Lundi 28 septembre 2020
Hong Kong
Hong Kong

CORONAVIRUS: récession des économies mondiales pour 2020!

Par Hugo Garcia | Publié le 05/04/2020 à 15:00 | Mis à jour le 05/04/2020 à 17:29
Photo : Le coronavirus plonge un grand nombre des pays du G20 en récession
Coronavirus économie récession

The Economist Intelligence Unit vient de réviser à la baisse toutes ses prévisions initiales de croissance économique pour l'année 2020 et les chiffres sont alarmants! 

"Bien qu'une reprise soit à prévoir pour la seconde partie de l'année, l'impact des secondes voire troisièmes vagues épidémiques risquent de pénaliser encore la croissance", indique Agathe Demarais, Directrice des Prévisions Globales chez EIU

Choc de demande

Le confinement mondial et le chômage de masse ont provoqué un choc négatif de demande, c’est-à-dire la diminution de la demande globale (consommation des ménages+ investissements des entreprises + exportations de produits) du fait de l’obligation de rester chez soi et de la réduction du pouvoir d’achat (chômage partiel, perte d’emploi, etc..) les individus ne peuvent plus consommer et les entreprises n’investissent plus.

 

Coronavirus économie récession
Les commerces sont totalement fermés en France

 

Choc d’offre

La fluctuation de la croissance économique est aussi due à un choc d’offre négatif. En effet le coronavirus a engendré une baisse brutale du niveau de production du fait de la fermeture des entreprises et du confinement des salariés. Tout comme en 1973 lors du choc pétrolier, le monde est dans une situation de double crise avec un choc d’offre et de demande ce qui amène les pays du monde entier à une période de récession avec une chute notable du PIB dans différents pays développés.

Récession mondiale

L’Europe va être économiquement impactée par la crise sanitaire du COVID-19.  En effet, les prévisions  de The Economist Intelligence Unit pour les pays européens sont plutôt pessimistes. Sur l’année 2020, L’Allemagne pourrait faire face à une récession de -6,8% du PIB, la France -5% et l’Italie -7%. La France, tout comme l’Allemagne, fait partie des plus gros pays exportateurs de biens et de services au monde (respectivement 8ème et 4ème au classement mondial). Le pays est donc particulièrement exposé à la fois à la perturbation de la chaîne d'approvisionnement et à la faible demande mondiale.

 

Coronavirus économie récession
Les rues de Rome complètement désertes

Prévisions 2020

L'impact sur l'économie chinoise de l'épidémie du coronavirus devrait être beaucoup plus important que celui du SRAS. En supposant que le virus ne réapparaisse pas, les analystes de EBU s’attendent à ce que la croissance du PIB réel de la Chine n'atteigne que 1% en 2020, contre environ 6,1% en 2019.

 

Coronavirus économie récession
Selon EIU, la plupart des pays du G20 vont entrer en récession en 2020 (à droite les prévisions avant le coronavirus et à gauche depuis)

 

Pour les Etats-Unis, la récession devrait se trouver aux alentours de -2,8% du PIB en 2020. La réponse de l’administration Trump dans la gestion de la crise sanitaire a été fortement critiquée. L’augmentation exceptionnelle du taux de chômage et l’absence de couverture sociale vont précariser le peuple américain. L’explosion des cas de coronavirus et des morts aux Etats-Unis rend l’avenir du pays incertain et les projections pourraient être corrigées dans les semaines à venir.

1973, 2008 et 2020 ?

Ces chiffres seraient similaires aux deux crises historiques, après guerres, de la croissance mondiale. En France, lors de la crise financière de 2008, la croissance était en effet passée de 2,4% du PIB en 2007 à -2,9% en 2009. Et surtout lors du choc pétrolier, elle était passée de 6,3% en 1973 à -1% à 1975. Cependant, il faut garder une lueur d’espoir en ces temps compliqués: ces deux crises avaient été suivies par une spectaculaire reprise de la croissance, avec, respectivement, +2% en 2010 et +4,3% en 1976.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Hugo Garcia

Hugo Garcia

Originaire du Mans et sociologue de formation, Hugo enseigne aussi l’économie, Arrivé à Hong Kong en septembre dernier, il commente pour Le Petit Journal l’actualité, la société et le sport
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

AFD - « L’Atlas invite à porter un regard nouveau sur l’Afrique »

A l'occasion de la sortie de l'Atlas de l'Afrique, Rima Le Coguic, directrice Afrique de l’AFD, aborde avec nous l’avenir du continent, ses défis et ses voies de développement.