Mardi 19 janvier 2021
Hong Kong
Hong Kong

22,5 millions de doses de vaccin anti-Covid pour Hong Kong

Par Didier Pujol | Publié le 23/12/2020 à 14:34 | Mis à jour le 24/12/2020 à 00:42
Photo : @unsplash/Markus Winkler
vaccin covid hong kong

La Chief Executive de Hong Kong a confirmé ce Mercredi soir, la passation d’une troisième commande de vaccins auprès de la firme AstraZeneca. Ce deal vient compléter le dispositif existant avec la commande de vaccins chinois Sinovac et du vaccin américano-allemand Pfizer-BioNTech

Accès de l’ensemble de la population au vaccin

Cette nouvelle commande de 7,5 millions de doses devrait permettre à tous les résidents de Hong Kong (7,5 millions) souhaitant ou devant se faire vacciner de choisir entre la disponibilité et l’origine du vaccin. En effet, les dates de disponibilités sont variables selon la marque, Pfizer-BioNTech pouvant livrer 7,5 millions de doses avant la fin du premier trimestre et Sinovac 7.5 millions de doses dès le mois de janvier. Les réticences vis-à-vis du vaccin chinois sont encore alimentées par le fait que son efficacité annoncée est la plus faible (82%) sans que les essais de la phase 3 n’aient été rendus publics.

Programmes de vaccinations planétaires

Dans un contexte où la pandémie connait une 4ème vague à Hong Kong et les vols en provenance du Royaume Unis ont tous été annulés avec quarantaine obligatoire de trois semaines pour les personnels volants et personnes ayant transité par ce pays dans les 14 jours, l’urgence de mettre en oeuvre un programme de vaccination massif est une priorité selon Pékin qui se dit "fortement préoccupé par la situation de Hong Kong“. Le reste du monde est quant à lui entré dans des campagnes de vaccination. Ainsi des responsables politiques ou département de santé anglais et américains comme le fameux Docteur Fauci se mettaient en scène en cette première partie de semaine en se faisant vacciner devant les caméras des journalistes.

La question de la logistique

Les conditions de transport et de distribution restent encore à sécuriser pour la plupart des pays, certains vaccins se dégradant rapidement au-dessus de -70 degrés et les délais de stockage ne pouvant ensuite dépasser deux semaines. Les politiques de coordination entre les candidats aux différents vaccins, les plateformes de stockage et les équipes médicales chargées des injections sont donc essentielles. A Hong Kong comme dans le reste du monde, une course contre la montre avec le coronavirus est désormais engagée.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir