Vendredi 21 janvier 2022
TEST: 2261

Le compost à Hong Kong: mode d'emploi

Par Marsha Gau | Publié le 11/05/2021 à 15:00 | Mis à jour le 11/05/2021 à 16:32
Photo : @unplash by Patricia Valerio
recyclage compost Hong Kong

Saviez-vous qu’à Hong Kong, la semaine du 3 au 9 mai était la semaine internationale du compost, à cheval avec la fête des Mères ? Pour cette occasion, Lepetitjournal.com s’est essayé au compost. On vous explique comment et pourquoi adopter ce geste simple et environnemental.

À Hong-Kong, les déchets alimentaires représentent plus de 30 % du total des ordures de Hong Kong, soit environ 3500 tonnes par jour, ce qui équivaut à un amas de 20 millions de pommes. Souvent imputés aux restaurants et aux supermarchés, les deux tiers de ces déchets proviennent pourtant directement des ménages.

Pour y pallier, la meilleure façon de traiter ces ordures est le compostage… voici comment procéder à Hong Kong.

 

recyclage compost Hong Kong
@unsplash by Neslihan Gunaydin

 

Le compost à Hong Kong 

Par définition, le compost est une décomposition naturelle et lente de déchets organiques entreposés ensemble. Avec le temps, ces déchets biodégradables se transforment en un engrais qui va constituer un fertilisant pour le sol.

Il y a de nombreuses manières de composter : par enfouissement, par empilement de terre et d’eau, ou par l’utilisation d’une unité de retournement lorsqu’on a un jardin ou une grande terrasse. Mais à Hong Kong, la tâche peut s’avérer plus complexe. En effet, la plupart des résidents de Hong Kong ont peu ou pas d’espace extérieur. Pour ce faire, divers produits existent.

Si vous n’avez pas de balcon, de nombreux magasins spécialisés proposent des composteurs en kit. Ces appareils, de la taille d’une poubelle, vous permettront de traiter vos déchets sans sortir de la maison.

Pour ceux ne souhaitant pas s’encombrer d’une énième machine, des associations à Hong Kong s’organisent pour collecter puis transformer vos déchets alimentaires en compost. Elles les apportent au centre de recyclage des aliments de Hong Kong O-PARK, où 1200 tonnes de matières organiques y sont compostées par jour. Le biogaz obtenu à partir de vos restes alimentaires est ensuite utilisé pour produire de l’électricité. 

Parmi elles, nous citerons HK Composting, une communauté montée en 2019 par 3 femmes, et qui se charge de la mise en place de bacs de récolte de déchets alimentaires sur l’île de Hong Kong. Grâce aux ramassages réguliers et leurs 11 bacs, en 2020, 30 tonnes ont été transformées en compost en 2020.

 

 

Comment participer ?

Pour vous y mettre :

• Inscrivez-vous sur le site de Hong Kong Composting Community. Recevez les instructions et explications. Téléchargez l’application qui servira au déverrouillage du cadenas sur le bac. La souscription donne 3 accès pour un même foyer.

• Collectez vos déchets alimentaires après chaque repas dans un sac biodégradable certifié (disponibles dans les magasins Edgar et Live Zero, Feather & Bone, Ekologic, etc.)

• Entreposez le sac rempli au congélateur, cela aide à la préservation et facilite au transport.

• Lorsqu’il est plein, apportez votre sac jusqu'à la benne prévue à cet effet et utilisez votre application pour la déverrouiller.

À savoir qu’il est également possible d’installer des bacs pour les entreprises qui le souhaitent, et un service de ramassage régulier est organisé.

Que peut-on composter ?

Mais que peut-on composter concrètement ? La liste est longue : marc de café, feuilles de thé, coquilles d’œufs et petits os (carcasse de volaille), restes alimentaires cuits, pain, gâteaux, desserts, biscuits, céréales, riz, nourriture pour animaux, aliments périmés, produits laitiers, condiments et sauces, rognures et parures de fruits et légumes (trognons, épluchures, pépins, noyaux) viandes, poissons, fruits de mer, organes et intestins de poissons et volailles…

Une fois transformés en compost, les produits ci-dessus pourront alors être réutilisés dans les jardins, redistribués aux résidents ou proposés aux écoles et aux fermes… pour enrichir les plantes et donner un nouveau souffle aux végétaux.

 

recyclage compost Hong Kong
@unplash Joshua Hoehne 

 

Attention toutefois, on ne peut pas tout composter. Ce qui n’est pas accepté : gros os type os à moelle,  coquilles de crustacés (huîtres, moules, coques, etc.), tous contenants non alimentaires et quelques autres exceptions.

Adoptez les bons gestes au plus vite 

Depuis la création de cette communauté, 68,417 tonnes de déchets alimentaires ont été détournées de la décharge, au premier trimestre 2021, 18 tonnes ont été compostées. D’autres initiatives se mettent en place grâce aux subventions gouvernementales, tous les résidents sont encouragés à réduire leurs déchets. 

À rappeler que le gouvernement encourage à réduire vos déchets et à vous mettre au recyclage afin de vous préparer à la mise en place du Municipal Solid Waste, un programme qui taxera les résidents par les sacs poubelles ou au poids, suivant le modèle du "pollueur-payeur".

Quelle que soit la méthode qui vous convient et que vous adoptez, le recyclage et le compost sont des gestes simples et économiques qui sont avant tout des solutions pour limiter les impacts environnementaux.

N’hésitez pas à contacter HK Composting Community si vous souhaitez un bac près de chez vous ou que vous souhaitez rejoindre leur communauté de composteurs !

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons
Marsha Gau

Marsha Gau

Gourmande de profession, elle partage son regard biculturel sur les dernières tendances de Hong Kong
0 Commentaire (s) Réagir