Mardi 29 septembre 2020
Hong Kong
Hong Kong

Coronavirus: état d’urgence international, vols Air France annulés...

Par Didier Pujol | Publié le 31/01/2020 à 04:09 | Mis à jour le 31/01/2020 à 04:22
Photo : Tedros Adhanom, Directeur Général de l'OMS devant les caméras ce Jeudi
coronavirus oms wuhan chine

Ce Jeudi l’OMS déclarait l’état d’urgence sanitaire international autour de l’épidémie du coronavirus 2019-nCOV, considérant désormais que les cas de transmission de l’homme à l’homme en dehors de la Chine faisaient courir un risque de propagation supplémentaire à l’international

 

Pouvoirs étendus 

Ce nouveau statut permet à l’organisation d’intervenir directement auprès de pays pour questionner ou remettre en cause leurs mesures de prévention. On note cependant que les dirigeants de l’OMS ont jugé excessives certaines mesures de fermetures des frontières comme dans le cas de la Russie vis à vis de la Chine et que la décision de restreindre des transports internationaux n’est pas à l’ordre du jour non plus selon eux. 

 

Le traffic aérien perturbé 

Sur le terrain cependant nombreuses sont les compagnies aériennes qui ont décidé de suspendre temporairement leurs liaisons avec la Chine telles British Airways, Lufthansa, Air Canada ou Air France, sur le motif que les personnels navigants refusent désormais de monter sur ces vols par peur de contagion. S’exprimant sur BFM TV, une hôtesse d’Air France indiquait en effet être décidée à faire valoir son droit de retrait dans le cas où l’entreprise lui demanderait de partir pour la Chine 

 

La Chine en quarantaine 

Force est de constater que la panique accompagne ces derniers jours les annonces des nouvelles contagions dans le monde, alors que les chiffres de l’ordre de la dizaine n’ont aucune commune mesure avec les statistiques chinoises de près de 10.000 cas et 213 morts ce Vendredi, et a conduit de nombreux pays à refuser les voyageurs en provenance de la région de Wuhan, ou de la Chine. Dernier en date, les Philippines, dont le Président Duterte est connu pour sa politique d'intransigeance, alors que le Ministère de la Santé préconisait Vendredi, à l’annonce de son premier cas de touriste contaminé, l’interdiction pure et simple de son sol aux voyageurs chinois. Lorsque l’on connaît  l’impact du tourisme chinois (150 millions en 2018) sur les économies de pays asiatiques tels que le Vietnam, la Thaïlande ou les Philippines, on comprend l’importance du phénomène et surtout l’étendue des conséquences sur les futurs échanges dans cette zone du monde.

D’une façon générale, la méfiance désormais avérée vis à vis des touristes chinois, qui confine dans certains cas au racisme, un journal régional français n’hésitant pas à titrer sur "le péril jaune" ou un quotidien danois publiant un dessin de virus jaune, tend à isoler la Chine, autant physiquement que psychologiquement du reste du monde, celle-ci se voyant accuser de tous les maux. Il n’est donc pas certain que les traces laissées par cet épisode ne disparaissent rapidement, ni non plus que la situation économique et commerciale de la Chine ne s’en ressente pas à l’avenir.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

CINÉ

Les Apparences, la bourgeoisie expatriée vue par Marc Fitoussi

Dans son dernier film, Marc Fitoussi s’attaque à la bourgeoisie expatriée. Karin Viard et Benjamin Biolay y campent un couple de Français vivant à Vienne dont la vie semble parfaite, en apparence