L'Alliance Française fait son cinéma au Hong Kong French May

Par Alliance Française à Hong Kong | Publié le 10/05/2022 à 15:00 | Mis à jour le 10/05/2022 à 15:00
cinema alliance francaise hong kong

A l'occasion du French May 2022, présenté par Xavier Mahé dans nos pages, l'Alliance Française propose une sélection de films français à voir et à revoir. Nous sommes allés à la rencontre de son directeur Jean-Sébastien Attié pour découvrir cette nouvelle sélection.

Propos recueillis par Didier Pujol

"Mode, photographie, cinéma, nous soutenons plusieurs initiatives"

Cette année encore, l’Alliance Française est un des pilliers de la programmation du French May. Pourriez-vous nous en parler ?

L'Alliance française ayant été à l'origine du French May, voici déjà 30 ans, s'est toujours inscrite comme un partenaire fidèle pour le soutenir comme en assurer une partie de la programmation. 

Nous ciblons depuis quelques années et plus particulièrement des secteurs comme les musiques actuelles - avec des événements cette année tels Make Music Hong Kong le 19 juin ou en soutenant de très belles initiatives autour de Gainsbourg et Offenbach-, le cinéma avec le French May Film Programme, et des programmes éducatifs divers. 

Suivant les opportunités, lieux, thèmes, nous nous intéressons aussi beaucoup aux expositions dans les domaines de la photographie ou de la mode.

Les cinémas rouvrent avec une capacité portée à 85%. C’est une bonne nouvelle. Quelles sont vos recommandations en matière de films français ?

Oui, c'est un taux minimal pour pouvoir opérer car les salles sont à Hong Kong déjà assez petites et il était indispensable que le Gouvernement relâche certaines restrictions.

Cette année, le thème du programme est centré sur French cinema and music, parrainé par Marc Collin le fondateur et musicien du groupe Nouvelle Vague (qui a accueilli de nombreux talents comme Clara Luciani, Elodie Frégé, Héléna Nogueira...) : nous avons sélectionné 11 films entre classiques, docu fictions, films totalement nouveaux. J'ai de nombreuses recommandations dont d'abord le dernier film de Marc Collin, Why Versailles? sur l'émergence de la bouillonnante French Touch à Versailles au tournant des années 80/90. Marc sera avec nous pour un Q&A dans la salle avant la projection. Puis Suprêmes, biopic autour de la création du groupe Suprêmes NTM, les sublimes Ascenseur pour l'échafaud, de Louis Malle ou Les Demoiselles de Rochefort, de Jacques Demy. Nous avons aussi sélectionné les très fascinants Guy, avec Alex Lutz et Barbara, de Mathieu Amalric, ou encore l'Ovni  Interstella 5555: The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem, film d'animation japonais sur une B.O. de Daft Punk !

"Le Festival de Cannes en photos avec l'AFP"

Vous faites un partenariat avec l’AFP pour cette année. Que recouvre-t-il ? Quelles sont les autres expositions de photos ?

Nous avons mis en place une expo à la fois virtuelle et dans nos centres grâce à l'AFP centrée sur le Cinéma et le Festival de Cannes : 32 photos superbes de couverture du Festival, pour célébrer cet événement mondial du 7e Art si cher à nos coeurs. Nous l'avons lancée juste avant le début du Festival et concomitamment avec le French May. Nous avons maintenant ce partenariat avec l'AFP depuis plusieurs années et nous nous en réjouissons. L'AFP a été à nos côtés par exemple durant le HK French Film Festival.

Les autres expo de photos sont nombreuses et je vous renvoie au site du French May. Je soulignerais I Love Paris, par BoogieWoogie Photography, et la superbe exposition rétrospective Vivian Maier au studio F22.

Sur le volet musical et éducatif, quelles sont les initiatives 2022 ?

J'en ai déjà dit un peu précédemment, mais les initiatives sont très nombreuses autour de la musique et de l'éducatif cette année : cinéma et musique, concert jazz hommage à Serge Gainsbourg, Pomme d'Api, opérette en un acte de Jacques Offenbach, et bien sûr notre grande Fête de la Musique Make Music Hong Kong dont nous célébrons la 5è édition le 19 juin toute la journée et soirée à West Kowloon. Encore près de 20 groupes, sous le parrainage là-aussi de Marc Collin, Nouvelle Vague.

Côté éducatif, nous accompagnons le French May pour des cycles de conférences autour de Versailles, autour de Gainsbourg et d'Offenbach, le programme est très dense. 

"La francophonie reste notre fil conducteur à Hong kong"

Pensez vous que le rôle de l’Alliance Française ait évolué depuis sa création et sa présence à Hong Kong ? Quelle est cette évolution ?

Oui et non. 

Non car la mission de l'Alliance française ici et ailleurs obéit à une logique et des valeurs universelles : partage de la langue et de la culture française. 

Oui car au fil des ans, l'accent a aussi été mis sur la francophonie qui assure la vivacité de notre langue et son statut dans le monde. Oui encore, car nous épousons aussi un territoire qui lui a beaucoup évolué en presque 70 ans de notre existence, qui a connu diverses époques. Le rapport à l'Art et la Culture dans les politiques publiques a beaucoup changé, des équipements magnifiques ont émergé, la population a connu une croissance exceptionnelle de son niveau de vie, etc. 

Mais une constante aura été notre popularité non démentie et l'attrait de la population hongkongaise pour notre culture. Une fidélité exemplaire !

Au-delà du French May, prévoyez vous d’autres moments forts et lesquels ?

Le French May se déploie sur 2 mois et la plupart de notre programmation du printemps et début de l'été est présentée sous son étendard fédérateur.

Sur la deuxième partie de l'année, notre principal moment culturel est notre Hong Kong French Film Festival, bien sûr. De fin novembre à mi-décembre de chaque année, il présente des dizaines de films nouveaux et du patrimoine au public et jouit d'une excellente réputation au sein de la communauté francophone à Hong Kong mais aussi du public local.

Je vous donne rendez-vous pour reparler de cela en octobre !

 

Réservations

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale