Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 2
  • 0

Soutenir les enfants en précarité ou autistes au Vietnam : rencontre avec EPVN

Fondée en décembre 2007, l’association Enfance Partenariat Vietnam (EPVN) a pour objectif d’améliorer durablement les conditions de vie des jeunes au Vietnam dans les domaines : éducatif, médical et professionnel.

Soutenir les enfants en précarité ou autistes au Vietnam : rencontre avec l'EPVNSoutenir les enfants en précarité ou autistes au Vietnam : rencontre avec l'EPVN
Écrit par Tylia Belghazi
Publié le 29 novembre 2023, mis à jour le 2 décembre 2023

Le PetitJournal.com a échangé avec Florence Cavalier, présidente de l’association, et Nathalie Szuflak, bénévole de l’association, pour en savoir davantage sur les missions de l’association.


LPJ : Qui est EPVN ?

Florence Cavalier : L’association a été fondée il y a 16 ans, sous l’impulsion de parents qui avaient adopté des enfants au Vietnam et qui ont souhaité par la suite aider les orphelinats dans lesquels leurs enfants avaient vécu. EPVN a très vite pris de l’ampleur, nous comptons aujourd’hui 650 adhérents, dont beaucoup viennent de région parisienne, mais aussi de Bretagne. Depuis la création de l’association, nous organisons des missions solidaires dans lesquelles des jeunes s’engagent pour soutenir des projets sur le terrain et cela a également permis de faire connaître davantage l’association et de la développer.

Concernant notre structure, notre siège social est à Versailles, nous avons un conseil d’administration composé de 12 personnes. Actuellement, nous avons une équipe de trois personnes basées dans le Nord du Vietnam, deux personnes au Sud et une jeune collègue vietnamienne qui assure le pôle communication.

Quel est le statut juridique de l’association ?

EPVN étant une association française, est encadré juridiquement par la loi de 1901. La préfecture de Versailles nous a octroyé le statut d’œuvre de bienfaisance que nous cumulons avec celui d’œuvre d’intérêt général.

En parallèle, notre association est sous contrôle vietnamien du PACCOM, le Comité de coordination de l'aide populaire, qui coordonne les activités humanitaires et le développement des ONG au Vietnam.

Quels sont les domaines d’interventions d’ EPVN ?

Nous intervenons dans trois domaines, la santé, l’éducation et le développement. Concernant la santé nous aidons à la nutrition, mais aussi auprès d’enfants souffrant de handicaps tel que l’autisme. Nos missions dans le secteur éducatif, se concentrent sur le développement de parrainages, de constructions d’écoles maternelles ou de financements de formations professionnelles. Le développement concerne majoritairement des enfants ou adolescents vivant en dessous du seuil de pauvreté principalement dans des villages ethniques. Nous finançons des formations professionnelles pour aider ces jeunes à sortir de la pauvreté.

Construction de maisons à Vi Xuyen dans le nord du Vietnam
Construction de maisons à Vi Xuyen dans le nord du Vietnam

 

Nous avons par exemple aidé une trentaine de jeunes à se former au métier d’électricien. Ils peuvent à présent exercer dans leurs villages. Ce sont pour beaucoup des projets de formation sur mesure avec un système de parrainage qui permettent à ces jeunes d’accomplir des projets professionnels. Nous aidons également les familles à développer leurs activités, notamment l’élevage, grâce au don d’une truie. Le but de cet élevage de cochons noirs est de doubler les revenus des familles et en 10 ans ce sont 2500 adultes et enfants qui ont été aidés. Nous intervenons auprès des habitants, sur le terrain, en étroite collaboration avec les Croix-Rouges locales.


Comment s’organisent vos collaborations avec les autres associations ?

Nous travaillons de concert avec les Croix-Rouges présentes dans les neuf provinces où nous intervenons. La Croix-Rouge référence les familles se situant en dessous du seuil de pauvreté pour que nous puissions organiser voir comment les aider et en particulier avec les missions solidaires.

 

Différentes actions à Lao Cai et Vi Xuyen

Depuis plusieurs années, nous collaborons également avec l’association d’amitié franco-vietnamienne (AAFV), et plus récemment avec les Enfants du Dragon, avec laquelle nous avons construit des maisons d’amitiés dans la région de Soc Trang, pour des familles vivant en dessous du seuil de pauvreté. Nous poursuivons ce partenariat avec les enfants du dragon en 2024.

D’où proviennent vos financements ?

Nous percevons une cotisation annuelle de 20 € de nos adhérents. Nous avons aussi du mécénat d’entreprise qui soutient nos projets, récemment nous avons obtenus le soutien financier d’une entreprise à hauteur de 4000 € pour la construction d’une piscine d’un mètre de hauteur afin d’apprendre aux enfants de la région de Vinh Long à apprendre à nager, du fait de la multiplication des noyades dans cette région à proximité du Delta et de rivières. Nous avons également l’entreprise Mazars qui nous fait bénéficier d’un arrondi sur salaire de ses salariés et qui représente 10 000 Euros par an. Nous organisons en parallèle de nombreux évènements culturels et des ventes artisanales.

Apéritif dinatoire organisé par Enfance Partenariat Vietnam

Le 9 janvier, nous organisons à Ho-Chi-Minh un défilé de haute couture avec le styliste vietnamien Nguyen Manh Thang, le tarif d’entrée est de 700 000 VND par personne et les bénéfices seront reversés à l’association. Cela permettra de financer en partie la construction de la piscine pour les enfants de la région de Vinh Long et l’achat de 64 truies qui seront donnés à des familles en dessous du seuil de pauvreté dans la région de Vi Xuyen.  

Quels sont vos projets à venir ?

L’été prochain, il y aura la construction de 4 nouvelles maisons d’amitiés à Soc Trang, ainsi que le don de 35 citernes d’eaux potables de 1000 litres et la construction d’une piscine à Vinh Long pour apprendre aux enfants de cette région à nager et éviter les risques de noyade.

Deux formatrices françaises de la Croix-Rouge vont former des enseignants et des élèves de CM2 de l’école primaire de Vinh Long aux gestes de premiers secours. Il y aura aussi des jeunes qui vont réaliser des animations et des sorties avec les enfants de l’orphelinat de Vung Tau et la maison sociale de Long Hai. Puis une équipe de 6 orthophonistes va travailler dans des centres pour enfants autistes. Deux équipes vétérinaires qui vont travailler avec la Croix-Rouge locale sur de l’élevage solidaire dans la région de Vi Xuyen. On aura aussi une équipe qui va construire des toilettes dans cette même région. Beaucoup de projets seront réalisés d’ici l’été prochain.

On a aussi le projet en juin prochain d’organiser un partage d’expériences entre praticiens vietnamiens et français avec une pédopsychiatre grande spécialiste de l’autisme en France.

L’autisme fait partie des priorités de notre association. Madame Nguyễn Thi Hôi, l’ancienne vice-présidente de la Croix-Rouge au Vietnam, avait sollicité un soutien de notre association concernant cette thématique. Et nous nous y employons depuis 16 ans, avec des paramédicaux et médicaux et le rêve de coopération entre services hospitaliers français et vietnamiens sur ce sujet.

---

Plus d'informations sur l'apéritif dinatoire et le défilé de Haute Couture par le styliste couturier Nguyen Manh Thang :
RÉSERVATION Avant le 5 janvier 2024 sur l'adresse e-mail : lethuy22@gmail.com

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

© lepetitjournal.com 2024