Samedi 7 décembre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Hong Kong: La bataille pour Hung Hom

Par Didier Pujol | Publié le 17/11/2019 à 14:07 | Mis à jour le 18/11/2019 à 03:22
Photo : La passerelle reliant la gare de Hung Hom en flammes Dimanche soir
hong kong hung hom

Après une relative accalmie Vendredi lors de laquelle le site de China University était finalement évacué par les étudiants qui s’y étaient retranchés depuis Mardi, les affrontements violents ont repris Samedi soir et Dimanche autour de Polytechnic University, également transformée en bastion fortifié.

 

Arrêt de l’occupation de CUHK

Après le coup d’éclat de Mardi soir, les deux jours suivants étaient consacrés à maintenir le blocage de l’autoroute Tolo servant les Nouveaux Territoires et passant au pied de CUHK. Par ailleurs les étudiants semblaient s’organiser pour un siège qui n’est finalement jamais venu, s’équipant et s’entraînant avec des armes aussi variées que hachoirs à viande, arcs et flèches et catapultes, témoignant pour le moins d’un juste-au-boutisme inquiétant. Finalement, la circulation progressive des véhicules était finalement obtenue, “geste” selon les protestataires à mettre en regard de la garantie du non report des élections locales prévues le 24 novembre. Dans les faits, la plupart des participants ont commencé à quitter le site dans la journée de Vendredi pour prendre du repos ou rejoindre Mongkok et PolyU, pour soutenir des actions de pression sur les transports en centre-ville. Ainsi Vendredi soir avaient lieu sur Nathan Road des confrontations avec la police sur le modèle Molotov contre lacrymos autour de barrages de briques destinés à ralentir l’accès des véhicules de police.

 

hong kong hung hom
L'armée chinoise dans les rues de Hong Kong

 

L’armée à la rescousse 

Samedi, on apprenant que l’armée chinoise cantonnée à Kowloon Tong était mise à contribution dans le nettoyage des rues et des barricades autour de la caserne. Même si aucun de ces soldats ne portait d’armes et que le recours à l’armée chinoise est prévue en cas de catastrophe naturelle pour aider au nettoyage, le fait que les forces militaires s’engagent dans les opérations à été perçu par tous comme un message fort, le risque étant grand de faire face à des manifestants dans ces circonstances et de créer une étincelle aux conséquences dramatiques.

 

hong kong hung hom
Un policier est victime d'une flèche
​​​​​​

 

Un policier victime d’une flèche

Depuis le matin, les affrontements avaient lieu dans le secteur de Polytechnic University à Hung Hom, dans une tentative de la police de dégager le Tunnel de Victoria Harbour, interdit à la circulation depuis quatre jours après que les manifestants aient mis le feu aux péages et disposé des briques et des pièges cloutés sur les accès. Des gaz lacrymogènes étaient utilisés tandis que les étudiants jetaient des objets divers et des cocktails Molotov à partir des toits de l’université. À 14:30, un policier du groupe de liaison media était atteint d’une flèche dans le mollet, confirmant les craintes sur l'utilisation de cette arme fatale par les manifestants. Rappelons que Mercredi matin, 6 flèches avaient déjà été tirées en direction de la police, sans que personne ne soit alors atteint. 

 

Manifestations Hong Kong
Le site de Polytechnic University avait des allures de forteresse médiévale Dimanche après-midi

 

Un peu plus tard, une catapulte était également utilisée pour projeter de lourdes charges incendiaires à quelques mètres des véhicules de police. Un canon à eau est alors déployé tandis que les manifestants aux abords de l’université continuaient de bloquer l’entrée du tunnel. Vers la fin de journée, les étudiants présents dans l'université doivent faire face à deux fronts, le piège policier se refermant progressivement autour d'eux. C'est alors qu'un incendie commence à dévorer la passerelle reliant l’université à la gare, qui se consumera pendant 30 longues minutes. Pendant la nuit, un véhicule de la police devra être abandonné en flammes et des coups de feu seront tirés lorsqu'une autre voiture tentera de renverser un groupe de policiers avant de prendre la fuite. Lundi matin, les étudiants étaient assiégés dans les bâtiments de PolyU, ceux-qui tentaient de partir étant immédiatement arrêtés.

À suivre 

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Bangkok Appercu
TOURISME

A la découverte du patrimoine thaïlandais reconnu par l’UNESCO

Réputée pour ses plages tropicales et parcs nationaux, ses temples, ses ruines anciennes, la Thaïlande ne manque pas de charme et plusieurs sites ou villes sont d'ailleurs reconnus par l’UNESCO