Vendredi 14 décembre 2018
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le concours Sauvés par la Poésie lance son ardente troisième édition

Par Célia Cazale | Publié le 23/02/2018 à 04:31 | Mis à jour le 23/02/2018 à 09:02
Photo : Le thème de l'année, l'ardeur, est emprunté au Printemps des Poètes qui se déroule en même temps à Paris.
Sauvés par la Poésie concours 2018

Durant le mois de la francophonie, Hong Kong battra au rythme de belles métaphores à travers un concours de poésie. Vous avez jusqu’au 21 mars pour y participer. 

"Se retrouver autour d’un genre littéraire, jouer avec les mots, s’exciter des rimes". C’est la promesse faite par le fondateur du magazine Sauvés par le Kong, Matthieu Motte, pour son concours d’invention poétique. Pour sa troisième éditionSauvés par la Poésie met l’ardeur à l’honneur.  

Son expérience en tant que professeur de français particulier a inspiré à Matthieu Motte la création de ce jeu. "Pour mes élèves, la poésie ne représentait qu’une épreuve pour le bac", sourit-il. Amoureux des mots et de la langue de Molière, il a souhaité leur faire découvrir ce genre autrement: en les motivant.  

Sauvés par la Poésie est toutefois ouvert à tous, pourvu que les candidats soient amoureux de la langue. Ainsi, partout dans le monde, adultes, enfants, francophones ou francophiles, ont jusqu’au 21 mars midi pour faire parvenir leurs oeuvres à l’adresse sauvesparlapoesie@gmail.com

Le 29 mars, le jury, constitué en partie des partenaires de l’événement dont Lepetitjournal, désignera cinq lauréats. Les décorations sont le prix d’Excellence, le prix d’Originalité, le prix de Musicalité, le prix des Jeunes et  le prix de l’Alliance française pour les apprenants.  

Il faudra cependant patienter jusqu’au 23 avril pour une remise des récompenses au bar de jazz Peel Fresco. Quoi de mieux que la musique pour sublimer des rimes? 

 

Et pour vous inspirer, la rédaction a sélectionné le poème d'Anna de Noailles "L'Ardeur", issu du recueil Le coeur innombrable:

"Rire ou pleurer, mais que le coeur  
Soit plein de parfums comme un vase,  
Et contienne jusqu'à l'extase  
La force vive ou la langueur. 
 
Avoir la douleur ou la joie,  
Pourvu que le coeur soit profond  
Comme un arbre où des ailes font  
Trembler le feuillage qui ploie ; 
 
S'en aller pensant ou rêvant,  
Mais que le coeur donne sa sève  
Et que l'âme chante et se lève  
Comme une vague dans le vent. 
 
Que le coeur s'éclaire ou se voile,  
Qu'il soit sombre ou vif tour à tour,  
Mais que son ombre et que son jour  
Aient le soleil ou les étoiles..." 

Sauvés par la poésie 2018 ardeur

 

Nous vous recommandons

Celia Cazales

Célia Cazale

Passée par Le Huffington Post, Var-Matin et La Dépêche du Midi, Célia Cazale, journaliste diplômée par la faculté de Droit et Sciences Politiques d’Aix-en-Provence, contribue à la rédaction du petitjournal.com
0 Commentaire (s)Réagir