernière entreprise à fabriquer le savon de Marseille de manière traditionnelle. L’entreprise date de 1856 et nous l’avons reprise en 2013 pour valoriser la marque des origines. Nous sommes déjà très présents en Asie par la Corée, Taïwan, la Chine, Hong Kong. Bien que 80% de notre chiffre d’affaires soit encore fait en France, l’Asie représente les deux tiers de nos exportations.”

La cosmétique naturelle

Le gagnant du prix organique 2019 est l’entreprise “Ballade en Provence” dirigée par Alexandre Vidal. “Nous sommes une marque d’artisans de Provence spécialisés dans la cosmétique solide naturelle. Nous utilisons des huiles précieuses telles que le pépin de raisin, huile de coco, etc... et tous nos produits sont certifiés bio et vegan, fabriqués en France, et emballés dans des cartons recyclables et compostables. Ce salon représente l’opportunité de rencontrer des acteurs sur notre domaine car le marché en Asie va évoluer très vite vers des produits plus écologiques. 

L'innovation 

Frédéric Levy est dirigeant de Biocyte, une société basée à Mougins. “Notre marque est la première marque européenne en  nutriscometique vendue en Chine. Nous sommes fiers d avoir reçu le prix French Cosmetics awards cette année pour notre top innovation éclat extrême shot. Le marché des cosmétiques ne fait que commencer quand on sait que 10% des chinois ont un passeport et que nos amis asiatiques adorent les produits français et souhaitent encore les découvrir.”

 Les produits spa

“Déjà présent dans plus de 80 pays, Biologique Recherche est partenaire de médi-spas, spas urbains et spas hôteliers de prestige”, déclare Rupert Schmid, président de la société. “Ce salon est pour nous l’occasion d’observer les tendances locales, de nous tenir informés des dernières réglementations et de nouer des relations commerciales.”

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir