Dimanche 20 juin 2021
Hong Kong
Hong Kong

Les dessous du succès de Hainan

Par Carlota Pinero | Publié le 30/05/2021 à 16:45 | Mis à jour le 30/05/2021 à 22:19
Photo : Photo@Wikimedia Commons
Hainan, nouveau pole de développement au sud de la Chine

La semaine dernière, Lepetitjournal.com vous emmenait en voyage à Hainan, cette île considérée comme le nouveau Dubaï chinois. Mais comment cet ambitieux projet est-il né ? Lepetitjournal.com est allé enquêter sur les coulisses de ce chantier, enjeux d’ouverture économique du gouvernement chinois, destiné à concurrencer Hong Kong et Singapour à long terme.

Une ouverture économique sur le monde

Proche du Vietnam et de Hong Kong, l’île de Hainan compte environ 9 millions d’habitants et sa superficie, comparable à celle de Taïwan, s’étend sur approximativement 35 000 km². Si, jusqu’à récemment, elle se divisait entre pêcheurs et touristes, son visage s’est aujourd’hui transformé. Plages de rêve, temples et attractions pour les touristes, complexes démesurés, duty-free et malls à perte de vue, l’île qui autrefois était connue pour sa tranquillité est désormais une escale incontournable des aficionados du shopping.

Dans l’une des plus grandes espaces de duty-free du monde, se pressent chaque jour, plus de 30'000 consommateurs, achetant vêtements, parfums, bijoux, montres, cosmétiques, sacs ou prêt-à-porter haut de gamme, caviar ou encore des whiskys d’exception. En effet, depuis que les frontières chinoises ont été fermées, de nombreux acheteurs viennent spécialement faire leurs achats à défaut de pouvoir aller en Corée du Sud, à Hong Kong ou Singapour. La crise du Covid a été largement profitable aux zones de duty-free de Hainan et les consommateurs peuvent désormais dépenser le double de la somme autorisée, soit environ 14 000 dollars.

 

 

Selon Lui Xiandong, le directeur général du siège de China Duty-Free Group, les boutiques hors taxe ont énormément stimulé le tourisme local et ont aussi permis la création de 1 800 postes. L’ensemble des commerces détaxés de l’île ont dégagé un chiffre d’affaires de 4 milliards de dollars en 2020. Au début de l’année, les ventes ont explosé avec un total de 568,5 millions de dollars pour le mois de janvier et plus de 736 millions pour le mois de février. Durant les vacances de février pour le Nouvel An chinois Hainan a accueilli environ 828 000 personnes.

En 2021, l’île province bat tous les records avec plus de 4,5 millions de vacanciers en février pour seulement une semaine de vacances, soit quatre fois plus qu’en 2020.

Mais comment la Chine a-t-elle construit ce succès économique ?

Mesures mises en place pour favoriser l’essor de Hainan

Lors du 19e Congrès du PCC en 2017, le Président Xi Jinping citait pour la première fois un projet hors normes de modernisation de l’île de Hainan en un port franc. Durant ce congrès, le Président exposait sa vision de la Chine pour les cinq prochaines années avec la promesse que le pays rayonnerait sur la scène internationale.

La transformation de Hainan s’inscrit dans la lignée d’ambitieux projets gouvernementaux dans l’optique de créer une «nouvelle ère» et de faire perdurer l’essor de modernisation et la dynamique nationaliste toujours plus grandissante.

 

hainan chine
Lors du 19e Congrès du PCC en 2017, le Président Xi Jinping citait pour la première fois un projet hors normes de modernisation de l’île de Hainan en un port franc. - Photo@Youtube

 

Ce projet de «premier port franc aux caractéristiques chinoises» est alors ratifié un an après et l’île devient la 12e zone de libre-échange (ZLE) de Chine. Le Conseil des Affaires de l’État a déployé un plan de 60 mesures sur la manière d’opérer cette transformation d’ouverture économique de grande ampleur. L’objectif de ce plan repose sur le développement des industries de haute technologie, du secteur touristique et des services juridiques, financiers et logistiques modernes.

Les 60 mesures ont pour but de favoriser et simplifier le commerce, les investissements, la libre circulation transfrontalière des capitaux et des talents. Elles touchent aussi à la question de la réforme du système fiscal et juridique de l’île province, à la gestion des risques et aux problématiques liées au transport et au flux des données.

La création de ce port franc est audacieuse, le projet engendre une métamorphose pharaonique en termes de construction urbaine et architecturale puisqu’elle englobe l’entièreté de l’île. De plus, la province se voit conférer le titre de la plus grande ZLE de Chine. À titre d’exemple, elle est 40 fois plus grande que celle de Hong Kong et 30 fois plus que celle de Singapour. Au-delà de sa superficie défiant toute concurrence elle est surtout la seule ZLE chinoise à bénéficier du statut de port franc. Cependant, des lacunes apparaissaient au regard de ses performances économiques depuis le lancement du projet et l’île peinait à se développer malgré l’ambition gouvernementale.

Dernière législation relative au port de libre-échange

En juin 2020, pour pallier aux lacunes économiques et encourager les investisseurs à s’implanter, un nouveau projet de loi sur mesure est annoncé. Ce programme législatif met en valeur tous les efforts déployés par le gouvernement chinois. M. Fu Xuanchao, directeur de la Commission provinciale de développement et de réforme de Hainan (HPDRC) et député à l’Assemblée Populaire Nationale (APN) a déclaré à CGTN qu’il s’agissait d’«un port de libre-échange avec le plus haut niveau d’ouverture» et que «le projet de loi contient des stipulations claires sur le commerce, l’investissement, la fiscalité, la protection de l’environnement et d’autres secteurs extrêmement importants dans la construction d’un port de libre-échange».

Le gouvernement a également misé sur la diversité de secteurs prometteurs tels que l’industrie pétrochimique, l’économie numérique ou encore la haute technologie et les services de luxe. La nouvelle législation pour Hainan permet désormais de réaliser des projets qui n’étaient pas envisageables par le passé.

Application d’une politique de consommation «exclusive»

Six mois après la publication du nouveau plan directeur, le port franc démontre déjà son haut potentiel économique. Hainan apparaît en 2020 au classement des dix premières provinces chinoises à bénéficier des capitaux étrangers. Cette même année, l’île a doublé son chiffre d’affaires et passe à plus de 3,8 milliards de dollars pour les ventes hors taxe. Le directeur de la HPDRC a été le témoin de l’accroissement des démarches pour de nouvelles constructions. Chaque mois, il participe à de nouvelles cérémonies de projet en vue de signer ou débuter une construction.

 

hainan chine
Hainan, l’un des plus grands espaces de duty-free du monde - Photo@Sunyu Kim - Unsplash

 

En avril 2021, une énième directive est mise en place pour faciliter le marché du port de libre-échange. Cette directive marque un ultime effort de développement de l’île d’un point de vue touristique et économique. Le Ministère du Commerce et la commission nationale pour le développement et la réforme (NDRC) ont publié conjointement la directive aux mesures détaillées pour assurer l’accroissement et l’accès au marché des secteurs de la santé et pharmaceutique. La directive prévoit également d’optimiser l’entrée sur le marché financier, le développement des assurances, le financement des retraites, la protection l’environnement et plus largement la promotion des secteurs de la culture et de l’éducation. De même, elle s’intéresse au déploiement de la médecine esthétique haut de gamme, du jeu en ligne, des énergies nouvelles ou encore cherche à maximaliser l’industrie de l’aérospatiale.

Pour concrétiser cette ouverture économique, la province de Hainan se voit accorder plus d’autonomie afin d’attirer un grand nombre d’investisseurs.

L’accroissement économique de Hainan est édifiant. Nombreuses sont les entreprises à investir et alimenter cette course effrénée du marché touristique où fleurissent tous les jours de nouveaux projets… (Source : Bulletin d’analyse économique du Service économique régional de Pékin, Ambassade de France en Chine, juillet 2020)

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Nous vous recommandons
WhatsApp Image 2021-05-11 at 10.53.18

Carlota Pinero

Carlota Piñero, anciennement médiatrice culturelle à Paris, a rejoint l'équipe du Petit Journal et leur prête sa plume pour rédiger des articles sur divers sujets.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

SD ven 04/06/2021 - 19:47

Des plages de rêve à Hainan ?! C'est une plaisanterie !! Et les aficionados du shopping, veuillez préciser qu'ils sont chinois ... La réussite économique de Hainan en 2020 ne tient qu'à la pandémie et à la fermeture des frontières, merci de le préciser

Répondre