Dimanche 26 septembre 2021
TEST: 2261

14 Juillet à Hong Kong: Vive la République et vive la France!

Par Carlota Pinero | Publié le 12/07/2021 à 20:20 | Mis à jour le 13/07/2021 à 10:27
Photo : @The French Girl
macaron du 14 juillet à Hong Kong

Demain est un jour historique pour tous les citoyens français, qu’ils soient situés en métropole, dans les DOM-TOM ou expatriés aux quatre coins du globe. Ce mercredi nous fêterons le 14 Juillet, un symbole fort de notre patrimoine républicain.

Lepetitjournal.com s’est penché sur la question de cette fête nationale bien ancrée dans nos traditions. L’équipe vous propose un petit retour sur l’Histoire de France qui ouvre le pas vers une ère démocratique et républicaine, sans omettre quelques informations sur le défilé officiel ! Mais rassurez-vous, vous ne serez pas en reste ! Chers concitoyens expatriés, il est possible de célébrer le 14 Juillet à Hong Kong grâce à une association largement connue par la communauté et qu’on ne présente plus : L’UFE (Union des Français à l’Étranger).

Connaissez-vous bien votre Histoire ?

La fête nationale est un jour férié, certes, mais pour quelle raison et que commémore-t-on ? Le 14 juillet est sans nul doute une des dates les plus célèbres de notre Histoire Française. Cette date est le pivot d’une ère emblématique, celle de la Révolution Française qui forgea la mémoire collective au fil des siècles. C’est aussi la naissance d’un nouveau système politique qui pose les bases de notre République Démocratique.

La Révolution Française, souvent perçue comme une fierté républicaine bien affirmée, reste une phase complexe où les historiens poursuivent inlassablement leurs recherches tant cette période recèle de mutations et de bouleversements. Rome ne s’est pas faite en un jour et la Révolution Française non plus !

De la disette à l’insurrection

Le 14 juillet 1789 marque un tournant décisif dans l’Histoire française. Cette date à laquelle les français se réfèrent plus de 230 ans après, demeure un évènement clef de la Révolution Française. S’il y a bien un épisode que nous retenons de nos livres d’Histoire c’est bien la fameuse prise de la Bastille.

À la fin du XVIIIe siècle, sous l’Ancien Régime, la France connaît une crise sociétale et financière désastreuse. Les récoltes sont mauvaises, le prix du pain augmente et un climat de tension s’instaure dans le royaume. Le roi Louis XVI rencontre des difficultés à réformer le système politique et socio-économique de son royaume. Face à ce contexte de disette et au mécontentement grandissant du peuple, le pouvoir royal se trouve dans une impasse. En 1789, espérant pallier aux problématiques urgentes, le Roi fait appel aux États généraux lors d’une assemblée extraordinaire. Les États généraux n’avaient pas été convoqués depuis 175 ans. La dernière session en date étant de 1614 sous le règne de Louis XIII.

Cette assemblée extraordinaire qui réunissait les trois ordres de la société (clergé, noblesse et tiers état) prêtait main-forte à la royauté en temps de crise sur des problématiques politiques, sociétales, économiques et militaires. La séance extraordinaire débute le 4 mai 1789 et se déroule sur plus d’un mois. Lors  de cette session les cahiers de doléances sont étudiés. Ces cahiers, consignés et exposés par les trois ordres, contiennent des plaintes, des réclamations et des vœux adressés au roi.

Delacroix, La Liberté guidant le peuple (1830) Louvre @Commons Wikimedia
Delacroix, La Liberté guidant le peuple (1830) Louvre @Commons Wikimedia

Création de l’Assemblée nationale

Le 17 juin 1789, les députés du tiers état se proclament « Assemblée nationale ». Le 20 juin, plus de 300 députés du tiers état et certains membres du clergé et de la noblesse se réunissent dans la salle du Jeu de Paume de Versailles et prêtent serment pour élaborer une constitution limitant les pouvoirs du roi. L’Assemblée prône l’abolition des privilèges de la noblesse et du clergé, réclame une fiscalité plus juste et revendique les droits du peuple. La souveraineté résidera désormais dans la nation par l’intermédiaire de représentants qu’elle aura choisi. Le Serment du Jeu de Paume est l'événement fondateur de la démocratie française. Il préfigure la séparation des pouvoirs, la souveraineté nationale, l’abolition des droits féodaux et des privilèges et ouvre la voie vers la création de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

La révolte populaire et politique s’accroit chaque jour d’avantage, tant les inégalités se creusent entre le petit peuple et les puissants. Le mouvement insurrectionnel s’amplifie avec la création de l’Assemblée nationale et le Serment du Jeu de Paume. Le 14 juillet, une rumeur circule dans les rues parisiennes, le Roi envisagerait de disperser l’Assemblée nationale par la force. Au petit matin, des émeutiers s’attroupent et prennent la direction de l’hôpital des Invalides.

JL David, Serment du Jeu de Paume, musée Carnavalet @Image - Commons Wikimedia
JL David, Serment du Jeu de Paume, musée Carnavalet @Image - Commons Wikimedia

L’édifice construit sous Louis XIV pour accueillir les invalides de l’armée ne résiste pas longtemps aux révoltés. Les portes de l’hôpital sont forcées et les manifestants s’emparent alors des fusils et se dirigent vers la Bastille. La Bastille, à la fois forteresse royale, prison et arsenal, est placée sous la protection d’une petite garnison de soldats. Le feu est ouvert sur les émeutiers qui parviennent à pénétrer la forteresse et massacrent la centaine d’hommes présents. La prise de la Bastille est un symbole de basculement politique puisqu’elle témoigne de la chute du pouvoir royale. Cette nouvelle se répand comme une traînée de poudre en France et en Europe. À partir de cet épisode tout s’enchaîne notamment avec l’adoption de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (DDHC) ratifiée le 26 août 1789. Ce texte fondateur s’inspire en partie de la Déclaration d’indépendance des Etats-Unis (1776). Il affirme les bases de la République et de la Démocratie et assure que tous les individus disposent des mêmes droits. « Tous les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits » (art. 1, DDHC).

Instauration d’une tradition nationale au XIXe

La traditionnelle fête du 14 juillet a été instaurée le 6 juillet 1880 par Benjamin Raspail, peintre, graveur et homme politique qui donne son nom à la loi Raspail. Bien que le texte législatif ne le mentionne pas, ce jour est adopté comme fête nationale pour commémorer la prise de la Bastille de 1789 et la Fête de la Fédération en 1790. Cette dernière célèbre l’anniversaire du siège de la prison sur le Champs-de-Mars à Paris. À cette occasion, Louis XVI assiste aux festivités et prête serment à la Nation. La commémoration symbolisait alors la réconciliation de la royauté, le tiers État et la nation. Durant la cérémonie, La Fayette défila sur un cheval blanc à la tête d’un cortège de gardes nationaux et d’un état-major.

Où et quand regarder le défilé?

L’épique défilé militaire aux Champs Elysées et les feux d’artifice sont largement attendus par un grand nombre de Français. Le début de festivités sera introduit par les démonstrations de l’armée de l’air à 9h30 du matin pour laisser place au défilé militaire. Si vous souhaitez assister à la cérémonie en direct sur TF1, l'horaire est à 15h30 à Hong kong. Si vous manquez ce rendez-vous pour cause de plage (à moins que vous ne regardiez sur votre serviette ou transat), le défilé sera retransmis en replay sur diverses chaînes et sites tels que FranceTV, TF1 ou encore Cnews. À noter que des changements de logistiques pourraient survenir après la prise de parole du Président de la République au sujet de la progression du variant Delta.

Fête nationale - Photo@ MustangJoe - Pixabay
Fête nationale - Photo@ MustangJoe - Pixabay

La fête nationale à Hong Kong : célébrez le 14 juillet lors d’une soirée avec l’UFE !

L’UFE est une association à but non lucratif qui s’est investie de plusieurs missions. La première est de maintenir un lien avec la culture française grâce à de nombreux évènements et de créer des relations fortes et solidaires au sein de la communauté française et francophone. La seconde mission est de défendre les intérêts des français à Hong Kong, en leur prêtant main-forte dans leur démarche administrative, leur installation ou leur changement de vie. L’UFE c’est avant tout découvrir Hong Kong, sa culture et son quotidien.

Logo UFE - Image @Association UFE
Image @Association UFE

L’association UFE toujours présente pour célébrer le 14 juillet ! Bien que l’an passé la célébration fût annulée pour des raisons sanitaires, que cela ne tienne, cette année, la fête aura bien lieu ! L’association a vu les choses en grand : deux établissements, un DJ, une tombola avec de nombreux lots à la clef. Il y en aura pour tous les goûts : caisses de vin, panier gourmand, bons pour dîner à domicile ou au restaurant, T-shirt French girl, livres de la librairie Parenthèses, ou encore deux tickets pour l’exposition Mythologies : Surrealism and Beyond pour découvrir les œuvres maîtresses du Centre Pompidou.

Tombola UFE 14 juillet 2021 Image@ Association UFE
Tombola du 14 juillet 2021 Image@ Association UFE

L’association propose également une vente de bracelets pour accéder au Free Flow, soit boissons illimitées durant 2h. Trois créneaux différents vous seront proposés : bleu (18h à 20h), blanc (20h à 22h), rouge (22h à 00h). Tout ceci se déroulera le mercredi 14 juillet à partir de 18h au Pastis et au Boudoir, Q.G. de nombreux expatriés. La soirée est ouverte à tous ceux qui souhaitent célébrer la fête nationale, que vous soyez ou non membre de l’association.

Fête du 14 Juillet - Image@ Association UFE
Fête du 14 Juillet - Image@ Association UFE

Offrez-vous une œuvre à croquer !

À l’occasion de la fête nationale, la street artiste Caroline Tronel, plus connue dans le milieu sous le pseudonyme French Girl, vous propose de vous emparer d’une petite œuvre d’art éphémère et gourmande. L’artiste en collaboration avec le chef pâtissier Gael Majchrzak vous invite à célébrer le 14 juillet en douceur, avec des macarons estampillés French girl aux couleurs de la république. Pour vous en procurer, rendez-vous à la pâtisserie Sweet Fashion House où les macarons à la rhubarbe, au jasmin, aux fruits de la passion et à la rose attendent sagement les gourmands.

Alors, vous laisserez-vous tenter par cette œuvre à croquer ?

Macarons - @TheFrenchGirlUrbanArt
Macarons - @TheFrenchGirlUrbanArt

Pour plus d’informations sur la soirée et la tombola, rdv sur le site Facebook de l’UFE

Soirée et tombola 

Site Facebook de la soirée UFE

Site de l'UFE

Et pour les gourmands et/ou amateurs d’art, découvrez la collaboration sur le site de la pâtisserie ou le compte Instagram de French girl :

WhatsApp Image 2021-05-11 at 10.53.18

Carlota Pinero

Carlota Piñero, anciennement médiatrice culturelle à Paris, a rejoint l'équipe du Petit Journal et leur prête sa plume pour rédiger des articles sur divers sujets.
0 Commentaire (s) Réagir