Samedi 15 mai 2021
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville

Vente record d'une peinture vietnamienne pour 3,1 millions de dollars

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 19/04/2021 à 14:00 | Mis à jour le 20/04/2021 à 10:35
Photo : Portrait de Mademoiselle Phuong
une peinture vietnamienne vendue pour plusieurs millions de dollars

Portrait de Mademoiselle Phuong, une œuvre réalisée en 1930 par Mai Trung Thu, a trouvé preneur pour 3,1 millions de dollars ce dimanche lors d'une vente aux enchères organisée par Sotheby's à Hong Kong, devenant ainsi la peinture vietnamienne la plus chère de l'histoire.
 

Estimé entre 900 000 et 1,2 million de dollars par Sotheby's, la société en charge de la vente aux enchères, le tableau intitulé Portrait de Mademoiselle Phuong a finalement été acquis pour 3,1 millions de dollars ce dimanche par un acheteur dont l'identité demeure inconnue.

D'un prix plancher de 500 000 dollars, l'œuvre peinte en 1930 par Mai Trung Thu a successivement fait l'objet d'enchères à 1,9 million, 2 millions, 2,1 millions et 2,573 millions de dollars, en l'espace de quelques minutes et à la surprise générale. Avec les frais et taxes, le prix final d'acquisition est de 3,1 millions de dollars, un montant historique pour l'art vietnamien.

Ce record vient pulvériser celui de Lê Phổ : en 2019, son tableau Nue était adjugé pour 1,4 million de dollars lors d'une vente aux enchères organisée par Christie’s, devenant alors la peinture vietnamienne la plus chère jamais vendue.
 

une peinture vietnamienne vendue pour plusieurs millions de dollars
Nue


Portrait d'un amour interdit

Portrait de Mademoiselle Phuong est une peinture à l'huile de 135,5 x 71 cm réalisée par Mai Trung Thứ en 1930. Peinte sur toile, l'œuvre tire sa rareté du fait que l'artiste vietnamien réalisait la grande majorité de ses peintures sur soie, ses sujets de prédilection étant les femmes, les enfants et la vie quotidienne.

Ce portrait a été exposé au Collège des Beaux-Arts d'Indochine l'année de sa conception, avant d'être sélectionné pour faire partie de l'Exposition coloniale internationale de Paris en 1931. Il a ensuite été acquis par Do Thi Lan, alias madame Dothi Dumonteil, et faisait jusqu'alors partie de sa collection privée intitulée Les souvenirs d'Indochine.

Selon Sotheby's, cette peinture dépeint avec subtilité et douceur l'admiration profonde de l'artiste pour sa sœur, une jeune femme de l'aristocratie hanoienne réputée pour sa beauté et sa grâce. Une passion amoureuse réciproque et interdite aurait lié le peintre et son modèle.


Mai Trung, une vie entre le Vietnam et la France

Mai Trung Thứ (1906 - 1980) est né au Vietnam et a fait ses armes à l’école des Beaux-Arts de Hanoi. Il a fini par rejoindre la France en 1937 à l’occasion de l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs et y a passé une grande partie de sa vie. Il s’est fait connaître dans les années 50 grâce à ses représentations d’enfants peintes à la gouache sur la soie.
 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

JUSTICE

Le combat de Tran To Nga contre les industriels de l'Agent Orange

Près de 7 ans après le début de la procédure judiciaire initiée par Tran To Nga contre les firmes ayant fabriqué ou vendu l’Agent Orange, le tribunal d’Evry déclare ces demandes irrecevables.