Vendredi 30 octobre 2020
Hong Kong
Hong Kong

Covid: 430.000 inscrits pour le dépistage gratuit à Hong Kong

Par Lepetitjournal Hong Kong | Publié le 31/08/2020 à 02:45 | Mis à jour le 31/08/2020 à 07:29
Photo : @unsplash/Prasesh Shiwakoti (Lomash)
test covid hong kong

Ce Lundi, on notait une forte participation au programme de test covid gratuit proposé par le gouvernement de Hong Hong. Les enregistrements en ligne démarrés ce Samedi faisaient état de 430.000 inscrits. Certains centres sont déjà complets pour la journée de Mardi.

Dépistage gratuit

Organisé avec l’aide de personnels venus de Chine continentale, la mobilisation locale de 3.000 personnels de soins, le vaste programme de dépistage voulu par Hong Kong vise à mettre en évidence les cas asymptomatiques encore non détectés de Covid. Alors que la troisième vague semble désormais sur le point de se terminer avec une moyenne de 20 cas ces deux dernières semaines, les précautions pour maitriser l’épidémie semblent encore nécessaires ainsi que le précisait la Chief Executive Carrie Lam, lors d’une intervention pour présenter ce programme. Un peu partout dans la ville, 141 centres de dépistages seront ouverts à partir du 1er septembre afin d’accueillir les personnes qui souhaitent être testées sur la base du volontariat

Des critiques de l’opposition

Le fait que les experts et personnels médicaux soient fournis par trois laboratoires chinois a soulevé une vague de critiques de la part de l’opposition au gouvernement, certains craignant pour le respect de la vie privée. Des accusations sur la possibilité d’utiliser des échantillons pour recueillir l’ADN des citoyens hongkongais ont circulé, alimentées par l’exemple chinois de connexion entre les serveurs de la police et les applications mobiles anti-covid du Health Code System. Ted Hui, conseiller du Parti Démocrate américain confiait au Wall Street Journal le 26 août qu’il craignait que l’ADN ne soit utilisé par Pékin et la police pour d’autres fins comme au Xinjiang. Patrick Nip, ministre de la fonction publique, a réfuté ces assertions, indiquant que les échantillons n’étaient pas nominatifs et seraient traités sur place. La Chief Executive Carrie Lam ajoutait récemment que les échantillons seraient détruits après les tests et que ceux qui ne sentaient pas à l’aise n’étaient pas obligés de participer, appelant toutefois à une mobilisation commune contre la maladie. Les attaques de l’opposition interviennent dans un contexte où les élections législatives prévues pour cette semaine ont été repoussées pour une période de un an, au titre des risques sanitaires et que plusieurs candidats ont été empêchés de se présenter au titre de la nouvelle loi de Sécurité Nationale.

Centres de test Covid saturés

Sur les centres de test, une large partie sont déjà complets suite aux inscriptions en ligne pour la journée de Mardi, les 61 centres restant pouvant encore accueillir des inscriptions. La campagne de test étant censée durer deux semaines, il est probable que de nombreuses inscriptions vont encore avoir lieu dans les jours qui viennent, beaucoup attendant de voir comment se déroulent les tests pour s’enregistrer. Interrogé par notre confrère Hong Kong Free Press, un résident de 72 ans s’exprimait ce Samedi: "Je ne vois pas pourquoi je ne participerais pas. Il suffit de s’inscrire en ligne. C’est gratuit et facile et permet de savoir si l’on n’est infecté ou pas". L’objectif  de Sophia Chan Siu-chee, ministre de la santé est de recueillir 4 à 5 millions de tests, ce qui donnerait une idée assez précise de la diffusion réelle de la maladie. Bilan de cette opération qui pourrait le cas échéant être reconduite mi-septembre, fin programmée de la campagne.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Reconfinement : les expatriés peuvent-ils rentrer en France ?

Les Français de l’étranger peuvent-ils revenir en France ? Les frontières extérieures sont-elles fermées ? Les questions s’accumulent concernant les allées et venues entre l’Hexagone et l’étranger.

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.