Dimanche 15 décembre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Dominique de Villepin devant les entrepreneurs français de Hong Kong

Par Didier Pujol | Publié le 24/10/2019 à 20:56 | Mis à jour le 25/10/2019 à 03:50
Photo : Au diner annuel de la French Chamber, Rebecca Silly, Dominique de Villepin et Alexandre Giorgini
Dominique de Villepin Hong Kong

Invité du Consulat Général à Hong Kong et Macao à l’occasion du 250ème anniversaire de la naissance de Napoléon, Dominique de Villepin a donné une conférence sur l’héritage de Napoléon aux étudiants de The Education University. Il a ensuite participé hier soir au dîner annuel de la Chambre de Commerce Française où il s’est exprimé devant la communauté française des affaires. Lepetitjournal.com était présent pour l'occasion

Dans son introduction, le Consul Général Alexandre Giorgini soulignait que même si les temps actuels sont difficiles, les résultats des entrepreneurs français à Hong Kong des huit premiers mois de l’année montrent une croissance de 13% des exportations.  “Je reste donc optimiste sur la capacité de nos entreprises à surmonter l’épisode actuel”, indique-t-il.

 

“C’est dans les crises que l’on s’affirme”

Prenant à son tour la parole, Dominique de Villepin confirme qu’il a trouvé une communauté française soudée et résiliante. Citant Emmanuel Macron au début de son mandat sur les difficultés à traiter, l’ancien Premier Ministre reprenait à son compte: “Les difficultés sont des opportunités” Selon Dominique de Villepin, en effet, “les crises sont les meilleurs moments dans une existence d’un entrepreneur car c’est sont dans ces moments qu'il peut faire la différence. Quand l’argent est facile, on n’a pas l’opportunité de s’affirmer. Seulement pendant les crises, on peut réellement montrer qui on est.” Revenant ensuite sur son intervention devant un parterre d’étudiants hongkongais la veille, Dominique de Villepin indiquait: “Napoléon a inventé le leadership moderne. Il nous a appris en effet que seul le mérite compte par rapport aux origines ou à l’héritage. Vous aussi, ce n’est pas parce que vous avez fait telle ou telle école que vous réussissez à Hong Kong mais parce que vous vous battez plus fort et que vous avez plus d’énergie ou de charisme.”

 

Dominique de Villepin à Hong Kong
Dominique de Villepin s'exprime face à la communauté française des affaires le 24 octobre

 

Une crise internationale durable

“Les problèmes rencontrés actuellement dépassent de toute façon largement le contexte de Hong Kong: nous avons affaire a une transition des plus importantes depuis 20 ans. Outre les challenges du réchauffement climatique, il s’agit d’un changement de modèle politique. Un peu partout dans le monde, la scission entre les élites et le peuple crée des crises auxquelles répondent aujourd’hui la montée de populisme ou de l’islamisme radical. Sur le volet économique, la faible croissance qui a suivi la fin du bloc soviétique marque la limite du capitalisme. La Chine, elle aussi, est affectée par un ralentissement, Il s’agit d’une tendance à long terme. Les technologies n'apportent qu'une réponse imparfaite car elles ne se traduisent pas forcément par plus d’emploi. Enfin, les tensions entre la Chine et les États Unis ne finiront pas avec Donald Trump. C'est le phénomène de la confrontation entre un pays en déclin et un autre qui monte. Or, l’histoire nous apprend que cette situation se finit souvent par des conflits, économiques, technologiques, voire militaires.”

 

Un monde en mutation 

“Je pense que l’Europe a un rôle à jouer. En étant unie et en discutant avec les deux blocs d’influence et aussi par notre relation particulière avec l’Afrique, nous pouvons empêcher la fracture actuelle. Or aujourd'hui, la seule réponse à la globalisation, c’est le populisme ou l’islamisme radical. En restaurant le dialogue et en veillant à la bonne répartition des richesses entre les élites et le peuple, nous offrons une alternative. Les 10 ans qui viennent vont donc présenter plus de changements que les 50 années écoulées tant au plan politique, économique que sur la manière de faire des affaires.

Le premier danger est celui de la spéculation financière qui crée de l’argent mais pas de richesse. Le deuxième est celui des monopoles technologiques des GAFA d’un côté et des BATX en Chine. Les règles doivent évoluer et l’équilibre des pouvoirs avec elles et par conséquent les opportunités. Dans ce contexte, malgré les difficultés actuelles, Hong Kong conservera toujours deux atouts, quoi qu'il arrive: le premier c’est sa position géographique en contact avec le monde et partie intégrante du continent chinois. L’autre, c’est l’esprit spécial qui anime cette ville et que l’on ne rencontre nul part ailleurs. Je suis donc certain que vous allez continuer à vous battre pour représenter Hong Kong et maintenir vivant cet atout.”

Espérons que vous avez vu juste, Monsieur le Premier Ministre.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir