Dimanche 9 août 2020
Hong Kong
Hong Kong

Coronavirus: faut-il avoir peur du retour à l'école?

Par Patricia Herau-Yang | Publié le 13/05/2020 à 15:00 | Mis à jour le 13/05/2020 à 16:42
Photo : Retour à l'école en Chine avec un chapeau de distanciation sociale (Crédit: AsiaWire)
Recommandations écoles Hong Kong

Faut-il remettre mes enfants à l'école? Ne risquent-il pas d'être contaminés et de diffuser le virus? Des études chinoises, islandaises, néerlandaises et françaises semblent indiquer un risque minimal propre à rassurer les parents en France et à Hong Kong.

Seulement 2-4% de morts évitées

Dans une interview accordée au Figaro, le président du Conseil national de l’Ordre des Médecins déplorait la décision de ré-ouvrir les écoles le 11 mai en dénonçant ce qu'il qualifie de "manque absolu de logique", cette décision revenant selon lui à "réintroduire le virus". 

Si des études chinoises parues dans Science et The Lancet indiquent que "le rôle des enfants dans la pandémie reste encore un mystère", elles concluent pourtant, à l'instar d’autres études en Islande, aux Pays-Bas et en France reprises par le European Centre for Disease Prevention and Controlla transmission enfant-adulte est rare. 

En effet, après avoir analysé trois bases de données et 616 articles scientifiques, les auteurs de l’étude de The Lancet, concluent: "Recent modelling studies of COVID-19 predict that school closures alone would prevent only 2–4% of deaths, much less than other social distancing interventions." 

L’étude parue dans Science est disponible ICI.

 

Ré-ouverture écoles Hong Kong
Des études relayées dans les revues scientifiques (screenshot)

 

Comment gérer la ré-ouverture?

Selon ces mêmes experts, en l’état actuel des connaissances, la mise en place de gestes barrières et d’une certaine distanciation, alliés à la faible transmission naturelle, suffisent à endiguer l’épidémie dans les écoles. A ce titre, un guide de référence, The Framework for Reopening Schools, consolidé conjointement par UNESCO, UNICEF, le Programme Alimentaire Mondial et la Banque Mondiale, a été publié il y a quelques jours. Une analyse des mesures proposées se trouve ICI. 

 

Ré-ouverture écoles Hong Kong
Mais oui, mais oui, le home schooling est fini

 

Parmi celles-ci:

  • Pas d'activité de groupe
  • Décalage des horaires d'arrivée et départ
  • Décalage des horaires de récréation et déjeuner
  • Enseignement en classes réduites
  • Mesures d'hygiène: lavage de mains, ménage en profondeur, hygiène autour des repas
  • Protocole en cas d'élève ou personnel malade

Besoin de sociabilisation

Selon The Lancet, la fermeture des écoles n'arrête pas les risques de contagion car pendant les phases de fermeture, les contacts et activités des enfants, bien que réduits, ne sont pas nuls. Pour aller dans ce sens, les partisans de la réouverture soulignent que ré-ouvrir les écoles permet, à risque sanitaire quasi égal, une socialisation en minimisant les autres impacts sur la vie des enfants.

 

Ré-ouverture écoles Hong Kong
Non au coronavirus, mais oui à la vie

 

A Hong Kong

Publié partiellement cette semaine dans la gazette du LFI Hong Kong, le protocole sanitaire lié à la rentrée scolaire reprend en grande partie les recommandations internationales. Les mesures évoquées sont les suivantes pour le collège:

  • Port du masque obligatoire
  • Cours de 8h30 à 12h30
  • Pas de récréation
  • Pas d'accès aux casiers
  • Pas d’intercours
  • Entrées et sorties par le bas sauf pour ceux arrivant avec les bus scolaires
  • Prendre sa température à la maison avant de partir au delà de 37,8º ne pas venir au LFI
  • Pas de calins
  • Pas de bisous
  • Garder les distances de sécurité (2 mètres)
  • Pas de foyers

De quoi, en principe, rassurer les partisans du retour à l'école. On peut en même temps comprendre l'hésitation des familles influencées par l'avis de l'Ordre des Médecins en France car, l'expérience récente a prouvé que personne ne détient vraiment la vérité en matière de coronavirus.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

pat

Patricia Herau-Yang

Patricia a passé de nombreuses années en Chine, exercé le métier de traductrice français-chinois. Depuis son arrivée à Hong Kong, elle s'est mise au cantonais et pratique la randonnée. Elle contribue au Petit Journal sur le volet culturel, entre autres...
0 Commentaire (s)Réagir